La pire idée avec WordPress : « faire faire son SEO par Yoast »

ou, en d’autres termes, croire que le SEO ça se fait tout seul.

Il est très fréquent, sur le forum WordPress-fr.net de lire des questions désabusées :

Pourquoi je n’ai pas de visiteurs, pourtant je fais tout bien, je publie des articles régulièrement, et j’ai Yoast qui me fait mon SEO ?

Alors non, Yoast ne « fait pas le SEO », et bien que WordPress SEO de Yoast soit un très bon plugin, il a aussi quelques défauts. Mais pour en tirer parti, il faut comprendre ce qu’on fait, au lieu d’appliquer bêtement des recettes.

Yoast meilleur que les autres ?

Oui et non. Yoast a l’avantage et l’inconvénient d’être un « tout en un » et de devenir, peu à peu, une usine à gaz.

L’avantage est une cohérence dans les réglages, l’inconvénient est un gros bouzin. En réalité, pour ce qui est la base du SEO, c’est à dire la gestion des meta titles, des descriptions et – si vous y tenez – des mots clés, les autres plugins SEO les plus courants font aussi bien.

De plus, Yoast prend certaines options qui me paraissent mauvaises, on le verra en détail.

Enfin, pour le novice (celui qui utilisera LiveOptim), Yoast donne la fausse impression que mettre ses mots clés dans l’url, le title et la meta description est suffisant pour « faire son SEO ». Si certains incitent à la suroptimisation des liens internes, d’autres poussent à la triplette du bourrin.

Les réglages des metas : attention, fausse sécurité

On est là au coeur de ce que doit faire un plugin SEO. Et Yoast propose énormément de choses pour la création des titles automatisés, moins, il faut le dire, pour l’optimisation des descriptions (mais c’est normal).

Pour accéder au détail des différentes options possibles, il faut cliquer sur le petit onglet options, en haut à droite de l’écran, et ensuite sur « Basic » ou « Avancées » pour voir toutes les variables disponibles.

Copie d'écran de l'admin de Yoast

Le petit triangle « Aide » fait apparaitre les onglets détaillant les options

En pratique, malgré tout le soin qu’on peut apporter à ce paramétrage, il faut bien comprendre que, pour les contenus importants, il est essentiel de reprendre les balises meta title et meta description à la main.

Metas pour les articles, pages et custom post types

Le réglage des titres et meta pour les articles et les pages est, en réalité, négligeable. Ce sont, encore plus que pour le reste, les contenus pour lesquels un Title et une meta description adaptée doivent être systématiquement rédigés. Le début de l’article (qui correspond à %%excerpt%% ) ou même un résumé rédigé pour apparaitre dans les archives de catégories d’un site ne peut pas être aussi incitatif au clic qu’une meta description rédigée.

Et pour le title, quelle que soit la combinaison, l’utilisation de Yoast revient à reprendre le titre de l’article (donc le H1 de la page), et, éventuellement, à le rallonger avec des bouts de phrases (titre du site, mot clé, etc) qui seront répétitifs.

Metas pour les catégories, tags, et autres custom taxonomies

Yoast permet de définir un schéma de titrage différent pour chaque type de page d’archive, reprenant le terme ( %%term_title%% ) au quel on peut rajouter le nom du site, ou n’importe quelle phrase type.

Ce qui est le meilleur moyen de générer des titles redondants !

L’utilisation de la description du terme pourrait être une bonne idée, sauf que peu d’utilisateurs la remplissent, et ce parce qu’elle n’est généralement pas utilisée dans les thèmes. Au cas où elle serait utilisée, on aurait alors le même problème que pour les articles seuls : une description destinée à s’afficher dans un site n’est généralement pas une bonne description pour l’affichage dans les SERPS.

De plus, dans ce cas, Yoast donne une fausse sécurité :  pas la peine de s’inquiéter de ces éléments, puisque le plugin s’en charge !

Au contraire : pour toutes les pages importantes de taxonomies, il faudrait remplir ces éléments à la main. En utilisant la meta-box de Yoast, pour des titres et descriptions vraiment personnalisés !

Quant aux autres, ceux qui ne sont pas « importants », doivent-ils être indexés ?

L’optimisation des contenus

Yoast va plus loin : il donne un indicateur de la qualité de l’optimisation, à partir d’un « focus keyword », mot clé essentiel de la page, que l’utilisateur doit renseigner en créant son article.

Trois chevaux broutent au soleil couchant

Au moins, cette triplette là a du charme.  (Photo sous licence CC BY par Morgan Brenn sur Flickr)

Pour que cet indicateur soit positif, il faut impérativement que le mot clé soit présent dans le titre de l’article (le H1), l’url et le title… eh oh, Yoast, « de triplette van de nag« , tu connais ?

L’optimisation d’un contenu est quelque chose de nettement plus complexe que du « lâcher de mot clé » , et doit prendre en compte l’ensemble de la page et ses liens.

Non seulement le plugin donne, comme avec le paramétrage des metas, une fausse sécurité, c’est pire encore : il « enseigne » une mauvaise façon de faire le SEO.

Le sitemap

L’absence d’incohérences

Le très gros avantage de Yoast, c’est que c’est un des rares (le seul) plugin SEO à permettre de générer un sitemap dans sa version gratuite.

Et le deuxième avantage, c’est que ce sitemap utilise les données renseignées par le plugin au niveau de chaque contenu. En clair, si « les catégories » doivent être dans le sitemap, mais que telle catégorie a été mise en noindex, elle sera absente du sitemap.

Ce qui évite des erreurs.

Les défauts : pas de personnalisation

En revanche, cette même fonctionnalité sitemap a pas mal de défauts, et manque de subtilité par rapport à d’autres plugins (notamment XML Sitemap, un « ancêtre » qui tient toujours la route).

Au delà de ça, Yoast a décidé de ce qui était bon pour vous, de l’unique façon dont un sitemap devait être fait, et ne vous donne absolument pas la main.

Vous aurez donc :

  • un sitemap par type de contenu avec un index de sitemap

Et vous n’aurez pas :

  • la possibilité de gérer les priorités des types de contenu, comme vous l’entendez
  • la possibilité d’inclure d’exclure des images ou des vidéos dans vos sitemaps (à moins de faire un sitemap des medias, mais ce n’est pas la même chose). Même si vous décidez de ne pas inclure les medias dans le sitemap, les images insérées dans les articles sont dans le sitemap « posts ». Les vidéos n’apparaissent pas. (Il y a par contre un plugin premium pour les videos).

Le fil d’Ariane

Une autre fonctionnalité de Yoast plutôt bien faite par rapport à la concurrence, c’est son fil d’Ariane. Pourtant, ce n’est pas vraiment du SEO. C’est un ancien plugin, réintégré dans WordPress SEO.

Pourtant, j’ai testé pour vous, le fil d’Ariane cafouille un peu dans des situations complexes.

La petite option qui fait plaisir

La suppression d’un certain nombre de liens / informations inutiles dans le header est une bonne chose.

Ce qu’il ne faut pas utiliser dans Yoast

La page d’accueil des réglages comprend plusieurs options :

  • Une option pour envoyer de façon anonyme des données – ou pas
  • La possibilité de masquer – ou pas- les options avancées
  • La possibilité de mettre les id de vérifications pour GoogleWebmaster Tools, Bing Webmaster Tools et Alexa
  • Beaucoup de pub

Les seules choses que je vous recommande d’utiliser ici, c’est le refus d’envoyer des données (mode parano on, cf LiveOptim) et la possibilité de masquer les options avancées.

Les options avancées vont, au delà des metas et title, permettre de passer par dessus les réglages par défaut (no index, Noodp). Il y a très peu de raison valable pour modifier les paramétrages globaux, et c’est même assez dangereux sur les sites avec beaucoup de contenu : il y a de fortes chances que vous oubliez totalement cette modification.

De toute façons, elles restent toujours accessibles à l’administrateur, en cas de besoin.

Quant aux IDs de vérification, par souci  de discrétion, j’ai tendance à préférer la méthode des fichiers.

Ce qui manque à Yoast

Une gestion fine du noindex

Le noindex, indispensable pour tout SEO

Sens interdit : guider Google avec finesse

La méthode « j’indexe les tags ou les catégories, ou pas », pour laquelle Yoast donne des outils, n’est pas la bonne.

La question qu’on doit se poser, page à page, est plutôt : est-ce que cette page a un contenu suffisamment riche et différent des autres pages du site pour que je l’indexe, et va-t-elle plutôt pousser ou pas les pages les plus intéressantes.

Non seulement la réponse dépend du type de site (il vaut mieux travailler les pages de catégories ou d’attributs sur un site e-commerce dont les produits changent souvent, et les pages d’articles sur un blog comme le mien), mais elle dépend aussi de « l’âge du site », ou plutôt de son volume de contenu, et de la façon dont il est géré.

Dans un site jeune, avec quelques articles uniquement, l’indexation des catégories et des tags n’a pas de sens. Ces pages sont trop pauvres en contenu pour avoir un quelconque intérêt.

Sur ce blog, je gère de façon automatisée le no-index en fonction du nombre d’articles : au delà d’un certain nombre, une page d’archive a fort peu de chance d’être en duplicate content complet avec une autre ou avec une catégorie.

Mais quelle que soit la façon de faire, on devrait pouvoir voir rapidement, dans l’admin, quels sont les contenus qui sont paramétrés différemment des contenus standard : par exemple, si les tags sont en index dans le paramétrage global, quels sont les tags en noindex ?

Le robots.txt

Alors que Yoast propose une possibilité de modifier manuellement le fichier robots.txt (et le fichier .htaccess), il ne donne pas du tout de listes à inclure, ce qu’il pourrait faire sur la base de ses informations : en gros, tous les éléments en noindex devraient être bloqués dans le robots.txt.

Et ce n’est rien à faire…

Ce qui m’énerve dans Yoast

J’avoue, en plus de ce qui lui manque, Yoast commence à me taper un peu sur les nerfs. Je le trouve de plus en plus intrusif, et cela, à soi tout seul, est une bonne raison d’aller voir ailleurs.

La collecte de données

Que Yoast veuille collecter les données de façon anonyme est une chose.

Que je comprenne pourquoi, et que je sois d’accord en est une autre (peut-être que si on m’avait expliqué, j’aurais accepté, mais là je ne vois aucun intérêt et aucun retour à envoyer « des » données (lesquelles) à Yoast).

Ce qui me tape sur les nerfs, c’est que Yoast me redemande à chaque mise à jour de l’autoriser à collecter ces données.

Peut pas comprendre que non, c’est non ?

La pub

La pub est devenue peu à peu envahissante. D’une petite mascotte sympa on est passé à un affichage « fortement visible » sur chaque page de configuration du plugin.

Une publicité de YoastYoast, je t’aime bien, mais as tu une idée du nombre de fois où je vois ta trombine, ta petite cravate volante et tes Tshirts ?

En plus, honnêtement, je trouve tes nouveaux produits hyper chers.

Le « local search » par exemple, qui consiste en des adresses marquées au format schema.org et une insertion d’un fichier KML dans le sitemap, pour 69$ ? Alors que de nombreux plugins font ça gratuitement, et que j’ai testé l’innefficacité totale des fichiers .kml ?

Quant à sa version premium, franchement je n’en vois pas l’intérêt. En dehors du support, ses deux fonctionnalités sont :

  • les redirections (Quick Page Post redirect fait ça super bien)
  • la gestion des erreurs intégrées avec GoogleWebmaster Tools (qui propose ça dans son propre plugin)

Les footprints

Mais cette pub est omniprésente. Comme de nombreux plugins, tu t’affiches dans l’en-tête, en parlant d’optimisation SEO

Est-ce réellement gênant ? A la parano du référenceur qui ne voudrait pas que Google sache qu’il a optimisé son site avec le plugin le plus couramment utilisé sur WordPress, succède le bon sens : il y a tellement de gens qui le font que ça ne peut pas faire de mal.

Néanmoins, la discrétion d’autres plugins est assez bienvenue…

La multiplication des metas vides

Ce qui m’exaspère le plus, c’est technique : au lieu de ne générér des enregistrements dans la table wp_postmetas que lorsqu’une option est renseignée, Yoast envoie obligatoirement la totalité de ses champs personnalisés, avec un contenu vide quand rien n’a été saisi pas l’utilisateur.

Inutile de vous faire un dessin sur la façon dont cela peut surcharger une table, surtout lorsque, par exemple, l’utilisateur n’a pas accès aux options avancées, et ne les modifiera sur aucun article !

Les bugs

Macro d'insecte, de face

Un joli bug
Photo CC BY Gerald Yuvallos

En multisite, Yoast a des délicatesses de jeune fille qui sont plutôt gênantes, particulièrement en mode sous-répertoire.

« Théoriquement », et en particulier si le site principal a déjà un contenu, il est affiché avec le sous répertoire « blog ». Or même si on supprime cela, directement dans la table des options, Yoast continue à considérer que ce sous-répertoire est utilisé.

La correction des permaliens, en particulier la suppression de la base de la catégorie, ainsi que l’ajout forcé d’un « / » à la fin des urls ne marche pas dans toutes les configurations, et en particulier avec WPML ou avec des plugins comme Single Category.

La désactivation des archives de l’auteur – une très bonne idée en soit – est mal faite : elle renvoie vers la page d’acceuil, alors qu’il était extrêmement simple, via un hook, de carrément supprimer le lien sur les fonctions the_author et the_author_permalink. Nettement plus propre, et beaucoup moins difficile pour l’utilisateur qui voit un lien, clique dessus et se retrouve sur l’acceuil du blog.

Est-ce encore du SEO ?

Enfin, de nombreuses fonctions sont en dehors du scope du « SEO », comme la gestion des données OpenGraph de Facebook, les twitters cards, l’ajout de mentions dans les flux RSS.

D’autres, qui sont des aides réelles au SEO, ne sont pas assez développées. Ainsi la suppression des stopwords n’est absolument pas paramétrable, et fonctionne donc beaucoup moins bien qu’avec d’autres plugins, dédiés, qui vous laissent choisir les stopwords, et les mots courts à conserver.

Faut-il utiliser WordPress Seo ?

Depuis quelques mois, j’avoue que j’hésite. J’ai réactivé l’excellent All-In-One-SEO, beaucoup moins usine à gaz, qui se concentre sur les aspects purement SEO et laisse d’autres plugins gérer le reste. Sur d’autres, je teste Platinum SEO, extrêmement simple, mais il fait l’essentiel.

Ces deux plugins n’ont donc pas la cohérence de Yoast, mais ils ont l’avantage d’être beaucoup moins surchargés d’options inutiles. Je ne vois pas de différence majeure dans l’indexation et le positionnement des sites, « au contraire » (mais un vrai test comparatif est impossible).

En tout cas, l’essentiel, si on l’utilise, est de ne pas se reposer sur la machine pour « faire son SEO ». WordPress ou pas, plugin ou pas, le SEO se fait avec ses doigts sur son clavier, à chaque publication.

Parcourir la sériePrécédent articleProchain article

52 commentaires

  1. Bertrand Auteur mars 21, 2014 (11:14 )

    Je rebondis sur un tout petit passage : le footprint.

    En dehors d’afficher « Moi je fais attention à mon SEO », ce qui peut bien poser un souci, ça peut surtout se révéler dangereux en cas de faille du plugin (les cibles seront + faciles à identifier).

    La solution : le hack, qui présente l’avantage d’être toujours opérationnel au fil des mises à jour : http://wordpress.stackexchange.com/a/75168 (la dernière tranche de code pour n’avoir qu’à modifier functions.php)

    Répondre à Bertrand
  2. Sacha Auteur mars 21, 2014 (11:16 )

    Bonjour

    Comment supprimer le lien author qui apparaît à côté des articles ? Je ne veux pas qu’il apparaisse car il redirfige en 301 vers la home ce que est un inutile

    Il faut que insérer un coder quelque part ?

    Répondre à Sacha
  3. Bertrand Auteur mars 21, 2014 (11:23 )

    @AWR : Ce n’est pas WordPress SEO by Yoast qui l’ajoute, lui ne fait que le rediriger vers la home lorsque tu choisis de désactiver les archives de l’auteur.

    De ton côté, il te faut supprimer les liens concernés dans les fichiers de ton thème (le code «  » qui se trouve certainement dans index.php, single.php, page.php, archive.php et search.php).

    Répondre à Bertrand
  4. Bertrand Auteur mars 21, 2014 (11:24 )

    Woops, pas passé : the_author(); disais-je ;-)

    Répondre à Bertrand
  5. Bertrand Auteur mars 21, 2014 (11:51 )

    author_link n’accepte aucun paramètre Marie-Aude ;-)

    Mais t’as raison, moins contraignant, on peut passer par un hack si on veut le rediriger vers autre chose : http://justintadlock.com/archives/2013/01/29/how-to-change-your-author-archive-link

    Répondre à Bertrand
  6. Rodrigue Auteur mars 21, 2014 (11:54 )

    A mon gout ce plugin est une bonne approche de certaines bonnes pratiques (j’ai dit certaines) car on ne peut pas toujours passer des heures à expliquer les choses à nos clients (ou lecteurs de forums ^^) et le fait que des novices suivent ces reco de base évite pas mal de questions à mon avis (comme la densité de mots clé « idéale », la longueur d’une meta, le titre tronqué …).

    Il ne permettra pas une opti idéale pour la bonne indexation de nos articles mais en mâchera déjà bien le travail surtout si on n’y connait pas grand chose ! Je pense au DC qui déjà aura été bien réduit si on applique deux trois règles.

    Par contre comme tu le sous entends couplé à d’autres plugins il peut s’avérer très complémentaire.

    J’ai eu l’occasion de rencontrer Yoast (http://www.cree1site.com/wp-content/uploads/2013/10/IMG_2729-e1381119807678-225×300.jpg) au dernier Worcamp Europe. Durant sa conf on constate que le Personnage donne beaucoup pour l’amélioration de son extension, donc Yoast si tu passes dans le coin MA te donne matière à bosser ;)

    Répondre à Rodrigue
  7. Fabrice from WPFormation Auteur mars 22, 2014 (6:50 )

    Salut @Marie-Aude, une mise à jour/au point sur Yoast était nécessaire! Comme toi et bien trop souvent j’entends: « il suffit de mettre Seo by Yoast pour se positionner… »

    Concernant les sitemaps [...Et vous n’aurez pas :la possibilité de gérer les priorités ...], il me semble tout à fait possible de régler la priorité depuis l’article ou la page via Avancé>>Priorité dans le Sitemap (de 0,1 à 1)

    Répondre à Fabrice@WPFormation
    • Marie-Aude Auteur mars 25, 2014 (2:53 )

      @ Rodrigue, je crois que si un client ne peut pas comprendre les principes de base, il vaut mieux rédiger à sa place. La preview est effectivement ce que je trouve du plus utile dans Yoast :D Avant il était le seul à le faire, maintenant cet avantage compétitif a disparu.

      @ Fabrice Pour les priorités, il y a la possibilité de le faire au cas par cas, effectivement, pour les pages et les articles, mais ce n’est pas présent pour les taxonomies. Et il n’y a aucun moyen de modifier les réglages par défaut, comme le propose XML Sitemaps.

      @ Franck SEO Merci :)

      En ce qui concerne KeywordLuv, j’ai décidé de le laisser parce que :

      • les liens des commentaires sont en nofollow par défaut, il faut un certain nombre de commentaires approuvés pour passer en dofollow
      • Modérant correctement (enfin je pense) ceux qui passent la barre des cinq commentaires ne sont pas des bourrins ^^
      • d’une manière générale, je pense que tout changement brusque sur un blog est un mauvais signal
      • les liens de commentaires sont, amha, globalement, des liens de faible impact. KeywordLuv n’est pas de la vente de lien

      @ Jonathan, pas mal de « faux vrais » référenceurs propagent le même discours. Si ce n’est pas totalement la faute de Yoast, son discours – normal – y participe quand même. Si tu vas sur cette page https://yoast.com/wordpress/plugins/seo/ tu vois « tout ce dont vous avez besoin »… non justement.

      @ Antoine, ça se discute franchement, selon les types de site. La conservation du « jus » en interne me parait désormais assez peu importante.

      @ Daniel, tu as raison, le plugin intègre les images (j’avais oublié de regarder le code source). Le problème c’est qu’il les intègre même si tu ne le souhaites pas. Même en indiquant de ne pas inclure les attachments dans le sitemap, ils se trouvent dans le sitemap des articles et des pages (et sans possibilité de les supprimer).

      @ Stoff, sachant que cette possibilité de supprimer la base bugguait sévèrement avec WPML ou avec d’autres plugins (comme single category), je ne l’utilisais jamais.

      Pour finir, sur le côté couteau suisse, je ne pense pas que « ça soit aussi compliqué avec d’autres plugins ». Certes, si on veut avoir toutes les fonctionnalités de Yoast à l’identique, ça peut être plus compliqué. Mais…

      • on n’a pas obligatoirement besoin de tout (par ex. pour les réseaux sociaux, moi des clients qui sont capables de gérer et Twitter et Facebook)
      • il ne faut pas non plus oublier que les thèmes prennent de plus en charge une partie de ces fonctionnalités (réseaux sociaux, authorship), et là on a de véritables problèmes… ou on abandonne encore quelques limes du couteau suisse
      • comme dit plus haut, c’est déjà nécessaire pour certaines fonctionnalités, instables, ou lorsqu’on a besoin de quelque chose de plus précis
      • je pense que ça fait plutôt peur aux clients et aux novices… ce qui pousse à masquer les options avancées, ce qui n’est pas une bonne chose
      • un certain nombre de ses options payantes sont gratuites ailleurs, ce qui pose à nouveau le problème de la cohérence

      Je me pose aujourd’hui sérieusement la question de continuer à l’utiliser. J’ai des sites avec All In One SEO (celui ci), ou avec Platinum SEO pour des blogs simples, et ça se référence tout aussi bien.

      Répondre à Marie-Aude
  8. Franck SEO.FR Auteur mars 22, 2014 (10:31 )

    Première fois que je reviens sur ton blog, j’adore le design simple et « classieux » (petit hommage à Serge Gainsbourg) c’est le jour et la nuit par rapport à ton ancien design. :-)

    Nous avons travaillé sur trois ou quarte dossiers clients utilisant seo par Yoast et 100 % des clients sont tombés dans une automatisation extrême, mais il n’y a pas de secret en seo, il faut prendre le temps si l’on souhaite des résultats convenables.

    Ps: tu devrais peut être retirer « KeywordLuv » qui pourrait très bien être dans le collimateur de GG

    Répondre à Franck SEO.FR
  9. Jonathan from WP Rocket Auteur mars 22, 2014 (12:01 )

    Sympa cette analyse.

    Par contre, est-ce vraiment la faute de Yoast d’entendre « il faut d’installer WordPress SEO sur son WordPress et ça suffit pour le SEO » ?

    Sur ce point, on ne peut pas vraiment dire que la faute provienne de l’auteur. Ce sont plutôt les usagers non-référenceur qui entendent dire ici et là qu’il suffit d’installer une combinaison de plugins pour se positionner.

    L’avantage majeure que je trouve à Yoast est que c’est un véritable couteau suisse. Il permet de gérer les titles/description, toute la partie réseaux sociaux (meta open graph, twitter cards, authorship), le fil d’ariane optimisé pour les moteurs de recherche.

    Oui, ça fait un peu bordélique, mais je trouve qu’il rend tout de même bien service une fois qu’on le connait bien.

    Répondre à Jonathan@WP Rocket
  10. Erwan Auteur mars 22, 2014 (2:52 )

    moi je le trouve aussi usine à gaz mais d’un autre côté pas assez complet. J’aimerais pouvoir mettre en noindex toutes les pages numérotées sauf celles des catégories.

    Répondre à Erwan
  11. Antoine Auteur mars 22, 2014 (6:11 )

    Je suis d’accord sur la majorité des points que tu abordes ici et notamment sur l’ »ouverture » des pages catégories et tags qui doit être réfléchie en fonction du volume de contenus disponibles. En revanche je suis septique par rapport à ce que du dis sur le robots.txt qui devrait automatiquement les pages en noindex. Mais si ces pages sont en structure et sont maillées, ça équivaut à une perte sèche de PR, non ?

    Répondre à Antoine
  12. Rue des Commères Auteur mars 22, 2014 (8:41 )

    Bonjour,
    mon site n’est pas à but lucratif, et n’entre pas dans une recherche absolue d’Audimat… :)

    Les visites font toujours plaisir mais je ne met pas l’accent sur le SEO.

    J’ai utilisé et ai abandonné.
    Les résultats ne sont pas probants à mon niveau, une centaine de visites par jour.

    Le plus important, me semble-t-il, est de publier régulièrement.

    Cordialement.

    Répondre à Rue des Commères
  13. philippe from commentaire gratuit Auteur mars 23, 2014 (2:31 )

    J’aimerais bien savoir aussi pourquoi la possibilité d’interdire l’archivage des pages par les moteurs de recherches n’existe plus dans les nouvelles versions, et pourquoi le sitemap est généré maintenant de façon chronologique, au lieu de l’être dynamiquement autrefois, ce qui était bien pratique lorsqu’on réécrivait un article…

    Sinon, très bonne critique. C’est dommage que je n’aie pas pu y trouver quels types de données le mec collectait, vu que Marie-Aude désactive comme moi immédiatement cette fonction. Dommage ;-) …

    Répondre à philippe@commentaire gratuit
  14. Daniel Roch from Tout est dans le mix Auteur mars 24, 2014 (10:59 )

    En voilà un très bon article. Sur le fond, je suis entièrement d’accord sur le fait qu’il ne faut jamais croire qu’un plugin ou qu’un thème, si connus soient-ils, pourra faire tout le travail. D’ailleurs, si c’était le cas, nous n’aurions plus de travail.

    Sur le côté usine à gaz du plugin, c’est assez vrai. Mais en réalité ce n’est pas le cas, car avant il fallait installer plusieurs plugins différents pour faire la même chose, et ils n’étaient pas toujours compatibles entre eux.

    Là ou par contre je suis entièrement d’accord, c’est la dangerosité de la partie « ‘focus keyword » car bien souvent les clients font vraiment n’importe quoi avec. Pour moi ce qu’il manque, c’est effectivement une gestion plus fine du nodindex, mais surtout une manière plus pratique de gérer les redirections de contenus.

    Par contre, je ne suis pas d’accord avec toi sur le sitemap de Yoast (du moins en partie ) :il intègre les images dans son sitemap (mais il lui manque effectivement la partie vidéo), et on peut gérer la priorité dans le sitemap contenu par contenu (même si je doute toujours de l’utilité réelle d’une telle option en référencement).

    Répondre à Daniel Roch@Tout est dans le mix
  15. Bastien Auteur mars 24, 2014 (11:37 )

    Bonjour, je partage l’avis de Jonathan. Je ne pense pas que Yoast diffuse le msg « mon plugin fait votre SEO automatiquement ».

    Pour le côté usine à gaz et ses défauts, je m’en satisfait pleinement vu qu’il est gratuit. Je critique rarement un plugin gratuit. Son auteur a déjà le mérite de nous le proposer. Si je ne le trouve pas bon, je ne l’utilise pas. Je suis plus exigeant sur un plugin ou un thème payant.

    Mais l’article a le mérite de soulever des points intéressants sur des lacunes SEO du plugin ainsi que sur le pb de la surcharge inutile de la BDD.

    Répondre à Bastien
  16. Stoff Auteur mars 24, 2014 (3:35 )

    Je regrette surtout le côté « arbitraire » de leur dernière maj, qui a fait sauter l’option permettant la suppression de la base /category dans le rewriting.

    Répondre à Stoff
  17. romain Auteur mars 25, 2014 (12:37 )

    Avant je faisais mes sites entièrement à la main. Même l’admin !
    Du coup le SEO, ca restait plutôt sommaire quoi qu’avec le temps, on apprend à rajouter des fonctionnalités interessantes.

    Je suis passé récemment à WordPress. Tous le monde en parle, notamment dans mon magazine préféré (web design) et je voulais pas passer pour un vieux fossile. Alors j’ai fait comme tous le monde. Enfin pas tout à fait car j’ai plusieurs serveurs dédiés sous Centos/Plesk 11 que j’avais optimisés pour du pseudo streaming vidéo. Super efficace. Plesk permet l’install d’un package WordPress très clean en moins de 5 secondes, plus le temps de noter les mdp quelque part :) . Quand je dis package clean, ils sont identiques à ceux fournit par le site WordPress. Je dis ça car j’ai tenté aussi l’install d’un package sur un mutualisé ovh… je ne sais pas où ils ont récupéré leur package mais j’ai eu des soucis mêmes dans les 3 thèmes de bases officiels qui manifestement n’étaient pas officiels lol.

    Bref, j’install plein de plugins au final comme un débutant car c’est fou comment on a l’impression de gagner du temps. SEO de Yoast compris. Seulement en quelques jours et à force de mettre mon nez dedans, petit à petit les plugins finissent à la poubelle. On automatise certaines tâches de backup depuis son serveur et on vire WPBackup. On en fini par ne garder que l’essentiel. Un outil pour optimiser le code, un peu de sécu… et Yoast. Franchement vu le temps de gagné, moi je trouve que c’est indissociable avec WordPress. Mais perso, trop d’options tue l’option et j’aurai préféré que certains paramètres soient déjà intégré à WordPress par defaut.

    Donc finalement, Yoast est plutôt intéressant pour débuter dans le SEO et pour être sûr de ne rien avoir oublié sans en faire des tartines car comme dit plus haut, le plus important, c’est aussi de taper comme il se doit son texte sans bourriner. ET écrire régulièrement. Mais si pour débuter ça permet de gagner du temps et donc de l’argent, pourquoi s’en plaindre ? Même si à terme, j’aimerais de toute façon le virer et intégrer mon propre moteur de façon à alléger au maximum WordPress.

    Et pour finir, installer une solution wordpress pour un client et lui intégrer Yoast en lui expliquant la nécessité de remplir les champs correctement, comment passer à côté ?

    Répondre à romain
  18. Le Juge Auteur mars 25, 2014 (7:43 )

    Ah ben sur le fond on est d’accord mais comment ne pas l’être – perso j’aime bien Yoast pas spécialement pour les fonctionnalités mais surtout pour la facilité de prise en main – après bien entendu qu’il ne faut pas croire que Yoast fera tout le boulot ou même encore qu’il faut utiliser toutes les fonctionnalités disponible – parce que comme tu dis certaines d’entre elles ne font pas le boulot correctement. Bref … Yoast reste un outil qui comme tous les outils a ses avantages et ses limitations ; et qui doit être utilisé par des gens qui savent ce qu’ils font si on veut en tirer le meilleur.

    Répondre à Le Juge
  19. Eric Auteur mars 26, 2014 (2:15 )

    j’ai testé plusieurs plugins de Seo, celui qui me séduit le plus est All-In-One Seo.
    Chapeau pour l’article, c’est une belle référence pour le débutant.
    Je vous rejoins sur plusieurs points et un spécialement: un plugin ne fait pas tout.
    Installer des marqueurs au sein de l’article reste essentiel pour laisser googlebot
    cibler votre seo avec un maximum de précision.
    Cordialement.

    Répondre à Eric
  20. Vincent Auteur mars 26, 2014 (9:01 )

    Sauf erreur de ma part, le no-index peut se gérer page par page (en plus des règles généralistes). Tu peux mettre que tu veux pas indexer les catégories et si tu veux en indexer une spécifique, tu l’édites et tu peux changer la règle pour celle-ci.
    Sinon ça reste pour moi un plugin bien pratique mais il faut savoir le configurer et utiliser certaines fonctionnalités avec des pincettes (et pas en mode automatique).

    Répondre à Vincent
  21. Li-An Auteur mars 26, 2014 (11:49 )

    C’est dommage qu’il n’y ait pas des exemples « parlants » dans l’article. Je commence à rédiger dans les meta-box mais brusquement, je me dis qu’en suivant les « consignes » Yoast, j’en fais peut-être trop.

    Répondre à Li-An
    • Marie-Aude Auteur mars 26, 2014 (3:02 )

      @ Li-an Regarde comment sont construits mes articles, avec la description, l’url, le title, le titre en H1 ^^ (et encore, sur celui ci j’ai pas mal bourriné). Sinon l’article en lien sur la triplette du bourrin est assez explicite.

      Répondre à Marie-Aude
  22. Li-An Auteur mars 26, 2014 (4:43 )

    Merci, je vais y jeter un oeil. Avec les problèmes de la dernière version de Yoast – que je n’ose mettre à jour, je me dis que je pourrai aussi bien prendre un truc de SEO plus léger genre All in One allégé – pour ce que j’en fais de toute manière.

    Répondre à Li-An
    • Marie-Aude Auteur mars 26, 2014 (5:09 )

      J’utilise All In One sur ce site :)

      @ Romain, je n’utilise pas, car la publication c’est « manuel »

      Répondre à Marie-Aude
  23. Romain Auteur mars 26, 2014 (5:04 )

    Il y a un onglet aussi vraiment très pratique dans Yoast : Les réseaux sociaux avec la possibilité d’affecter une image dédié à Facebook. Un option devenue vitale pour moi. Surtout pour mettre à jour le cache de Facebook avec le Débogueur Open Graph.

    Répondre à Romain
  24. Li-An Auteur mars 26, 2014 (5:15 )

    Et un truc comme celui-là http://wordpress.org/plugins/fv-all-in-one-seo-pack/ ça vaut quand même le détour vu que je n’ai pas envie de me pourrir la vie avec le SEO et plus c’est simple ma bonne dame.
    Je vois que tu utilises quand même des Meta Keywords ?

    Répondre à Li-An
  25. Romain Auteur mars 26, 2014 (5:34 )

    @Marie-Aude, justement !
    Si je souhaite partager ton article (celui-ci entre autre) manuellement par exemple, et bien Facebook te colle automatique une image qui n’a rien à voir avec ton article. C’est dommage.
    Enfin si tu as moyen de rajouter ce type de balise sans devoir rajouter un énième plugin :
    meta property= »og:image » content= »monSite/monImage.jpg »
    J’utilise la toute dernière version de Yoast et je ne vois pas trop l’usine à gaz. Enfin franchement, j’ai vu pire !

    Répondre à Romain
    • Marie-Aude Auteur mars 26, 2014 (5:58 )

      @ Romain Pour mon site c’est normal, j’ai changé de thème la semaine dernière, et je suis en pleine migration fonctionnelle ^^ on en reparle dans un mois :)

      @ Li-An, les mots clés c’est automatique, et pour l’instant ce n’est pas ma priorité (cf réponse à Romain). Ton plugin a l’air pas mal. De toute façon, si le SEO t’embête, tu ne passeras pas de temps à tout remplir, donc autant aller au plus simple !

      Répondre à Marie-Aude
  26. noaneo Auteur mars 26, 2014 (6:25 )

    Bonjour,
    je n’ai pas votre niveau de connaissance, mais j’ai aucun souci avec WP SEO by Yoast, j’ai suivi un tuto pour bien le configure,r dès que je fias un article, je prends le temps de remplir le cadre en dessous « wordpress seo by yoast » . ou je prend le temps de mettre un résumé personnalisé et non une simple copier/coller du début de l’article.

    Pour le sitemap, ne pas pourvoir exclure, vidéo et images, ne me dérange pas, je n’utiliserais pas cette option, tout comme la priorité quand j’avais All In SEO One Pack , je mettais tout pareil, sauf les pages mais je vois que le sitemap sur les outils de Webmaster, que tout ne se met pas à jour en même temps.

    /attachment-sitemap1.xml-23 mars 2014
    /attachment-sitemap2.xml-26 mars 2014
    /category-sitemap.xml-24 mars 2014
    /page-sitemap.xml-17 mars 2014
    /post-sitemap.xml-25 mars 2014

    un plugin doit être configuré pour bien « travaillé » et il faut faire un minimum, tà chaque fois que l’on poste un article.

    Répondre à noaneo
  27. nicolas pivaut Auteur mars 27, 2014 (7:31 )

    moi j’ai le seo de yoast donc apparament c pas top ? si j’ai bien compris

    il y a t’il pour wordpress un bon seo payant ? ou gratuit le meilleur ! le king du seo lol ???

    merci

    Répondre à nicolas pivaut
  28. Eric Auteur mars 27, 2014 (9:13 )

    @ nicolas pivaut:

    Bonsoir, je me permets de répondre bien que je ne sois pas l’auteur de l’article et peut-être moins calé en ce domaine.
    :)
    Utiliser un plugin de ce type est interessant dans la mesure où il vous permet d’automatiser certains de vos gestes.
    Si vous comparez yoast et all-in-one seo pour ne citer que ces deux plugins, chacun offre ses propres avantages et inconvénients.
    Mais ce qu’il est vraiment intéressant de comprendre, c’est que si vous utilisez un plugin, des milliers de webmestres le font également, ce qui met en evidence que si tout le monde se limite à utiliser la même technique sans distinction, alors vous ne pouvez pas vous distinguer d’une chaine d’automatisation « générique » vis-a-vis de googlebot, donc vous positionner de la manière la plus experte.
    C’est pourquoi un plugin de ce type vous fera gagner du temps lors de la rédaction de vos articles pour la partie titre-description et autorisation d’indexation ou non de celui-ci, mais vous devez ensuite poser des marqueurs(ancres) au sein du texte de votre article si vous souhaitez le mettre en avant dans les moteurs afin de permettre à googlebot d’affiner votre indexation sur des critères plus larges que le méta.
    Si vous débutez avec le Seo, une vidéo de démonstration de SeoPressor peut vous aider à assimiler ces techniques d’ancrages de liens supplémentaires au méta, en regard de vos mots-clés(ou non?).
    Sachez toutefois que je n’utilise pas ce plugin, préfère définir de ma propre main quels types de liens je vais marquer au sein de mon article pour m’assurer de la pertinence de mon ancre là ou SeoPressor vous placera au même niveau que votre concurrent en apliquant une logique « robotisée » sur un article de même type.
    Que vous choisissiez de marquer des liens internes ou externes à votre site sur les mots sélectionnés dans votre article, c’est la bonne pertinence, reflet de ce lien qui séduira google en repère additionnel de votre méta.
    Je ne m’exprime pas forcément au plus près d’un tutorial professionnel comme je suis autodidacte par contre.
    Cordialement.

    Répondre à Eric
  29. nicolas pivaut Auteur mars 27, 2014 (10:38 )

    @eric merci beaucoup sa me semblait trop facile ces pluggins lol il y a des secrets du seo derrière tout sa

    Répondre à nicolas pivaut
    • Marie-Aude Auteur mars 27, 2014 (11:26 )

      Bonsoir Nicolas, est ce que vous pourriez, parmi les « secrets du seo », adopter celui ci : « pas de lol » et des efforts sur l’orthographe ? Etant donné le très bon niveau de votre site, je suis certaine que vous pouvez y arriver !

      Répondre à Marie-Aude
  30. SunnaComparateurPrix from Jilbab Auteur mars 29, 2014 (4:42 )

    Et j’ai vu que Yoast commençait à s’introduire dans les images aussi. De toute façon il n’y a rien de mieux que le manuel. Personnellement je retape tout à la main, je me contente de respecter les limites en longueurs des meta description et balise title. Après pour le reste il est vrai qu’il met son nez partout ce plugin !

    Répondre à SunnaComparateurPrix@Jilbab
  31. Bastien Auteur mars 29, 2014 (4:55 )

    J’ai trouvé ce comparatif plutôt détaillé entre Yoast et All in one. Je ne jugerais pas la pertinence des arguments avancés par son auteur. Je vous laisse en juger. C’est en anglais.

    http://www.evolvingseo.com/2014/02/14/all-in-one-vs-yoast-seo-test-drive/

    Répondre à Bastien
  32. eric Auteur mars 29, 2014 (6:51 )

    Bon comparatif en effet mais je continue de trouver yoast trop intrusif. Par exemple est il vraiment serein de laisser un plugin accéder a htaccess? Ca me fait doucement sourire… Un plugin ne doit pas prendre le rôle de l admin,gérer a sa place. Nombre de ce qui est présent sur le Plugin tient de la surenchère. Un avis en vaut un autre

    Répondre à eric
  33. Bruno from Annuaire Auteur avril 1, 2014 (9:51 )

    Bonjour,

    Je pense en effet qu’il ne faut suivre à la lettre toutes les recommandations du plugin et que ce dernier devient de plus en plus une usine à gaz.
    J’irai même plus loin avec les dernières mises à jour qui posent problème, je me pose de plus en plus la question de passer à un autre.
    Pour finir, je pense que pour tirer toute la quintessence de ce plugin, il faut avant tout user de bon sens et ne pas exagérer (cf ton allusion à la triplette du bourrin).

    Cordialement,

    Bruno

    Répondre à Bruno@Annuaire
  34. Fabien from Blog SEO Auteur avril 6, 2014 (8:32 )

    Je ne suis d’accord sur tout l’article…

    - Oui si on ne sait pas faire de SEO Yoast ne règlera rien du tout, pas plus qu’aucun plugin miracle
    - Oui la gestion des tables en base est pourrie
    - Oui l’ergo du plugin est discutable (cf. http://pix-geeks.com/wordpress-seo-yoast-title/)
    - Oui j’ai aussi eu des soucis avec WPML

    Mais sinon :
    - Il est TRES au dessus du lot pour la gestion des custom post types et custom taxonomies et même de BBpress
    - Si on utilise toutes les options … c’est qu’il y a un sacré truc qui cloche
    - Le module Video (payant) est UN BIJOU
    - Si on sélectionne SEULEMENT ce qui nous intéresse et qu’on a le courage de hooker un peu quelques modules ça devient vite une ROLLS !

    Il manque selon moi surtout:
    - La génération du sitemap Google News
    - Et tant qu’à faire dans le hors sujet aussi les meta-données schema.org

    A part ça j’ai tenté un retour à All In One Seo Pack : j’ai rebasculé 1h plus tard !!!!

    Répondre à Fabien@Blog SEO
  35. Guillaume Auteur mai 16, 2014 (9:48 )

    J’etais sur All in one, je n’ai jamais eu de probleme avec ce site.
    Pourtant, j’ai lancé un nouveau site internet, et depuis peu je galere à le faire référencer malgrès toutes les dispositions prises.

    De plus, j’ai un article qui a été référencé bizarrement, mon prénom d’auteur est inclus dans le titre de mon articles pour un raison totalement inconnu.
    -> http://www.foudebonsplans.com/wp-content/uploads/2014/05/tassimo-screen.jpg

    Franchement, si vous avez une solution !!! Merci

    Répondre à Guillaume
    • Marie-Aude Auteur mai 16, 2014 (10:10 )

      Bonsoir

      lancer un site de bons plans maintenant… c’est courageux, c’est le genre de sites qui sont dans le collimateur de Google.
      En ce qui concerne votre title, vous avez un titre court et effroyablement dupliqué sur le web, Google a dû décider de le compléter avec l’auteur. Ou alors vous avez eu une première version publiée avec ce titre, le robot est passé et ne prendra pas en compte la modification tout de suite

      Répondre à Marie-Aude
      • PDF Auteur mai 16, 2014 (10:57 )

        Aucun rapport ;)
        Google peut rajouter de façon assez opaque à la suite des titles l’ancre principale partagée par les liens qui pointent vers une page.
        En analyse rapide ça veut dire que la majorité des liens ont l’ancre Guillaume (sous entendu il s’agit de liens commentaires WordPress comme sur le présent post)

      • Marie-Aude Auteur mai 16, 2014 (11:25 )

        Pas si opaque que ça ^^ ça dépend généralement de la requête de base, de l’adéquation du titre avec celle ci, et de sa taille. Mais vu la tête du titre, typique de WordPress SEO, je pense que la deuxième hypothèse (un title corrigé après que Google soit passé) est la bonne.

      • Guillaume Auteur mai 16, 2014 (11:50 )

        Merci.J’ai lancé une première version test sous un autre nom de domaine l’année dernière, et vous seriez bien étonné du résultat. Je ne suis pas comme tous les sites avec bourrage de bons plans. J’ai ma propre qualité qui m’a permis de me positionner tranquillement. Bref ce n’est pas le sujet.

        J’ai remarqué, que j’avais oublier de cocher l’exclusion des catégories dans le Sitemap. Et donc je me retrouve avec un référencement de mes catégories avec « Guillaume » a coté aussi. Pourtant je suis bien les conseilles d’analyse de page du programme.
        Je n’ai jamais eu ce probleme la avec All in one faut dire, je débute avec Yoast.

        J’accepte tous les conseils. merci à vous.

      • Marie-Aude Auteur mai 17, 2014 (12:53 )

        Comment avez vous paramétré les titles dans Yoast ?

  36. Webmaster Auteur mai 17, 2014 (2:23 )

    Franchement j’ai de très très très vieilles ancres, correspondant à l’orthographe d’origine d’un de mes blogs en 2009 qui réapparaissent ainsi sur certaines requêtes.
    Il n’y a vraiment aucun lien avec la requête effectuée dans ce cas là
    Après, et c’est pour ça que je trouve le procédé opaque, difficile d’établir une règle care sur la même requête précise ça peut changer d’un jour à l’autre.
    Il faudrait que je fasse qq recherches sur du Google Bombing pour confirmer (ou pas) ma théorie …

    Répondre à Webmaster
  37. Guillaume Auteur mai 17, 2014 (7:15 )

    Alors là c’est le bouquet, j’ai mis à jour la nouvelle version et depuis, je n’ai plus le petit formulaire pour vérifier et paramétrer le SEO, malgrès la désactivation et la désinstallation. Je commence à perdre patience avec ce plugin.

    Répondre à Guillaume
  38. jean Auteur mai 23, 2014 (7:30 )

    Merci pour votre analyse du fameux plugin de yoast, à vrai dire c’est le premier plugin Seo qui offre un tel nombre de fonctionnalités. Avant j’ai utilisé all in one seo après changement vers yoast j’ai bien remarqué une amélioration du positionnement pour l’un de mes site web.J’en sais pas encore la cause est ce du pulgin Seo ou bien du changement du thème??

    Répondre à jean
  39. Mathieu Auteur mai 26, 2014 (10:41 )

    Bonjour,

    J’utilise Yoast depuis quelques mois maintenant.
    Concernant l’optimisation du contenu, je pense que c’est pas mal lorsqu’on est débutant : 300 mots mini, balises h1, h2, … texte alternatif d’images, liens externes, mots clés, … après c’est sur qu’il ne reprend pas tous les codes d’optimisation de contenu mais c’est plutôt mieux que rien selon moi.

    Sinon, pourquoi ne faut-il pas utiliser les champs d’identifications Bing, Webmaster tool, … ?

    A bientôt.

    Répondre à Mathieu
    • Marie-Aude Auteur mai 26, 2014 (10:54 )

      Pour ne pas laisser d’informations dans le header permettant d’identifier tous les sites appartenant à un webmaster. La méthode du fichier est largement préférable.

      Répondre à Marie-Aude
      • Mathieu Auteur mai 26, 2014 (10:55 )

        Je n’avais pas vu ça sous cet angle. Bien noté merci :-)

Commenter

*

*

*Informations requises Merci de donner les informations requises

VotreNom@VotreMotClé, à utiliser avec tact et modération ! ( De toute façon, les spammeurs sont blacklistés )