Primauté de la technique et gestion de l'échec

Marie-Aude

J'ai fait de la compta, de la finance, du juridique, j'ai été chef de projet SAP, j'ai fait de la photo, des voyages. Depuis 2007, je fais avec amour des sites webs pour les utilisateurs, qui se référencent bien et je vous aide à acquérir du trafic pertinent.

Vous aimerez aussi...

17 réponses

  1. Sandrine dit :

    Et avec tout ca, y'a un malin qui vient faire un spamco :D

    Cette affaire 1m30 est génialement résumée ! Je me suis beaucoup amusé à lire ton point de vue.

    J'avoue que ce qui me fait le plus rire , c'est le "non je ne supprimerais pas les liens" ! ( ils feront comme tout le monde ! En rageant, en pleurant mais ils les supprimeront ! )

    Et pour revenir à Google, je ne le vois pas annoncer après tout ce boucan, "oups m'a trompé je te lève ta pénalité, sans rancune mon gars ! " Le traitement de faveur n'est absolument pas envisageable et surtout après les différents audits" gratuits" que vous avez fait du netlinking de cette agence ;) 

    Bref, l'agence est dans une impasse, à leur place je ferais profil bas et grand nettoyage, j'arrêterais de faire ch... GG sur les forums et je laisserais passer un peu de temps avant de faire ma demande de réexamen histoire de me faire oublier ! 

    Bon courage à eux quand même

  2. Christophe dit :

    Excellent rėsumé de cette affaire qui anime twitter (notamment) et le monde seo. Que d'énergie, de temps perdu (à écrire des tonnes de lignes) et au final de bad buzz pour l'agence concernée...

    Vendre du marketing sans faire de SEO ? 

    A quoi ça sert de pondre des tonnes de contenus s'ils ne sont pas optimisės ? 

    A quoi ça sert de pondre des contenus hyper {pointus | qualitatifs | de référence} si on foire tout en tentant de les populariser ?

    Enfin bref, c'est un peu comme les agences qui vendent des sites web et qui ne touchent pas au SEO... Pas facile d' expliquer à l'heureux nouveau propriėtaire qu'il faut refaire l'arborescence, optimiser les contenus, le linking interne les balises... Souvent aussi cher que le prix de son site tout neuf...

    Voila, donc 1min30 en tira je pense les leçons qui s'imposent !

  3. jb dit :

    Petite coquille : "On commence par ce bijou fait par le jeune homme qui pense qu'on peut entreprendre *SANS* risque.".

  4. Ramenos dit :

    Intéressant ton article mais c'est fou de voir qu'est-ce que les gens sont prêts à faire pour se faire de l'argent.. Tu m'as bien fait rire avec ta citation des arméniens comme exemple en fin d'article... Pris au hasard ou tu as des origines ? :)

  5. Bonjour Marie-​Aude,

    Je me permets d'intervenir pour naturellement me porter en faux contre ce résumé à charge qui sort un certains nombre d'extrait des discussions du forum et des differents commentaires de leur contexte. J'invite ainsi naturellement les lecteurs à se faire leur propre opinion en lisant l'ensemble des échanges. 

    Que nous ne partagions pas le même point de vue ne me pose aucun problème, les différentes discussions engagées m'ont permis de mesurer ma part de responsabilité néanmoins un peu plus de pondération dans vos propos ne les aurait pas affaibli pour autant.

    Quant à la question du bad ou du good buzz, j'assume entièrement les risques que j'ai pris (vous voyez je vous lis) et pour l'instant de mon point de vue la balance penche du bon côté. 

    Bien cordialement,

    Gabriel
    Fondateur de l'agence d'Inbound Marketing 1min30

    • Marie-Aude dit :

      Bonjour Gabriel,

      c'est bien pour que les gens puissent se faire leur propre opinion que j'ai truffé mon article de liens, vous pouvez aussi détailler ici si vous le souhaitez. 

      Néanmoins, en ce qui concerne la "pondération", croyez-​bien que je l'ai été. L'objectif de cet article n'était pas de faire une apologie de 1m30, d'une part, et surtout, si vous avez eu la curiosité de suivre tous les liens, vous verriez qu'il ne concerne pas que vous, loin de là. N'étant pas un membre de notre "communauté" comme vous l'avez dit ailleurs, vous n'avez sans doute pas vu à quoi je fais allusion. Si j'ai écrit cet article de cette façon, c'est parce que les différentes "défenses" que vous avez utilisées sont largement utilisées par d'autres, avec nettement moins de succès par contre, en ce qui concerne le buzz. 

      Bien cordialement

  6. Li-An dit :

    Je n'y connais rien en SEO – disons que je ne connais qu'une règle "je fais un contenu original et point barre" mais je suis avec assez d'intérêt cette histoire – enfin, de ton point de vue qui a le mérite d'être bien écrit – nonobstant quelques fautes de français excusables vu la longueur du texte et l'actualité de la chose – et assez drôle ma foi.

    Ça a l'air d'être le vrai far-​west le SEO : il y a de l'argent à se faire, je prends ma pioche et ma pelle et j'y vais les yeux plein d'étoiles. Dans toute cette polémique, il y a quand même un paradoxe assez étonnant de la part d'un béotien comme moi : ces agences travaillent à partir de la position dominante de Google et le considèrent de facto comme un outil de support à leur travail. Or Google n'est pas un outil à disposition d'entreprises – en tous les cas, ne se considère pas comme tel. Google est assez malin pour savoir que sa position dominante est basée sur la satisfaction de ses utilisateurs – c'est comme ça qu'il a dépassé tous les moteurs historiques dont celui de Microsoft – et il changera les règles régulièrement pour que les utilisateurs trouvent des réponses satisfaisantes à ses demandes de recherche.
    Attaquer Google au prétexte qu'il met en péril des entreprises qui font leur beurre en utilisant ses algorithmes me parait puéril. Le seul discours serait de dire "en faisant ce que vous faites M.Google, vous portez tort à vos utilisateurs – à savoir Mme Bounia qui fait une recherche sur une recette de crêpe ou sur le dernier livre de Beigbeder". Mais ça n'a pas l'air d'être le cas ici.

  7. Fabien dit :

    Excellent "résumé" de cette affaire qui prouve encore une fois 2 concepts fondamentaux :
    1 – Non, Google n'est pas un service public même si le moteur de recherche peut être perçu comme d'utilité publique. Cette entreprise ne doit rien à personne, elle fait un max de fric où elle veut, quand elle veut et avec qui elle veut
    2 – Quand on joue au plus con avec Google, on peut espérer gagner pendant un laps de temps plus ou moins long. Mais on prend surtout le risque de perdre. Et ça arrive très souvent :)

  8. Gros article et passionnant, comme toujours. Dans cette histoire, on se rend compte que beaucoup d'entre nous accuse cette agence de négligence, de s'enfoncer, de profiter de la situation, de ne pas maîtriser le SEO ou de se plaindre sans raison. Tout ceci à une pointe de vérité et j'insiste.

    Maintenant, je m'étonne assez que "notre communauté" s'agite sur ce point là sans en profiter pour mettre réellement en lumière Google tout en prenant comme non discutable les préceptes qu'il nous donne et impose. Google suffit à ses principes. Nous n'avons évidement pas tellement le choix mais en discuter aurait un intérêt pour justement qualifier et calibrer nos actions. Allez, au boulot, allons corriger nos "erreurs". :)

    • Marie-Aude dit :

      Disons que mes activités de modération sur un forum bien connu me remplissent les yeux et les oreilles de ces discussions donc j'ai un peu moins tendance à le faire... même ma traduction de l'article d'Eric Schmidt s'accompagnait de réflexions :)

      Je crois que la raison pour laquelle "la communauté" ne l'a pas fait, ic, c'est parce que justement, cette problématique était un des éléments de la "défense", il était donc difficile de séparer les choses comme tu le fais.

  9. Attorney dit :

    Bonjour M. A. 

    Je suis le forum depuis des années bien que je ne suis pas très actif, J'éprouve du respect et de la sympathie pour vous (pas du tout rancunier) mais pourquoi un tel acharnement sur mon cas ? J'ai carrément le droit à un article dédié pour me descendre + un membre du forum webrankinfo qui s'amuse à spammer ma boîte mail. 

    Je ne pensais pas en arriver à là avec un simple post. 

    Ps : je n'avais pas encore optimisé la sémantique du site mais bon bref c'est de l'histoire ancienne 

    A bientôt

    • Marie-Aude dit :

      Bonsoir
      ce n'est pas un article dédié, et je n'y suis pour rien pour le spam d'une autre personne (d'ailleurs si c'est fait via le forum, vous pouvez le signaler, c'est contraire à la charte). Mais sur le fond, j'essaye d'exprimer un certain nombre de choses liées au professionnalisme, au savoir-​faire, à la maîtrise d'un savoir et surtout à la vague de plus en plus importante de gens qui se mettent à vendre des prestations qu'ils ne maitrisent pas. 

      J'avoue que je ne vois pas l'intérêt de présenter un projet absolument pas finalisé sur un forum. "Pas encore optimisé la sémantique du site" ... pour un site mis en "production" sans être interdit aux moteurs de recherche et qui vend de la prestation SEO, je trouve cela aberrant. 

      On n'a sans doute pas la même façon de voir les choses... Je suis une vieille grognon, et je le reconnais bien volontiers, mais je ne peut absolument pas me défaire d'un sentiment de "brouillon" quant à votre site, qui ne devrait pas être montré quand on a des ambitions professionnelles. Je pense que la bonne démarche est de faire au mieux de tout ce qu'on peut, puis de demander des avis. Si vous avez réellement fait "au mieux", vous ne connaissez pas le référencement. Sinon vous n'avez pas une attitude très pro, mais plus "étudiante". Dans les deux options on n'est pas sur la même longueur d'onde

  10. Excellent article : je confirmes de toute façon qu'ils n ont rien appris et ils sont et resteront par nature dans une logique caliméro.
    De toute façon c est dans la logique de GDS de vendre des domaines ou il n est pas compétent et ce à un prix de martien.
    Le Seo n est qu une des facettes de leur incompétenc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.