La photo et l'inspiration

Marie-Aude

J'ai fait de la compta, de la finance, du juridique, j'ai été chef de projet SAP, j'ai fait de la photo, des voyages. Depuis 2007, je fais avec amour des sites webs pour les utilisateurs, qui se référencent bien et je vous aide à acquérir du trafic pertinent.

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. Christophe dit :

    Bonjour,

    Je suis confronté en ce moment à une difficulté semblable. Je travaille sur un projet de pochette de CD, affiches promotionnelle, etc., et il y a parmi les musiciens, un visage que je ne parviens jamais à photographier, tout ce que je prends de lui est quelconque, insipide, fade, beurk ! C'est vraiment curieux...

  2. Marie-Aude dit :

    Bonjour,

    ça m'est arrivé aussi avec certains visages. Une impossibilité soit à rendre ce que j'imaginais, soit à simplement trouver l'image. Dans ces cas là, pour moi c'est pire, car je ne peux pas m'empêcher de me dire que d'une certaine façon, je "loupe" aussi la relation avec la personne.

  3. Christophe dit :

    J'ai ce même sentiment, celui de passer à côté de la personne, de ne pas saisir quelque chose, une identité, une personnalité... C'est assez déroutant.

  4. Marie-Aude dit :

    Est ce que cela t'es déjà arrivé avec des gens que tu connaissais bien, que tu appréciais ?

  5. Christophe dit :

    Non je ne crois pas et je me l'explique assez bien : je ne photographie que très très rarement mon entourage, mes amis. On me l'a quelquefois demandé mais je n'aime pas les photographies de circonstances. Toutes les fois où je m'y aventure, je n'arrive pas à grand chose, je me sens maladroit, je n'aime pas le résultat...

  6. Marie-Aude dit :

    Je photographie souvent mes amis, rarement "à la demande". J'aime bien accumuler des images, des instants, construire peu à peu un album, ça se superpose, comme les livrets d'enfants qui s'animent quand on fait très vite passer les pages.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.