Je facture mon temps, mais pas à l'heure.

Marie-Aude

J'ai fait de la compta, de la finance, du juridique, j'ai été chef de projet SAP, j'ai fait de la photo, des voyages. Depuis 2007, je fais avec amour des sites webs pour les utilisateurs, qui se référencent bien et je vous aide à acquérir du trafic pertinent.

Vous aimerez aussi...

7 réponses

  1. Al-Kanz dit :

    On en veut plus des articles comme celui-ci !
    Merci.

  2. Marie-Aude dit :

    Merci :)
    (mais je n'ai pas souvent le temps de les écrire ;) )

  3. Al-Kanz dit :

    Vous devriez penser à vous payer alors... :o

  4. Gwaradenn dit :

    J'aime vraiment ton écriture, mais amha, tu vas trop loin et te laisse porter par ta plume.
    Tout le monde facture plus ou moins à partir du temps passé sur le projet, mais le prix peut monter selon le type de travail, l'entreprise qu'il y a en face...

  5. Marie-Aude dit :

    @Gwaradenn, en fait tu dis "presque" la même chose que moi. Pour moi le temps est une composante essentielle de mon travail, et de sa tarification, mais ce n'est pas ce que je facture. Sinon, je facturerais le même taux horaire quel que soit le type de travail, servir le café ou référencer un site...
    Certains consultants le font, que ce soit dans le référencement, dans le conseil, ou les avocats. Ce n'est pas mon cas. 

    Car si on facture "le temps", il n'y a pas de raison de changer le prix en fonction du type de travail. 

    Ou alors une très mauvaise, qui est de ne pas vouloir connaître ses heures (genre je veux vraiment ce client, j'accepte alors que je vais y passer un temps fou), ou ne pas vouloir les montrer au client (si je facture à l'heure, là j'y passe 5 minutes, là deux heures, et je ne peux pas lui expliquer la différence de prix).

  6. mutuelle fr dit :

    Vous devriez penser à vous payer alors… :o

  7. Alx de Casa dit :

    Alors moi, ce que je dis, c'est que ce que je facture est ma part du gâteau que le client va gagner en exploitant le résultat de mon travail (logo illustr', graphisme). Et que par voie de conséquence ça revient à évaluer le prix "à la tête du client". Pour les gros, c'est plus cher que pour les petits, même si le travail est le même.

    Et d'autre part, je proclame réguièrement que je travaille pour remplir mon book, ce qui est la meilleure garantie de qualité pour le client, vu que j'ai pas l'habitude de le remplir de m… édiocrité(s)

    Et des fois, je fais même tout ça gratoche, pour la cause (et quand j'ai le temps et la liberté pour)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.