Installer WordPress chez OVH : évitez le « module » à tout prix !

A force de voir des gens avoir des problèmes avec le module d’installation automatique de WordPress chez OVH, je suis allée tester moi-même pour voir tous les défauts de cette installation.

Résultat :

  • je comprends pourquoi ça ne marche pas
  • il y a moyen d’installer « presque » correctement WordPress automatiquement…
  • … mais ça n’en vaut pas vraiment la peine !

Pourquoi le module standard installe une mauvaise configuration de WordPress

Tout se joue au démarrage. L’accès se fait via le manager, dans la section hébergement. (Cliquez sur le copies d’écran pour les afficher en grand).

Screen Shot manager OVH accès aux modules

L’accès aux modules d’OVH se fait via le manager, dans l’onglet hébergement

Ce n’est pas pour craner, mais vous noterez que j’ai un hébergement premium (un 300GP exactement), donc censé être performant. Ce léger détail a son importance pour la suite.

On arrive ensuite sur la fenêtre de gestion des modules, il faut en ajouter un :

Screen Shot manager OVH : ajouter un module

Cliquer ensuite sur ajouter module

Et là, première mauvaise surprise, la version de WordPress n’est pas vraiment à jour !

Screen Shot manager OVH choix du module WordPress

Choisir le module WordPress, argh 3.6

Eh oui, en juin 2014 OVH propose encore une version 3.6.1 qui date du 12 septembre 2013 ! On est est, aujourd’hui, exactement à trois versions majeures de plus. A quand la prochaine montée de version ? C’est une fois par an, c’est ça ?

Voici donc l’écran de paramétrage par défaut, avec deux gros problèmes :

Screen Shot manager OVH paramétrage par défaut

Paramétrages par défaut de l’installation WordPress automatique

Le premier problème : le répertoire d’installation, par défaut un « WordPress3 » qui va ensuite poser des problèmes. D’abord ce n’est pas une belle url, ensuite, on le verra, en l’absence d’accès à phpmyadmin, le déménagement n’est pas simple, enfin c’est un footprint.

Le répertoire « par défaut » du site sans sous répertoire est possible, mais la plupart des gens « font confiance à OVH » et choisissent le /WordPress3

Il serait tellement simple de tester l’existence de fichiers autres que les fichiers par défaut d’OVH au niveau de la racine, et de proposer le « www » si rien n’a été installé.

Le deuxième problème, le plus grave : OVH nous propose une configuration par défaut pour la base de données qui serait la meilleure option possible.

Malheureusement, en activant le mode avancé, on voit que ce n’est pas le cas :

Screen Shot manager OVH options de base de donnée

« La meilleure option possible » ?

Car c’est uniquement en cliquant sur les paramètres avancés – ce qu’aucun utilisateur novice ne fait jamais, faisant confiance à OVH – qu’on s’aperçoit qu’on est limité drastiquement en nombre de connexions simultanées et qu’on n’aura pas accès à la base de données via phpmyadmin.

Merci OVH ! Dans mon cas, j’aurais payé un hébergement premium avec sql privé pour avoir 10 connexions simultanées !

Là encore, au lieu de simplement parler de « meilleure option possible » (ce qui est purement du foutage de gueule, dans ce cas) il serait mieux de mettre cet avertissement sur l’écran précédent. « Vous serez limité à 10 connexions simultanées et n’aurez pas accès à phpmyadmin, si vous voulez choisir une autre option, cliquez sur le mode avancé« .

Non ?

L’installation est très rapide. Je vois le message sur mon écran, qui m’informe de l’arrivée d’un mail dans ma boite…

Screen Shot manager OVH : installation WordPress confirmée

Confirmation de l’installation de WordPress

et là encore, hyper mauvaise surprise : l’utilisateur par défaut est … « admin ».

Screenshot du mail de confirmation de l'installation envoyé par OVH

Mail de confirmation, argh utilisateur admin

Or c’est avec la 3.0 (7 février 2011) qu’il est possible de choisir un identifiant autre que « admin » lors de l’installation. Cela fait donc plus de trois ans qu’OVH fait pour les utilisateurs néophytes des installations non sécurisées, avec une version trop vieille, avec un mot de passe relativement faible, un des users les plus testés par les bots, et aucune protection contre les attaques en force brute, alors même qu’il a un script d’installation personnalisé.

Et que, cerise sur le gâteau, le dévérolage d’un site hacké, quand on n’a pas accès à phpmyadmin… « c’est pas simple ».

Le blog livré par OVH

Voilà donc l’écran d’accueil. On s’est connecté avec ce merveilleux utilisateur admin, et le mot de passe – moyennement sécurisé – généré lors de l’installation. Comme on est sur une vieille version, on n’a pas été incité à aller le modifier pour quelque chose de mieux dans le profil.

Screenshot accueil WordPress3

L’accueil une fois WordPress installé automatiquement

Le « titre » du blog n’a pas été rempli (normal), les modules installés ne sont pas à jour – normal. Mais ce qui me choque, c’est de voir, justement ce qui a été installé : deux plugins de cache, WP Super Cache et DB Cache Reloaded Fix.

Donc non seulement OVH bride mes connexion à la base de données, mais il pense en plus que j’ai besoin d’un cache ? Ca va la parano ?

Et c’est là qu’on rentre dans le gros du problème, celui qui génère plusieurs demandes d’aide par jour sur le forum de WordPress : WP Super Cache n’est pas complètement configuré, – et ce qui est configuré est mal fait ! Sans aucun message d’avertissement…

La configuration de WP Super Cache

En arrivant sur la page de réglages du plugin, on voit un certain nombre de choses qui clochent : en particulier la compression des pages n’est pas activée, ni le nettoyage des anciennes pages (« Garbage »). Mais surtout le plugin ne peut pas fonctionner sans mise à jour des règles de réécriture.

Screenshot WordPress : paramétrages WP Super Cache

Les paramétrages par défaut du plugin de cache chez OVH

La configuration d’un plugin de cache est toujours « un peu complexe », en particulier pour les plugins à l’ancienne, comme WP Super Cache. Honnêtement, si vous avez besoin d’un tel plugin (donc si vous avez du trafic), je vous recommande WP Rocket, qui remplace avantageusement les deux plugins proposés par OVH.

Quoi qu’il en soit, vous avez WP Super Cache, et vous devez le désactiver (pas super simple non plus) ou travailler avec.

Pour travailler avec WP Super Cache, le principe va être :

  1. d’activer les permaliens, pour générer le fichier .htaccess dont WP Super Cache a besoin. (Le principe d’un plugin de cache étant de « renvoyer » l’internaute sur un fichier statique, au lieu de servir la page normale générée par WordPress, cela se fait via des redirections et des réécritures)
  2. Configurer de façon optimum WP Super Cache
  3. Et surtout, désactiver le cache pour les utilisateurs enregistrés, pour permettre à l’admin et aux auteurs de voir en direct l’impact de leurs modifications (qui est la cause d’angoisses et d’interrogations multiples au support, je le rappelle).

Pour activer les permaliens, cela se passe dans « Réglages, Permaliens » :

Screenshot WordPress activation permaliens

Activer les permaliens, avec une structure d’url courte

Je recommande la structure d’url la plus courte et la plus simple (%postname%). En enregistrant les modifications, on créé le fichier .htaccess

En retournant sur les réglages de plugin, on peut faire la mise à jour des règles de réécriture :

Screenshot WordPress, modification des regles de réécriture

Les modifications apportées au fichier .htaccess par le module de cache

C’est tout ces éléments qui sont insérés dans le fichier .htaccess et qui devront être supprimés lors de la désactivation.

Il reste à corriger les autres paramétrages (donc activer la compression et empêcher le cache pour les utilisateurs connectés)

Accessoirement, WP Super Cache vous conseille d’utiliser JetPack. Pas moi…

Comment avoir une configuration sur laquelle on peut travailler

L’essentiel des problèmes (à part la configuration incomplète du plugin de cache) pourrait être évitée dès l’installation, en :

  • installant le blog dans le répertoire « par défaut » (www) sans le sous répertoire /WordPress3/
  • créant et utilisant une base de données standard

Il faut d’abord créer sa base de données, ce qui se fait à nouveau via le panel utilisateur :

Screenshot panel OVH

Accès à la gestion des bases de données OVH

Attention à bien choisir « Gestion SQL » et pas « Phpmyadmin » (qui est l’interface que vous utiliserez APRES si vous avez besoin d’aller dans la base de données). (SQL privé est une option supplémentaire, activée uniquement si vous avez payé pour…)

Screenshot panel OVH gestion des bases de données

Le panneau de gestion des bases de données, avec les bases existantes

On arrive alors sur le panneau de gestion. Dans mon cas, des bases existent déjà, je vous ai juste laissé la taille pour vous montrer qu’on peut héberger plusieurs blogs sur une seule base (il y en a une dizaine par base).

En cliquant sur le « Nouvelle Base » à gauche, avec l’icone de dauphin, vous allez être dirigé vers votre écran de création de base de données. (attention, ne prenez PAS une pas PostgresSQL ça ne marche pas avec WordPress).

Screenshot panel OVH création de base de données

Créer une base de données, en choisissant les bases incluses dans l’hébergement

Le « type de base » correspond au contrat. Normalement, vous n’avez que la possibilité de créer une base incluse (le chiffre entre parenthèses indique le nombre de base disponibles).

En validant vous arrivez sur cet écran :

Screenshot panel OVH nommer la base de données pour la créer

Il reste à nommer la base de données

Le début du nom de la base de données est imposé par OVH. Vous rajoutez quelque chose après, facile à mémoriser (ça peut être « blog ») et vous validez. C’est tout. Vous recevrez ensuite par mail les identifiants de connexion à votre base de données (mot de passe et serveur essentiellement, l’utilisateur étant identique au nom de la base de données).

Et vous pouvez alors , dans l’écran d’installation du module, choisir une « base de données existante » (dont il faudra indiquer les paramètres).

Les corrections à apporter à l’installation de base

Quand vous avez déjà fait l’installation et travaillé sur le blog, c’est plus compliqué. Les points essentiels sont :

Passer sur une base de données standard au lieu de la « meilleure option possible »

Pour cela, il faut utiliser un plugin qui permet d’exporter la base de données à partir de l’admin WordPress, créer une base de données, importer la sauvegarde, et modifier le wp-config.php

Déménager le blog

Déménager le blog est une procédure courante. Elle permet de se débarrasser du /WordPress3/ dans l’url. Elle implique de corriger, dans la base de données, tous les liens avec les anciennes urls.

Changer l’utilisateur par défaut

C’est sans doute le plus simple. On crée un nouvel utilisateur « administrateur », on se reconnecte avec ce nouvel administrateur, et on supprime le premier « admin », en attribuant tous les posts au second.

Désactiver les plugins de cache

C’est bien caché dans la FAQ du plugin sur WordPress, il faut, pour désactiver WP Super Cache, modifier à la main deux fichiers, le fichier wp-config.php et le fameux .htaccess qu’on a vu au dessus.

Pour le fichier wp-config.php, il faut, via FTP, télécharger le fichier, l’ouvrir dans un éditeur (Notepad ++ est parfait), supprimer la ligne define( 'WP_CACHE', true ); , enregistrer le fichier et le recharger via FTP.

La modification du fichier .htaccess va suivre le même principe. Mais… le fichier .htaccess a une extension qui n’est pas reconnue par Windows. La façon de le faire exactement dépend de votre logiciel FTP. Le principe est d’activer l’affichage des fichiers cachés, dans le logiciel FTP.

Téléchargez le fichier .htaccess, l’ouvrir dans Notepad++ .

Supprimer toutes les lignes entre « # BEGIN WPSuperCache » et « # END WPSuperCache » (y compris ces deux lignes), enregistrer le fichier, et le recharger sur le serveur.

Selon l’éditeur que vous utilisez, certains refusent d’enregistrer un fichier qui n’a pas une extension connue, et rajoutent un .txt

Dans ce cas, il faudra :

  1. télécharger le htaccess.txt sur le serveur
  2. supprimer manuellement le .htaccess existant
  3. renommer (clic droit de la souris) le fichier htaccess.txt en .htaccess (attention, le . devant le nom est essentiel)

L’autre méthode, plus brutale et tout aussi efficace, si vous n’avez pas fait d’autres modifications, est tout simplement de supprimer le fichier .htaccess via ftp, et de retourner dans l’admin du blog, enregistrer les permaliens.

Le plugin de cache de la base de données, lui, se désactive simplement.

Encore une fois, tant que vous avez un faible trafic, un cache est inutile. Avec un gros trafic, il y a de meilleurs plugins que ceux choisis par OVH.

… sans oublier de faire les mises à jour bien sûr…

Est-ce que ça en vaut la peine ?

Clairement, il faut absolument éviter l’installation via le module OVH. Sa « soi disant simplicité » va vous créer des tas de problèmes dont la résolution sera nettement plus difficile qu’une installation WordPress « normale », faite par vos soins, en téléchargeant une version à jour et en utilisant une base de données normale. Et c’est très énervant, car l’installation est « scriptée » (plugin rajoutés et activés), donc il aurait suffi d’un peu de boulot supplémentaire pour faire quelque chose de bien.

Si vous devez passer d’un « WordPress module » à un « WordPress normal », je peux vous le faire. J’en profiterai pour optimiser certains aspects du blog, en vous conseillant, notamment, sur les bons plugins.

109 commentaires

  1. Gilles Auteur juin 7, 2014 (11:49 )

    Merci pour ce tuto, j’ai installé récemment wordpress avec ovh, je suis entièrement daccord avec toi. Domage que j’ai lu ton article un peu trop tard

    Répondre à Gilles
    • Il reste à déménager le plus vite possible… de toute façon un jour où l’autre il le faudra.

      Répondre à Marie-Aude
      • Nicole Auteur juin 8, 2014 (3:48 )

        Bonjour,
        je viens de commencer, c’est ma première installation, je n’ai pas intérêt à tout refaire de nouveau ? et comment ? est-ce que je peux garder mon adresse web ? je suis plutôt autodidacte, d’où l’impertinence des questions :)
        j’ai suivi ovh, bien sûr et le module wordpress inclus, malheureusement,
        ah, et merci, pour la recommandation et les explications encore un peu techniques pour moi.

        Répondre à Nicole
        • Bonjour
          si vous venez juste de lancer le blog, et que vous n’avez pas encore vraiment rédigé, le plus simple est effectivement de tout refaire. Vous garderez votre adresse Web :)

          Je viens d’aller voir votre blog, vous avez juste trois articles, donc il est plus facile de faire l’exportation de ces articles (Dans l’administration, Outils, Exporter, et ensuite laissez vous guider) et de les réimporter dans votre nouveau blog.
          Comme votre blog n’est pas dans « /WordPress3/ » il suffit en fait, après avoir fait l’export, de créer la nouvelle base de données, et de supprimer le fichier wp-config.php qui se trouve dans votre dossier. En allant sur l’adresse /reunir-ma-famille.com/wp-admin/install.php WordPress vous proposera d’installer le blog, et il vous suffira de rentrer les identifiants de la nouvelle base de données pour repartir à neuf.

          Répondre à Marie-Aude
      • Nicole Auteur juin 8, 2014 (6:13 )

        Merci Marie-Aude !

        Répondre à Nicole
  2. Rue des Commères Auteur juin 8, 2014 (7:45 )

    Bonjour et merci pour cet article.

    J’ai installé une fois WP en utilisant le module par paresse et je l’ai regretté.

    A ne pas faire pour les raisons que tu as citées !

    Répondre à Rue des Commères
  3. Bonjour et merci pour cet article,

    Hélas, je suis parfaitement d’accord avec ce qui est dit dans cet article. J’ai galéré comme un esclave pour obtenir quelquechose de propre, d’autant plus que ce quelque chose de propre j’aurais pu l’avoir directement si j’avais fait l’installation par moi même avec le SSH. 

    Merci pour cet éclaircissement (jeu de mots que l’on a du te faire des milliers de fois pour ton pseudo)

    Répondre à avisdupublic.net
  4. Samuel Auteur juin 8, 2014 (1:45 )

    Bonjour, J’ai installé wordpress chez ovh avec le module. Malheureusement j’ai vu cette article un peu tard car j’ai déjà travailler sur le blog. Comment faire pour rattraper ça sans perdre tous le travail ? Petite question dont je redoute la réponse, est- ce pareil avec le module prestashop ? Vous feriez ce genre de travail ? Si oui à quel prix ?

    Répondre à Samuel
    • Je crains qu’il y ait les mêmes problèmes avec le module prestashop, sur le thème « y’a pas de raison que ça marche mieux sachant que c’est plus compliqué ».
      Pour la partie WordPress, il est relativement facile de corriger. Pour Prestashop, c’est plus complexe, il faut faire une installation clean dès le départ. Ce sont deux choses que je peux faire, je vous envoie un mail.

      Répondre à Marie-Aude
  5. Blog Informatique, mais pas que Auteur juin 8, 2014 (2:26 )

    Effectivement, je me suis aussi fait avoir par le passé avec leur module d’installation automatique, le site n’étant pas à jour, des soucis sont vites apparus sur mon blog.
    Solution d’OVH a éviter absolument !
    Merci d’en parler dans votre article, ça permettra à des personnes de ne pas se faire avoir.

    Répondre à Blog Informatique, mais pas que
  6. Castille Auteur juin 8, 2014 (3:12 )

    Bonjour,

    Je confirme. Après avoir souscrit chez OVH avoir demandé leur solution, avoir passé plus d’heure avec leur htline surtaxée pour me voir dit qu’il ne pouvait rien faire alors que c’est eux qui vaient fait l’erreur en plaçant lesfchier sous ‘WordPress3’ au lieu de la racine,je me suis résolu à tout supprimer pour l’installer manuellement !

    Eviter OVH à tout prix.

    Répondre à Castille
    • Il ne faut pas exagérer non plus, ce n’est pas de leur faute si l’installation se fait dans le dossier WordPress3. Même si l’installation par leur module n’est pas parfaite, vous pouviez choisir lors de l’installation l’url de votre site !

      Répondre à Aymeric
      • Bonjour Aymeric, comment allez vous ? Il fait beau par chez vous ? Vous avez l’habitude de faire du support à des débutants ? A des gens qui n’y connaissent tellement rien qu’ils se contentent de cliquer en faisant confiance à leur hébergeur ? Vous avez déjà testé le module ? Ça ne vous arrive jamais de cliquer sur l’option par défaut ? Vous pouvez réfléchir deux secondes au fait que, lorsqu’on utilise une installation par module, on n’est ni un expert de CakePhp ni de WordPress, ni du référencement, et qu’on n’a pas obligatoirement conscience de toutes les implications de ses choix ? 

        Par ailleurs, l’installation par module est un « tout », et il n’y a pas que le problème de l’url. C’est pour corriger ce « tout » qu’OVH demande 40 €. Et ils trouvent que c’était tellement « pas de leur faute » qu’ils ont changé la procédure d’installation depuis cet article.

        Répondre à Marie-Aude
      • Aymeric Auteur août 12, 2014 (8:53 )

        Bonjour Marie-Aude,

        De la a dire qu’il faut éviter OVH à tout prix, c’est un peu exagérer. Le cœur de métier d’OVH reste l’hébergement, et a ce niveau ils sont plutôt bon. 

        Chacun son point de vue et son mode de fonctionnement, mais personnellement quand je ne sais pas comment fonctionne quelque chose, j’évite de foncer les yeux fermer et le de le faire par moi même sans m’informer sur le sujet avant, et pas seulement en informatique.

        Pour finir, oui je vais bien, et il fait en effet très beau par chez moi :)

        Répondre à Aymeric
  7. J’espère que ce billet va passer en tête dans les moteurs de recherche, on évitera quelques crises de nerf…

    Répondre à Li-An
  8. Je trouves qu’il est bien que les hébergeurs fournissent des solutions simples pour installer un des CMS les plus utilisés dans le monde. Encore faut-il fournir une solution efficace. Après, en cherchant un peu, il n’est vraiment pas sorcier de faire une installation soi-même, même avec peu de connaissances.
    Merci pour la marche à suivre pour ceux qui avaient tenté le coup… A diffuser largemement.

    Répondre à michael
  9. Nicolas Simond Auteur juin 8, 2014 (4:53 )

    Très bon article et pour le compléter je dirais que ces « modules » s’inscrivent dans la lignée de ce qu’est un hébergement mutualisé ou une quelconque solution « pré-faite ».

    Une usine à gaz dont on ignore tout.

    ET c’est le problème majeur maintenant, tout le monde veut tout, tout de suite et sans avoir besoin de mettre les mains dans le cambouis.

    Une installation de wordpress propre passe inévitablement par une installation d’un serveur d’hébergement que l’on a paramétré soi-même, sinon on aura toujours un problème quelque part …

    Quand les gens auront compris qu’OVH est un hébergeur et non pas un intégrateur de solutions logicielles, peut-être qu’ils verront que cette société est une rare à très bien faire son travail, surtout en France.

    Répondre à Nicolas Simond
    • Les solutions mutualisés ne sont pas forcément des usines à gaz ! Elles correspondent à un besoin existant : héberger des sites à faible et moyen trafic simplement et à faible prix.

      Il ne faut pas tout confondre. Pour héberger un blog, pas besoin d’un serveur dédié que l’on va paramétré soit-même.

      Répondre à Aymeric
  10. Bonsoir,

    voilà qui remet bien les idées en place.
    Ayant corrigé « à la main » ou contourné une partie des inconvénients de l’installation OVH –grâce à la communauté WordPress il faut le dire, je n’ai pas subi d’autre problème que la gestion absconse du cache.
    Je n’avais donc guère poussé plus loin.
    Avec cet excellent pas-à-pas, je vais pouvoir combler mes lacunes.

    Mille mercis !

    Répondre à C_Lucien
  11. bonsoir,

    je découvre cet article ;
    la personne qui bossait sur mon site hébergé chez ovh et sur lequel il y a eu des problème m’a « balancé » sur WP et dém…-toi !
    je tente donc d’avancé mais suis inquiet à la lecture des différents commentaires sur le sujet.
    en faisant un petit tour sur mon site, quelqu’un peu-t-il me dire s’il y a quelque-chose qui cloche ?

    merci beaucoup

    Répondre à r claude
    • Bonjour Claude, un audit de site c’est un peu compliqué… d’une façon générale vous avez deux sources possibles pour une aide de ce type : les forums (webrankinfo par exemple) ou les pros. « Quelque chose qui cloche » c’est un peu vaste :) (et beaucoup des choses qui clochent ne peuvent être vues que dans l’admin).
      Par ailleurs cet article parle exclusivement d’une installation via le module. Est ce que ça a été votre cas ? Autrement, il n’y a aucune raison que « ça cloche ».

      Répondre à Marie-Aude
  12. Samuel Auteur juin 9, 2014 (5:01 )

    J’ai contacté OVH car j’ai le même soucis et ils proposent de le régler complétement pour 40€ HT.

    Répondre à Samuel
  13. Ho pinez, ça balance XD

    Merci pour cet article, je suis sûr que ça servira à beaucoup de néophytes :)

    Répondre à Greg
  14. Bonjour,

    Depuis pas très longtemps je m’intéresse de plus en plus je m’intéresse à votre monde très bizarre du référencement.

    J’ai monté un blog pour rendre hommage à mon grand-père, avec les conseils de plusieurs personnes, j’ai pris l’hébergement OVH et je suis vraiment très satisfait, par contre j’ai essayé wordpress et je le trouvais vraiment très lent…

    J’ai donc opté pour le CMS plusXML, installation et prise en main rapide mais j’aimerais refaire un site d’association avec un wordpress car il y a une formation par chez nous, je parlerais de votre article car le site du lasso devrait être sur OVH.

    Merci pour le partage
    Yann

    Répondre à Yann Oesknar
  15. Bonjour Marie-Aude,

    Déjà rien que le fait de partir avec une version obsolète me refroidit, mais à la vue de toutes ces complications décrites dans l’article, j e me passerai bien de tenter l’expérience. J’ai plusieurs sites chez OVH aussi mais je fais tout en direct, et comme je suis un fidèle lecteur, je fais attention aux plugins que j’installe dessus grâce à tous vos articles (notamment sur le référencement via maillage interne et autres plugins SEO…)

    Note : les captures d’écran ne cachent pas toutes l’URL du site cobaye.

    Répondre à Julien
  16. J’ai déjà été confronté au problème de migrer un site du WordPress « OVH » vers un WordPress « classique ». Pour ceux qui auraient le même problème et qui se demandent comment récupérer la base MySQL, puisque la version « OVH » ne donne pas accès à PhpMyAdmin, moi j’y suis parvenu grâce à Eskuel. C’est une espèce de PhpMyAdmin « light » que vous pouvez installer sur votre site directement via le ftp. Je partage l’info car j’ai un peu galéré pour trouver cette solution… Et surtout, pensez à supprimer Eskuel de votre site après la manip, on se sait jamais, vu que ça permet d’accéder directement à la base…

    Répondre à David
    • Il y a d’autres solutions plus légères et moins dangereuses, comme des plugins wordpress.

      Répondre à Marie-Aude
      • J’ai essayé d’autres solutions, mais comme il y avait un changement de nom de domaine à faire en même temps, il y avait toujours un truc qui coinçait… Soit un plugin du site qui ne marchait plus, soit le nouveau ndd qui n’était pas remplacé partout dans la base, du coup j’ai mis les mains dans le cambouis… Mais je suis d’accord avec vous, plus la solution utilisée est légère, mieux c’est ! Par contre l’utilisation de Eskuel n’a rien de plus dangereux que celle de PhpMyAdmin…

        Répondre à David
  17. Il ne faut pas confondre l’hébergeur OVH et l’installation par module OVH. En tant qu’hébergeur, c’est un excellent rapport qualité prix (je suis chez eux). Si l’installation WordPress vous semble trop complexe, il est possible de la confier à un pro, mais à mon avis ce n’est pas la peine : c’est hyper simple à faire :)

    Répondre à Marie-Aude
  18. Éhhh, Marie-Aude, je ne suis pas sûr que le Gaston soit « libre d’utilisation »…

    Répondre à Li-An
  19. Bonjour Marie Aude,
    Je ne sais pas si c’est ton article, quoiqu’il en soit le module d’installation WP ne ressemble pas/plus à ce que tu décris ici, la version proposée est bien la 3.9.1,

    On peut choisir sa BDD incluse dans l’abonnement (avec données tech + lien vers phpmyadmin) et l’installation répertoire/racine est bien mise en évidence….

    Les 2 seuls plugins installés par défaut sont akismet et Hello Dolly, reste enfin le problème de l’admin nommé « admin » mais rien de bien méchant !

    Un tuto vidéo d’installation (à jour) sur un hébergement mutu OVH de base à voir ici https://www.youtube.com/watch?v=YF5UhAprm48&feature=youtu.be (lien à supprimer si inopportun;)

    Répondre à Fabrice
  20. Bonjour
    Et merci pour tout ce travail de vulgarisation.
    Il semblerait qu’OVH soit pret pour installer correctement word press en automatique. En corrigeant le login « admin » si j’ai bien compris. vu la video youtube.
    Dans un premier temps je souhaiterais installer WP dans le sous domaine que j’ai chez OVH (j’ai un hebergement mutalisé).
    Est ce possible ? Sachant que le sous domaine est un dossier (avec le nom de ce sous domaine) placé dans le www chez OVH.
    Avoir une base sql commune avec le deuxième wp qui sera ensuite sur le domaine principal ne serait pas un problème.
    Merci

    Répondre à martin gambier
    • Pour installer en sous domaine, il faut faire l’installation manuellement, copier les fichiers wordpress dans le répertoire du sous domaine, et lancer l’installation à partir du sous domaine.
      Par ailleurs, il vaut bien mieux faire pointer le sous domaine dans un répertoire en dehors du www.

      Répondre à Marie-Aude
  21. Bonsoir,

    Bon je dois refaire un blog pour des amis qui ont leur site chez ovh, j’avais bêtement pensé utiliser softaculous pour une installation rapide de wordpress ^^ bon ben on dirait que c’est raté, va falloir le faire via ftp et création manuelle de bdd.

    Je trouve ça vraiment choquant le choix des options par défaut… Ça montre selon moi la haute opinion que cet hébergeur a de ses clients… 

    Je ne sais pas quel type d’hébergement mes amis ont souscrit mais je sens qu’il va falloir aller fouiner un peu partout pour pas me retrouver avec des options à la c**

    merci pour l’article :)

    Répondre à Nicolas
    • Ecoute j’y suis arrivé malgré que je n’y connaisse absolument rien. Et j’ai pourtant fait une installation manuelle dans le dossier d’un sous domaine
      1 tu crées la base sql chez ovh , elle est obligatoirement gérée par le domaine principal. Tu recois les identifiants et codes.
      2 tu télécharges WP et tu le dézippe.
      3 via fillezilla tu le places dans un dossier « blog » par exemple à l’intérieur du www
      4tu changes la version du php en créant un fichier.htaccess avec le code suivant :
      Options -Indexes
      Options -Multiviews
      Options +FollowSymLinks
      SetEnv REGISTER_GLOBALS 0
      Header set Cache-Control « no-cache »

      SetEnv PHP_VER 5_4
      RewriteEngine On
      5 tu suis les instructions du tuto OVH (ou celles ci dessus) afin de donner à WP les infos pour se connecter à la base sql.
      Et voilà (enfin pour l’instant çà marche..)

      Répondre à martin gambier
      • Nicolas Auteur juillet 6, 2014 (8:50 )

        Bonjour martin,

        Pas de soucis pour moi pour une installation manuelle de wp ;) par contre je déplorais juste le choix des options par défaut et le fait que l’installation pour nouveaux utilisateurs soit pas si glop ( rien que l ‘admin loggé sous admin c’est très bof je trouve / sur tous mes sites wp j’ai des noms d ‘administration différents, il n’ empêche que quasi tous les jours je reçois un message de mon plugin de blocage de connections : trop de tentatives de connexion ont échoué pour l ‘utilisateur admin… adresse ip…… bloquée) :)

        Répondre à Nicolas
      • Bon ben après du gros bricolage , mon retour d’expérience : du lourd, franchement je ne pensais pas tomber sur autant de problèmes pour installer wp : les amis ont leur hébergement chez ovh depuis des années, version de mysql 4.0 : obligation de vider la bdd avant de pouvoir la supprimer : accès via phpmyadmin complètement buggé (la moitié des options cliquables renvoi une erreur 404, au passage comme les liens vers des guides ovh d’explication) bref je suppose que c’est du à l’ancienneté du site mais c’est la première fois que je tombe sur une interface aussi peu intuitive et inefficace…j’ai enfin lancé la suppression de la bdd pour pouvoir en recréer une plus récente… je pensais (à tors) qu’une suppression de bbd de 25 ko était quasi instantané …
        ça fait 40 minutes que je suis à 

        « L’opération a été exécutée avec succès !
        La modification sera effective d’ici quelques instants.. » sans que rien ne change….

        On verra demain (peut être que la petite souris ou la fée carabosse fera avancer le schmilbillibilick pendant la nuit..)

        Répondre à Nicolas
  22. Bonsoir,
    Combien prenez-vous pour une installation propre de WP sous OVH ?
    Pouvez-vous reprendre un site web sous WP mis dans la racine WordPress3 ?
    Bonsoir
    Dan

    Répondre à Dan
  23. Hello,

    Après avoir lu ton article il y a quelques jours (j’avais fait une installation WP depuis le manager d’OVH), j’ai tout supprimé et tout réinstallé ! Comme je lançais tout juste mon blog cela ne m’a pas posé trop de problème.

    Je repasse donc pour te remercier de cet article qui m’aura probablement évité de faire une grosse boulette !!

    En tout cas, félicitations il est très didactique !

    Répondre à Maxime
  24. Bonjour,

    Un grand merci pour ces précisions.

    J’ai balancé une vidéo sur le sujet il y a quelques temps et je ne trouvais pas trop compliqué de corriger les erreurs de base de l’installation OVH (faut dire que je traine sur les bons forums aussi :).

    J’ai pris la liberté d’insérer le lien de cet article en barre de commentaire de la vidéo. 

    Belle journée à toutes et tous.

    Répondre à huaira conseil
  25. Philippe CHERUBIN Auteur août 2, 2014 (10:24 )

    Bonjour,

    Bravo pour cet article très clair. Depuis 4 ans j’alimente un blog photo monté avec une version « 1 clic » de OVH et le seul vrai gros reproche que je peux faire c’est effectivement la presque impossibilité de déménager de manière simple et rapide le site. Toutefois, il faut admettre que c’est plutôt stable et que je n’ai jamais rencontré de problèmes de mise à jour.

    Je suis passé par cet article car je suis en train de réfléchir à la création de mon nouveau site. Ce que j’ai apprécié c’est que les insuffisances des procédures automatisées sont pointées mais sans pour autant tout jeter au panier et une « bonne pratique » est même donnée pour concevoir un blog fiable et « portable ».

    Merci donc !

    Répondre à Philippe CHERUBIN
  26. Bonjour,
    Article très intéressant. Pour ma part, j’ai fait l’installation automatique sur hostpapa.
    Et je me demande de plus en plus si mes problèmes de lenteurs de connexion ne sont pas lié à ce fait …
    Quoiqu’il en soit j’envisage sérieusement de refaire l’installation d’une façon standard.
    Dans ce cas penser vous que je peux utiliser la même base de donnée ?
    Merci d’avance

    Répondre à Michel G.
    • Je ne connais absolument pas hostpapa… je ne peux pas vous répondre

      Répondre à Marie-Aude
      • Merci tout de même et bon dimanche à vous

        Répondre à Michel G.
        • soulfree Auteur octobre 15, 2014 (4:01 )

          Bonjour,
          l’article parle d’OVH et c’est mon regret car ce souci de module ou d’option chez un hébergeur et pour tous les hébergeurs, un moment ou un autre, il y a toujours un souci à prendre l’installation en 1 clic chez un hébergeur plutôt que faire l’installation soi-même.

          je vous conseille de faire une sauvegarde en entier de votre site, car souvent la base de données ne pas être réutilisée, il est préférable d’en créer une autre , le plus on est s^pur qu’elle ne soit pas bridé par l’hébergeur.
          Puis de supprimer le module ou l’option ou l’application et de faire l’installation de WordPress vous même.
          Bon courage

          Répondre à soulfree
  27. Hello Marie Aude,

    Sympa tes conseils ;-), l’année dernière j’ai aidé ma femme a créer son blog sur l’alimentation saine et équilibrée, wordpress est
    pratique pour les novices comme nous !! et là depuis 2 semaines, le blog est victime d’intrusion en tout genre et ovh bloque l’accès.
    je me plonge tant bien que mal pour comprendre quoi effacer, changer, sécuriser…je m’aperçois que les robots passent toujours par ce satané dossier wordpress3 que je n’ai évidemment pas renommé à l’installation :-( As-tu un tuto pour le renommer ? sur le web il y a pas mal de trucs, mais très souvent les programmeurs oublient que nous somme novices et ils vont trop vite…
    J’ai réussi à renommer les tables wp, changé admin pour le log, mais je ne comprends ou changer/renommer wordpress3 puis ensuite en modifier les liens dans config.php ou .haccess peut être ….
    merci à toi si tu as une piste ;-)
    Pierre

    Répondre à Pierre
  28. Jean Bonbeurre Auteur novembre 8, 2014 (11:03 )

    Bonjour et merci pour votre article.

    J’ai un gros souci actuellement avec OVH. Je tente d’installer le module WordPress sur mon hébergement mutualisé mais rien n’y fait. La tentative d’installation se solde toujours par la mention « en erreur ».

    Auriez-vous une petite idée sur ce qui serait susceptible de clocher ? J’ai déjà essayé l’installation sur FTP mais cela n’a pas fonctionné non plus… .

    Merci beaucoup :)

    Répondre à Jean Bonbeurre
  29. Bonjour Marie-Aude,

    Je viens d’arriver sur votre site et il est vraiment super. Malheureusement je suis tombée dessus un peu tard… J’ai un petit problème et j’aimerais votre avis. 

    – J’ai acheté mon nom de domaine et mon hébergement chez OVH.
     – J’ai bien reçu tous les mails avec les différents codes.
     – J’ai fait l’installation de wordpress via le module OVH mais sur la racine (mon adresse ne contient pas « wordpress 3 ») et ensuite j’ai également j’ai fait l’installation via FTP de wordpress dans l’archive www. (j’ai regardé différentes vidéos et me suis emmêler les pinceaux ! je suis très novice !)
     – J’ai ensuite reçu un mail avec les données concernant la création de ma base de données my sql et elle apparaît comme crée sur le site d’OVH (elle s’est créée automatiquement, je n’ai rien eu à faire).

    Et ensuite j’ai reçu un mail pour accéder directement à l’espace de connexion wordpress et cela fonctionne. 

    Je n’ai pas touché au fichier wp config et n’ai pas non plus eu la page de configuration automatique sur internet. J’ai pu me connecter directement. 

    D’après ce que je peux voir maintenant ce n’est donc pas recommandé de le faire via l’installateur OVH et je m’en veux de ne pas avoir cherché plus… mais comme vous le dites si bien, quand on est novice on fait simplement confiance !

    Je n’ai pas commencé à écrire d’articles, j’ai juste légèrement personnalisé le thème que j’ai acheté et téléchargé quelques plugins c’est tout. J’aimerais donc savoir comment tout supprimer et tout recommencer à 0 ? Est-ce qu’il suffit de supprimer tout ce qui est dans le www sur le ftp ? 

    Merci beaucoup d’avance pour votre précieuse aide !

    Justine

    Répondre à Justine
    • Bonjour, et merci pour votre retour.

      oui c’est très simple de « supprimer » :) surtout si vous avez fait l’installation à la racine (OVH a beaucoup amélioré ses processus après cet article), la seule chose que vous auriez à faire serait en fait de désactiver proprement le plugin de cache :)

      Répondre à Marie-Aude
      • Merci pour votre réponse, je m’excuse pour mes questions qui vont peut-être vous paraître bête mais : 

        – Qu’entendez-vous par le désactiver le plugins de cache ? Les seuls plugins de base étaient askimet et hello dolly (que j’ai supprimé). J’ai pris d’autres plugins personnelement ensuite mais je ne pense pas qu’il s’agisse de plugins de cache.

        – Donc je supprime le module wordpress sur OVH ainsi que tout le contenu de mon www sur filezilla ?

        – Pour ce qui est de la base de données, je ne peux pas en créer d’autre car OVH me dit non mais je peux accéder à my php admin sans problème : dois-je supprimer toutes les tables actuelles pour repartir de zero ? (les tables sont : wp_commentmeta, wp_comments, wp_links, wp_mts_wp_reviews, wp_options, wp_postmeta, wp_posts, wp_terms, wp_term_relationships, wp_term_taxonomy, wp_top_ten, wp_top_ten_daily, wp_usermeta, wp_users)

        Mille mercis pour votre aide.

        Répondre à Justine
        • Si OVH ne vous a pas mis de base de plugin de cache (et je n’en vois pas de trace, effectivement sur votre site), en fait vous pouvez garder votre installation et aller de l’avant !

          Répondre à Marie-Aude
          • Ah bon ?

            Sans ce plugin de cache ce n’est pas grave que je sois passée par l’installation de module OVH ?

          • En fait la situation a beaucoup évolué depuis cet article. OVH a évolué, amélioré ses procédures, et maintenant, pour l’instant, en attendant que ça change à nouveau, d’après ce que vous décrivez, il n’y a aucune différence entre l’installation que vous avez faite et celle via le module.

  30. Je vous remercie beaucoup pour votre aide et votre patience :)

    Répondre à Justine
  31. Bonjour Marie-aude, j’ai lu bien attentivement votre article et j’aimerais vous demander votre avis : J’ai crée mon blog en septembre dernier via ce module ovh. Je ne vois pas de plugin de cache mais au delà de ça, puis-je rester avec cette configuration ou dois-je ne changer ? Les changements qu’a fait ovh entretemps me permettent-ils de garder le site tel quel ? Qu’en pensez-vous ?

    Répondre à Monia
  32. Bonjour Marie-Aude

    Votre super article m’avait bien décidé à me lancer dans la manip’ et puis en lisant les commentaires jusqu’au bout, je me demande si c’est vraiment nécessaire, surtout si OVH a évolué ces derniers mois (mon site date de cet été). Pourriez-vous me dire si ma config est correcte ou si elle nécessite vraiment de réinstaller mon site sur une base de données créée manuellement ?
    Un grand merci !!!

    Jidé

    Répondre à Jidé
  33. Cette mésaventure s’est produite, dans mon cas, parce que le lien vers la première solution /sans le suffixe WordPress n’était pas active..seul le second..la soi-disante solution confort marchait.
    ovh est le seul à piéger ainsi les clients et renvoie, à travers le manager3 à un tutorial de désinstallation sympa. Autant déménager pour du bon. 

    ovh wordpress 1 click – à éviter, si on veut s’épargner des heures de galère.

    Répondre à angelica laurençon
  34. Guardiola Auteur décembre 19, 2014 (5:12 )

    Bonjour,

    Je suis en panique totale.
    mon site web crée sur WordPress a ete piraté.
    par consequent ma boite email, j ai l impression que mon facebook aussi…
    bref et mon ordi a ete touché aussi… (je suis sur mac)
    j ai utilisé un anti malware, j ai restauré mes permissions du disc…
    je ne sais pas si c est suffisant.
    concernant OVH, c est la cata
    des mails incessant me disant que mon site a ete bloqué.
    mais personne pour me dire comment resoudre le probleme excepté des bribes d infos
    trop techniques pour moi qui n y connais pas grand chose dans le domaine du web…
    ils me disent juste que je peux faire appel a l infogerance pour savoir d ou vient le probleme
    mais que ce sera a moi de regler ce probleme…
    et « Vous devez réactiver votre compte en modifiant les droits au niveau du dossier racine mais si le problème n est pas fixé
    alors le site sera de nouveau bloqué. »

    si je change d hebergeur est ce que ca regle le probleme ?
    mais je ne peux plus acceder à mon wordpress. mon mot de passe fonctionne plus du coup…
    quel hebergeur me conseillez vous avec wordpress ?

    HELP!!

    Répondre à Guardiola
    • Bonjour

      si vous avez été piratée, changer d’hébergeur de résoudra pas le problème, il faut nettoyer le site, entièrement. Allez poser la question sur le forum de support http://www.wordpress-fr.net/support où de nombreux bénévoles vont vous aider (et respirez un bon coup, la panique n’arrange rien, c’est une situation banale dont des centaines de personnes se sont déjà sorties)

      Répondre à Marie-Aude
      • quand je clique sur le lien donné cela me donne un message d erreur :

        An error was encountered
        File : /home/www/a25d766ec5840d……………….
        Line:58
        PunBB reported : Unable to connect to MySQL reported : User wordpressfr already has more ‘max_user_connections’ active connections

        pourquoi ?

        Répondre à audrey
        • C’est parce que vous avez été marabouté… Non, je blague, c’est parce que le forum est entré dans une phase « au secours, je rame comme un porc » et qu’on n’a pas encore trouvé de solution. Persévérez.

          Répondre à Li-An
  35. bhanquier Auteur janvier 2, 2015 (4:47 )

    Bonjour Marie-Aude,
    Je suis en ce moment à la recherche d’un hébergement pour un Wodpress +woocommerce, je suis un peu novice dans la chose mais « utilisateur avancé » en informatique en général. OVH a, comme la plupart des hébergeurs, plus ou moins bonne presse mais semblait raisonnablement acceptable. Évidemment après avoir lu votre article, j’ai commencé à l’éliminer, car même si je ne veux pas utiliser le module automatique, ce genre de bévue n’inspire pas confiance !
    Je crois comprendre que depuis OVH a changé pas mal de choses. Vous serait-il possible de faire une petite mise-à-jour rapide pour signaler les problèmes toujours existants ? Ce serait super !
    Merci, très bonnes infos, très bien expliquées en tout cas.
    B.

    Répondre à bhanquier
    • Bonjour

      d’après ce que je vois sur les forums de support wordpress, ce genre de bévue, comme vous dites, est assez courant chez de nombreux hébergeurs. En l’occurrence, oui, OVH a modifié sa procédure, suite à cet article, oui quand ils l’ont modifiée cela fonctionnait bien, et comme de toute façon il vaut mieux installer soi-même je ne la reteste pas tous les jours donc je ne peux pas faire une mise à jour de l’article.

      Répondre à Marie-Aude
      • bhanquier Auteur janvier 2, 2015 (12:26 )

        Haha, oui, je comprends bien !
        Depuis (c’est dingue comme ça va vite ces choses-là) j’ai choisi de toute façon une autre solution, Google Cloud au travers de Bitnami. Je vous remercie de l’attention portée quoi qu’il en soit !
        Cordialement.
        B.

        Répondre à bhanquier
  36. daniela Auteur janvier 5, 2015 (5:50 )

    Bonjour Marie-Aude,

    Je voudrais démarrer un site e-commerce, pour vendre mes créations artistiques, moins de 100 articles..
    Je ne parle pas l’Anglais.
    J’ai pensé prendre WordPress + Woocommerce + le thème Avada.

    1 que pensez vous de mon choix ci-dessus
    2 quel hébergeur choisir.
    3 Je vais trouver quelqu’un qui s’y connais en informatique et me prenne pas trop cher, mais ensuite, une fois installé, pensez vous que j’arriverais seule à utiliser cela, sans connaissances informatiques.

    Merci bien de votre aide
    Daniela

    Répondre à daniela
    • Bonjour

      personnellement, je n’utiliserais pas Avada, MAIS c’est parce que je préfère coder moi même que d’utiliser un thème avec de multiples options. Sinon, je crois que c’est plutôt un bon choix.
      Vous aurez sans doute besoin d’avoir un support sur le long terme (faire les mises à jour, par exemple, en étant capable de restaurer une sauvegarde si quelque chose se passe mal), mais cela ne coûte pas très cher. Après, oui, une fois que le site est paramétré, mis en place, pas besoin de connaissances informatiques. 

      Et OVH, malgré tout ce que je lui reproche très régulièrement, est un excellent rapport qualité prix ! (quand on installe soi même le site)

      Répondre à Marie-Aude
  37. daniela Auteur janvier 5, 2015 (1:04 )

    Bonjour Marie-Aude,

    Merci de votre réponse très précise et rapide.

    Connaissez vous un autre thème, mieux que AVADA, lorsque l’on ne sais pas coder come vous ?

    Je n’ai pas pensé à vous demander, me faudra t’il en plus du thème une Template. ?
    Bien pour OVH. ou connaissez vous un meilleur hébergeur. Car j’ai déjà réservé mon nom de domaine. je n’ai plus que l’hébergeur à choisir.

    Pouvez vous me donner quelqu’un qui m’installerais tout cela. ainsi que les mises à jour pas trop cher.

    Merci beaucoup de votre aide précieuse
    Daniela

    Répondre à daniela
  38. daniela Auteur janvier 5, 2015 (1:05 )

    Je n’ai pas pensé à vous dire que j’ai aussi réservé l’adresse mail de mon site e-commerce au même endroit ou j’ai pris le nom de domaine.
    Cordialement
    Daniela

    Répondre à daniela
  39. Bonjour Marie-Aude,

    Je découvre votre site.
    Je souhaite créer un blog wordpress… je suis grande débutante et en lisant les notes ci-dessus… je crains que ce soit compliqué.
    Je souhaite acheter un nom de domaine sur OVH ( j’en ai déjà chez eux) pour le blog.
    Dois-je acheter uniquement le nom de domaine, ou bien dois-je acheter aussi un espace hébergement et si oui lequel ? ( je souhaite mettre des vidéos)…
    Je pose des questions très basiques :-))

    Merci de votre aide.

    Répondre à Anne
    • Bonjour Anne,

      l’installation de base est simple, ici il s’agit d’une correction d’une installation « non standard » avec des paramétrages erronés

      Vous devez bien sûr prendre un hébergement.
      En ce qui concerne les vidéos, elles prennent beaucoup de place et de bande passante, il vaut donc mieux les héberger sur Youtube et les « insérer » dans le contenu du blog

      Répondre à Marie-Aude
  40. Gabriel y Galan Auteur janvier 14, 2015 (2:12 )

    Bonjour

    J’ai pris un hébergement OVH (je l’avais déjà fait à un autre occasion et je n’avais pas eu à m’en plaindre) pour quelqu’un et installé le module WP. Le site s’est fait pirater dans les semaines qui ont suivi. Le blog avait été assez inactif, ce qui fait que tout supprimer et recommencer à nouveau ne serait pas une grosse perte. Seulement, dans le manager, ni le nouveau, ni l’ancien, je ne vois pas de solution pour supprimer le module. Est-il possible de tout simplement effacer le contenu de www ?

    Merci.

    Répondre à Gabriel y Galan
  41. Gabriel y Galan Auteur janvier 14, 2015 (2:16 )

    Excusez-moi, j’ai enfin trouvé ….. :o|

    Répondre à Gabriel y Galan
  42. J’ai moi aussi fait l’install en 1 clic il y a très longtemps (5 ans). Par contre hormis le fait de ne pas avoir accès à phpmyadmin ou eskuel, je n’ai rien eu de négatif à déplorer.

    A l’époque, aucun plugin n’etait installé. admin était évidemment créé par défaut et j’ai « juste » eu des soucis pendant longtemps pour faire des mises à jour de thèmes. Je me retrouvais avec un fichier maintenance… Mais enfin depuis quelques années plu de soucis. A part le passage à 4.1. (J’ai du supprimer puis remettre mon htaccess, l’index était en maintenance… sans fichier maintenance)

    J’aimerais désormais bien avoir accès à ma BDD quand même… WP-Optimize c’est bien mais on ne peut pas virer les tables qui ne servent à rien. (Et puis en cas de hack…)

    J’hésite entre installer phpmyadmin ou eskuel via mon serveur OU passer par le plugin adminer. En as-tu entendu parler ?

    Qu’en penses-tu ? Ca me parait peut etre un peu moins risqué au final. Les hackers ne pourront pas accéder à mes tables sauf s’ils ont mes logins.

    Merci :)

    Répondre à Lisa
    • Je viens de vous répondre sur Facebook… les plugins qui permettent d’accéder à la base de données via l’admin sont les plus dangereux, puisqu’ils font sauter la protection du mot de passe mysql.

      Répondre à Marie-Aude
      • Je viens de te répondre également en te posant une autre question ;) Qui aidera peut-être d’autres internautes.

        Tu préconises plutôt Eskuel ou Phpmyadmin ? A priori c’est Eskuel qui est préconisé pour les BDD en 1 clic mais j’ai vu qu’il y avait plus de soucis qu’avec phpmyadmin.

        Répondre à Lisa
        • Bonne nouvelle ! Il est désormais possible d’utiliser phpmyadmin.ovh.net pour accéder à sa BDD en « 1 clic » :) Je n’ai pas eu le temps de vérifier mais c’est confirmé par une copine qui vient de faire le test. 

          Possible que OVH ait enfin décidé de faire quelque chose ;)

          Répondre à Lisa
  43. Bonjour,

    Est-ce que tu penses qu’opter pour 1and1 pour avoir wordpress serait la même chose ou les mêmes problèmes ??

    Merci !

    Répondre à Nass
  44. cecile Auteur mars 17, 2015 (2:37 )

    bonjour, je voudrais créer un petit site internet pour mon resto, on m’a dit que WordPress permettait de faire soi-même un site sympa. Pour l’instant, j’ai acheté mon nom de domaine chez OVH. Que me conseillez-vous de faire maintenant ?

    Répondre à cecile
  45. Bonjour,
    Je viens de voir votre article , et j’ai moi aussi installé wordpress via le module ovh mais je l’ai mis dans le repertoire racine et non pas dans WordPress3. J’exploite déjà depuis quelques temps mon blog et je n’ai pour le moment eu aucun problème. Par contre, je souhaiterai le mettre à jour car je suis encore sur la version 3.5.
    Pensez-vous que j’aurais des problèmes en faisant la maj automatique via le tableau de bord wordpress ?
    Merci d’avance
    Lucie

    Répondre à Lucie
  46. Bonjour Marie-Aude,

    Merci pour cette article. Comme la plupart, étant complètement novice j’ai suivi des conseils d’amis et commencé l’installation avec ovh. sauf que l’interface a changé, donc je me suis arrêté à la création d’une base Mysql sur leur serveur et je n’ai pas l’impression que le module wordpress ait été rajouté (ça buguait). Du coup j’ai tout arrêté.
    Que vaut il mieux faire ? installer wordpress séparément sur mon MAC ou aller sur wordpress en ligne et utiliser la base créée sur ovh ? ce n’est pas complètement clair.

    Merci beaucoup pour votre réponse
    excellente journée à vous

    Répondre à Farah
  47. Merci pour cet article. j’ai enfin compris pourquoi j’ai perdu deux mois à essayer – en vain – de récupérer mon module wordpress créé chez OVH. Deux mois à galérer avec une aide complètement stérile d’OVH. Mon site s’est perdu et personne n’a pu savoir comment ni où le récupérer, WP et OVH se renvoyant la balle.
    Il a fallu qu’on me conseille de tout recommencer (j’avais déjà 25 articles sur mon site) en local (MAMP) que j’essaie maintenant de basculer sur OVH.
    Avec, de nouveau, de gros problèmes, d’abord d’interclassement (utf8mb4 refusé et que j’ai dû remplacer partout par utf8 – mais là encore, aucune aide utile chez OVH) et maintenant, parce que la connexion à ma base ne marche toujours pas. Je constate que la version phyMyAdmin utilisée par OVH ne permet pas de modifications dans les tables (plus de crayons, c’est un comble !), je cherche à utiliser eskuel, mais je n’ai pas trouvé encore comment l’installer.
    Si quelqu’un peut m’aider, je donnerai plus de précisions. Mon wordpress est « millefeuilles.larcenciel.be »
    Merci à vous,
    MS

    Répondre à Michel Simonis
  48. Cet article date de 2014, j’aurais aimer savoir si actuellement, tout est encore d’actualité ?

    J’ai par ailleurs une question : Je dois faire un wordpress pour un client (pro) ; A la base je suis graphiste, pas codeur donc j’aurais aimer savoir si c’etait possible d’installer ce fameux module WP directement sur son nom de domaine principal deja existant (qui est l’adresse de son site web) 

    Ou alors passer par une version hors ligne via wamp, concevoir le site web WP, et ensuite tout transmettre la base de données sur OVH ?

    A votre avis ? :D

    Répondre à Birdy
    • Bonjour, suite à cet article, OVH a apporté quelques modifications, le module est moins « horrible » qu’avant mais ce n’est toujours pas ça.

      Si votre client a déjà un site en ligne, il vaut mieux éviter de le supprimer avant que le nouveau site soit prêt, je vous recommande donc la solution Wamp.

      Répondre à Marie-Aude
      • Bonsoir Marie-Aude, et merci de ta réponse

        On peut donc pas utiliser le module WP, sans devoir supprimer le site actuel qui est dirigé sur le nom de domaine ?

        Pas possible de faire une redirection temporaire ? ou un alias lambda ?

        Merci & bonne soirée

        Répondre à Birdy
        • Il n’y a pas à utiliser le « module » WP qui est simplement un WordPress mal installé, mal configuré et sur une base de données peu performantes. Tu peux installer ton WordPress toi même. Si tu le fais en local c’est mieux car tu transfères à la fin, si tu le fais sur le site, d’autres solutions sont possibles (sous répertoire, sous domaine). De toute façon à la fin, il faudra faire une redirection 301 des urls actuelles vers les nouvelles. Si tout ça te parait obscur, sous-traite cette partie, cela ne représente pas un gros budget !

          Répondre à Marie-Aude
  49. Bonjour Marie-Aude,

    Merci pour ce post très constructif. Je ne me suis donc plus orienté vers OVH. J’ai vu que 1&1 proposait la même offre, qu’en est il ? sont ils plus pro et plus a jour ou faut il vraiment laisser tomber tous ces packs tout en un ?

    Merci

    Répondre à David
  50. Voila ma mésaventure avec un module wordpress de ovh installé en 2011. J’ai ensuite installé une version plus récente que j’ai mis à jour régulièrement. Le vieux module ne servant plus j’ai décidé de le supprimer. Et la catastrophe la base de donné a été supprimé avec et de manière irréversible selon OVH . J’ai donc perdu quatre ans de travail.
    Merci OVH !

    Répondre à Juignet
  51. Bonjour,

    bravo pour ce tutoriel bien détaillé.
    Malheureusement j’ai installé mon site internet chez OVH par leur module et je le regrette.
    Avez vous un tutoriel complet et détaillé pour refaire une configuration manuelle de mon site sans perdre toutes mes données ? une migration entre une installation de module proposé par OVH et une installation manuelle ?

    Merci à vous

    Anthony BARBA

    Répondre à Barba

Commenter

*Informations requises Merci de donner les informations requises

  • Pas de liens raccourcis
  • L'auteur doit s'identifier avec son pseudo, son nom, son prénom ou s'il le veut le nom de son entreprise ou de son site, sauf si celui-ci correspond à des mots clés. Toutes les combinaisons sont permises dans ce cadre.
  • L'url peut être celle d'un site ou profil de réseau social, uniquement la page d'accueil
  • Pas d'adresse email jetable

*

*