Référenceur ou chef d'entreprise ?

Marie-Aude

J'ai fait de la compta, de la finance, du juridique, j'ai été chef de projet SAP, j'ai fait de la photo, des voyages. Depuis 2007, je fais avec amour des sites webs pour les utilisateurs, qui se référencent bien et je vous aide à acquérir du trafic pertinent.

Vous aimerez aussi...

7 réponses

  1. Opteamis dit :

    Bonjour,

    Grande prouesse et souplesse d'esprit que le chef d'entreprise doit avoir comme capacités. Et de nos jours, le défi est d'autant plus grand que la réglementation sociale, juridique et fiscale change rapidement, de même que sont les usages et nouveautés technologiques. Que l'on soit effectivement chef d'entreprise en tant que auto-​entrepreneur ou sous le statut d'EURL, le "freelance" doit idéalement avoir plusieurs qualités pour réussir dans son aventure. Je vous livre dans cet article, 5 qualités qui nous semblent indispensables pour bien démarrer dans la vie de l'entrepreneuriat :

    Bonne chance à tous !

  2. Littlebuzz dit :

    Très bon billet, et il n'y a pas l'épaisseur d'une feuille de papier à cigarette pour qu'il concerne tous les patrons de TPE, quelque soit son métier.

    Globalement, il faut aussi s'enlever de la pression et se dire que de toute façon on ne peut pas être bon dans tous les domaines... et que c'est tant mieux comme ça ! Bon, c'est vrai, faut quand même faire le minimum de ce qui nous barbe ... ou avoir un associé très complémentaire :-)

  3. Yoann dit :

    Cet article est criant de vérités !

    Étant moi même exactement dans ce cas, je me retrouve dans tous ces points.
    Par contre j'ai la chance d'être épaulé pour le point le plus risqué à mes yeux, l'aspect juridique. Avoir une compagne juriste ça aide vraiment beaucoup !

    La partie compta, j'ai essayé la première année et vu le temps que j'ai passé à m'arracher les cheveux, j'ai vite externalisé ! Ca fait gagné un temps fou, temps que je peux utiliser pour faire créer de la richesse.

    Pour les autres points, il faut savoir jongler entre tout, et avec le temps on arrive à se former sur ces différents métiers...

  4. Pierre dit :

    Plein de vérités dans ce billet, après je ne pense pas qu'un patron puisse avoir toutes ces casquettes, il faut qu'ils s'entourent (comptable, ...)

    Je pense comme toi que la rédaction d'un contrat est primordiale, après les contrats type ne fonctionnent pas et c'est très long de les faire à chaque client mais pour se protéger il faut le faire ...

  5. Hervé dit :

    On sent le vécu dans tes propos. A mon niveau et travaillant seul dans mon entreprise, je me retrouve souvent à avoir une multitude de casquettes.

    Et par la force des choses, tu es obligé de toucher à tout quand tu ne peux pas déléguer certaines tâches. Moi qui suis un ancien comptable, je continue de m'en occuper. Pour le commercial, j'ai appris sur le tas car je n'ai pas eu le choix.

    Bon billet comme toujours de ta part. ;)

  6. Marie-Aude dit :

    Merci :)

    Du vécu chez moi et chez les autres...

    C'est drôle, en me relisant je m'aperçois que j'ai moins développé sur l'aspect juridique, alors que c'est un des plus importants, en fait.

  7. cable hdmi dit :

    C'est exactement ce que je fais tous les jours, chef d'entreprise, secrétaire, femme de ménage, gérant, comptable etc...
    Je me plains pas j'aime ça même si c'est pas évident tous les jours.

    Sympa l'article et oui, le coté juridique n'est pas à mettre de côté, il y en à trop qui se plante à cause de cet aspect trop souvent oublié ou négligé !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.