Toujours plus de hoax ? Désolée on reparle d'Europe ! Mais pas seulement

Illustration de hoax fréquents
"Hoax Pack", image sous licence CC BY NC ND de Andres Musta

Marie-Aude

J'ai fait de la compta, de la finance, du juridique, j'ai été chef de projet SAP, j'ai fait de la photo, des voyages. Depuis 2007, je fais avec amour des sites webs pour les utilisateurs, qui se référencent bien et je vous aide à acquérir du trafic pertinent.

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. Li-An dit :

    J'ai vu il y a très peu de temps sur Fessebouc un lien avec comme message : la Wifi est dangereuse, deux lycéennes américaines l'ont démontré en exposant des plantes ‑désolé, j'ai survolé la chose- à la Wifi (comparatif photo avec plantes sans Wifi). Évidemment, celles avec Wifi sont toutes maronnasses et font peur. Sauf que le lien en question amène sur ... un site d'une association anti émissions d'onde. Ça commence déjà bien.
    Le message – à peine subliminal – c'est évidemment que la Wifi est super mauvais pour la santé et c'est tellement évident que deux lycéennes l'ont démontré sans avoir besoin des tous les labos des scientifiques qui sont vendus aux lobbies etc... Sauf que de mon point de vue, ça ressemble tout à fait à un hoax (je ne suis pas allé vérifier). Si les lycéennes ont raison et que l'expérience est facile à réaliser, n'importe qui peut donc le faire soi-​même – c'est la base de la recherche scientifique, vérifier par soi-​même les résultats obtenus par les collègues/​scientifiques (d'ailleurs la fameuse "mémoire de l'eau" a été piégée comme ça). Mais le site en question n'indiquait nulle part qu'ils avaient eux-​même fait l'expérience en question ! (bravo les militants). Et on aurait pu penser qu'à la suite de l'article des centaines voire des milliers voire des millions d'expériences de ce type réalisées par des gens lambda auraient démontré simplement la nocivité de la Wifi. Mais non. Visiblement, ces deux lycéennes étaient les seules à avoir eu la curiosité de faire l'expérience et d'obtenir ce résultat... Si elles existent vraiment. Si le résultat existe vraiment. Si c'est vraiment à mettre sur le compte de la Wifi.

    Mais bon, ce qui compte c'est que le message soit passé. Pas la vérification du message. Internet c'est le pire et le meilleur de l'Homme. C'est l'Homme tout simplement – mais aussi la Femme, hein, à 54 %.

  2. Marie-Aude dit :

    L'expérience en elle-​même n'est pas un hoax, en ce sens qu'elle a bien été réalisée. En revanche elle a énormément de biais "scientifiques", qui font qu'elle ne prouve rien (à commencer par avoir été arrêtée trop tôt, que les deux photos montrées ont été prises à des moments différents, etc) 

    http://blogs.univ-poitiers.fr/n‑yeganefar/2013/06/02/wifi-et-cresson-ne-maltraitons-pas-la-science/

    Une partie des informations est purement inventée : ça m'avait choquée, dès le départ, qu'on parle de mutation, ce qui impliquait une lecture de séquence génétique bien au delà des capacités de lycéens

  3. Li-An dit :

    Excellent lien Marie-​Aude ! On voit quand même que j'ai lu à toute vitesse parce que j'ai mis "américaines" (j'ai hésité à le mettre et honte à moi). Heureusement que j'ai pris des gants en parlant de "hoax" :-)

  4. Marie-Aude dit :

    :D en même temps, il est tout à fait possible que le lien sur Facebook ait parlé de lycéennes américaines, hein ! Vu la façon dont les gens sont exacts... en tout cas "à cause de toi" j'ai passé une bonne partie de la nuit à explorer ce blog et les blogs vers lesquels il fait des liens. A la fois passionnant (ça m'a donné des arguments pour certaines choses), et désespérant devant la crédulité humaine.

  5. Sonia lokine dit :

    Je retiendrais deux points essentiels de votre article. D'abord cette mode de l'astuce médicale qui ressemble à ce que les Anciens appelaient la Panacée. Effectivement, chacun y va de sa technique indubitable pour guérir, rajeunir ou embellir.
    Mais ces médicastres sans diplôme sont peut-​être moins dangereux que les théoriciens du complot dont vous parlez en fin d'article. Effectivement, une partie du web est devenu un repère pour ceux qui savent qu'on a pas marché sur la lune, que les attentats du 11 septembre sont une manœuvre et qu'il y a un complot mondial de certaines personnes pour dominer le monde.
    Résultat, ceux qui ont peu de recul et ceux qui n'attendaient que cela pour alimenter leurs rancœurs et leurs ressentiment partagent avec engouement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.