La cacophonie de fond des réseaux sociaux

Marie-Aude

J'ai fait de la compta, de la finance, du juridique, j'ai été chef de projet SAP, j'ai fait de la photo, des voyages. Depuis 2007, je fais avec amour des sites webs pour les utilisateurs, qui se référencent bien et je vous aide à acquérir du trafic pertinent.

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. Je signe des deux pieds.

    (d'ailleurs, je vais retwitter ton article sur mon Facebook pour qu'il apparaisse dans mon digg).

    :-)))

  2. Steve Mindsix dit :

    En effet, la peur de manquer quelque chose est omniprésente. Souvent, sur Twitter, je remarque certains reTweet qui arrivent après 20 sec du message original. Je comprends le principe de partage et le sentiment qui peut l'accompagner.

    Par contre, il y a une marge entre partager des choses que nous croyons pertinentes vs être qu'une antenne relais vide et sans intérêts (âmes).

    Je ne serais pas surpris que la dernière génération souffre d'angoisse chronique. La génération qui ne cesse d'être à l'affut au cas où il se passerait quelque chose. La génération au regard d'un chevreuil la nuit face aux phares d'une voiture...Belle image non ? haha

  3. Marie-Aude dit :

    @Marie-Hélène, je suis allée voir, même pas vrai ^^

    @Steve, c'est vrai, en même temps je suis persuadée que c'est le moyen de tout manquer.

  4. Red-Rabbit dit :

    Hormis Facebook pour ma famille, je ne sais pas comment marche le reste et je ne veux pas savoir.
    Twitter ... pour moi c'est la dernière arnaque en date, des liens et rien que des liens. Marrant mais je trouve la même chose en suivant les liens au hasard des sites que je visite.
    Le reste ben je m'en fou. Etre au courant de la dernière pages écrite en CSS 3, la belle affaire.
    C'est plutôt le genre de matériel web 2.0 qui me fait penser a un abonnement de la presse traditionnelle. T'as le bouquin oui et après ? T'as pas l'odeur de la boutique, et tu vois pas le bouquin d'a coté qui parle du même sujet en mieux, et bien entendu tu vois pas les autres revues qui pourraient être intéressantes.

  5. Non, en effet, je n'ai pas retwitté ; en fait je retwitte assez peu car les multiples RT de RT de RT m'agacent profondément. J'ai appris récemment que c'était mal vu (ça s'appelle le "twittersnobisme") mais ces multiples boucles finissent pas ne plus avoir grand sens. Twitter est un outil super pratique pour avoir des infos, quand on sait où aller les chercher, mais il a des travers. 

    Ceci dit ce n'est pas propre aux réseaux sociaux. Un sociologue a parlé de "circulation circulaire de l'information" à propos des médias traditionnels : le site de l'express.fr annonce quelque chose, lemonde.fr et lefigaro.fr annoncent que l'express.fr annonce quelque chose, Le Monde papier sort dans l'après-midi avec un article sur le sujet, les journaux du 20 heures rassemblent en vitesse 1 min 30 d'images d'illustrations et d'archives en prétendant s'appuyer sur Le Monde, et ainsi de suite... Il suffit de faire le tour de la page Google Actualités pour voir les répétitions !... Le seul journal traditionnel qui échappe encore à ce système, à ma connaissance, c'est La Croix. Ils parlent entre autres des mêmes sujets que les autres mais essaient toujours d'en parler différemment, et y parviennent le plus souvent.

    Et puis en fait, je n'ai pas de profil Facebook et je ne sais pas bien comment s'utilise Digg.

    [off-​topic] J'aime beaucoup tes photos. [/​off]

  6. 4h18 dit :

    Je me suis collé sur Twitter depuis 15 jours environ.
    Je deviens fou, j'ai la sensation de lire et relire 30 fois la même chose par jour. Abrustissant. 

    Finalement, j'en reviens à mon bon vieux lecteur RSS, ou le tri me semble plus pertinent et mon invasif.

    Bon article qui résume bien le fond de ma pensée !! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.