La batterie de casseroles fait-elle la cuisine ?

Batterie de cuisine et de pâtisserie moderne
La meilleure batterie de cuisine n'est qu'un outil

Marie-Aude

J'ai fait de la compta, de la finance, du juridique, j'ai été chef de projet SAP, j'ai fait de la photo, des voyages. Depuis 2007, je fais avec amour des sites webs pour les utilisateurs, qui se référencent bien et je vous aide à acquérir du trafic pertinent.

Vous aimerez aussi...

17 réponses

  1. Cristophe dit :

    Je me suis arrêté dans ma lecture peu après le titre car je ne suis pas intéressé, mais j’aime beaucoup ton analogie dans le titre. J’essaierai d’y penser le jour où je me procurerai une nouvelle bicyclette, pour ne pas oublier de pédaler.

  2. Didier dit :

    Il me semblait bien avoir détecté un certain agacement dans certaines de tes réponses sur WRI :-)

    Bises,

  3. Benjamin dit :

    Très bel et long article :D

    Les outils ne font pas tout, il y a aussi et surtout le “flair” qu’on ne peut acquérir qu’en bossant comme un fou furieux. Au final, une fois qu’on a les bases des bonnes pratiques, c’est ensuite du taf, du taf et encore du taf.

    Quand on regarde un site qui est dans les choux, bien souvent c’est : pas optimisé, lent, pas de contenu (et donc pas de maillage interne), pas de (bon) lien. Bah si on veut se donner des chances, on optimise techniquement, on accélère, on rédige bien encore et encore … et encore … et pis encore, et on travaille son netlinking.

    J’aime bien ton inclusion sur les réseaux sociaux, la newsletter, … Elle rappelle surtout que d’une part Google ne fait pas tout (perso, les revenus de mon site web sont pour l’instant en majorité dû à d’autres vecteurs), mais aussi que Google donnant une part importante à la notoriété, bah la travailler via les autres vecteurs c’est aussi se donner plus de chances d’attraper des liens qui seront pour le coup vraiment naturel.

  4. David dit :

    Merci Marie Aude,
    Je l’abandonne peu à peu sur mes sites et j’encourage les personnes quand j’interviens sur leurs projet, de l’utiliser à bon escient ou de ne plus l’utiliser.
    J’aime de moins en moins ce plugin, qui pour la plupart des cas ne sert qu’à gérer la title et meta description. Ce qui peut être fait par bien des manières, ne serait-ce que dans le theme même ( Genesis en exemple … )

    Mais hélas impossible d’avoir raison,
    — un theme déjà optimisé ? c’est pas grave.
    — Mais sinon pourquoi autant de monde l’utilise ?
    — Mais comment je fais sans indications …

    Difficile parfois de donner des exemples concrets, ou de donner tout les bons arguments .
    Ne serait-ce que le fait que maintenant je ne suis plus tout seul à avoir le meme genre d’idée, ton article vas surement bien m’aider.
    J’aime les analogies dans la vie courante, et je vais ajouter la tienne à ma liste :)

    • Marie-Aude dit :

      Bienvenue au club ! Si tu regardes le tag “Yoast” il y a un autre article, d’il y a deux ans, sur le même thème.
      Je ne suis pas fana de laisser le thème gérer le title et la meta, car il s’agit d’un thème, on ne doit donc pas lui confier de données. C’est la raison pour laquelle j’utilise toujours un plugin. Par contre, aujourd’hui je suis dans une optique de rajouter des fonctionnalités avec un plugin maison, à All In One SEO qui est mieux codé et se hooke de façon nettement plus simple que Yoast.

      Le “comment je fais sans indications” me fait peur… genre “et le cerveau il est en panne de courant ?”, mais surtout parce que ces indications sont néfastes.

  5. Mr Puffin dit :

    Bonjour Marie Aude,

    Effectivement Yoast ne fait pas tout c’est clair, mais il est bien pratique pour changer les urls / title / description. En tout cas c’est le plus pratique que j’ai trouvé pour ça.

    Ahhhh, la méta description : les mots clés ne servent à rien de dans, eh bien je le saurais maintenant, moi qui en avait mis dedans quelques uns…

    Les H1 sont une horreur à gérer sur WP je trouve, comme je l’avais dit sur WRI, pour notre blog, il doit y en avoir 5 par pages à causes des widgets. Les H2 c’est déjà plus simple, même si parfois le texte est bien trop gros !

    Merci pour notre discussion de ce soir!

    A+

  6. Li-An dit :

    La meta description, n'importe quel référenceur de niveau CE2 semble manquer de mots.
    Sinon, par défaut, quel alt pour les images ? À part leur titre ? Pas facile.

    • Marie-Aude dit :

      Mots rajoutés.

      Sinon le alt est censé décrire rapidement l’image, ce qui est, amha, différent (et complémentaire) du titre. Un titre est plus court. Avec le “alt” on doit avoir le message “passé” par l’image. Regarde le alt de l’image insérée dans l’article :)

  7. Annie dit :

    ah yoast ! bêtement j’ai suivi ses conseils durant quelques années. Puis mon site s’est mis à chuter dangereusement et surtout inéluctablement : Alexa ne connaissait plus mon site, là j’ai flippé sévère. Alors j’ai tout repris (ça en fait je le fais en partie environ une fois par an, voire plus souvent pour quelques trucs), et j’ai opté pour AIOseo. Là je me suis retrouvée totalement seule et autonome pour tout re-gérer, produits par produits, catégories, billets, mot-clefs enfin tout quoi.

    c’était 7/7 10hres/jour. Et peu à peu mon site est réapparu dans Alexa, mes visites ont ré-augmentés… pour les ventes ce fut un peu plus long.

    En fait j’avais toujours trouvé Yoast agaçant, incompréhensible car ne correspond pas du tout à ce que ma rationalité me dictait, donc son abandon m’a soulagée. Je me sens plus lègère, plus libre, plus autonome et surtout pas en contrariété constante avec quelqu’un qui me dictait ma conduite qui ne correspondait à l’opposé de l’esprit de ce que je voulais faire.

  8. Olivier dit :

    Malgré les reproches qui lui sont fait, je trouve que Yoast remplit bien son rôle lorsqu’il est correctement configuré. Après c’est sur que les petites puces de couleur sont assez folkloriques. La plupart du temps je ne renseigne même pas le champ du mot clé de yoast car comme dit dans l’article, son analyse n’a pas de vraie valeur ajoutée, c’est juste un compteur pour un mot clé précis et unique.

  9. Charley dit :

    Article fort enrichissant et qui remet en cause l’approche que jai de Yoast.
    Pour ma part je ne me suis jamais fiés aux pastilles colorées. Je l’utilise exactement comme AllInOneSeo il y a quelques années, simplement pour renseigner mes différentes balises.
    Ce que je ne savais pas cest qu’il était mal codé par rapport à Aios.

  10. Regis dit :

    Bonjour,

    Très bon article, avec une idée pédagogue, et bien construit comme à chaque fois.

    Depuis deux mois, j’ai un stagiaire au sein de la Boite. Il est en alternance en cours, donc il progresse des deux côtés en même temps (enfin j’espère). L’autre jour, je lui demande où ils en sont de la rédaction web dans son cursus, et il me dit, c’est facile, il faut des paragraphes aérés et j’ai mis Yoast pour le référencement, mais des fois je galère pour le faire passer au vert… Bon ok, asseyons nous, je vais t’expliquer.

    Bonne journée,

    Régis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *