Faire un site web multilingues, cela se pense dès le début, à la conception. Et cela a un impact sur le choix de l’outil, ou sa construction quand on utilise son propre framework.
Cette série présente les différentes étapes, avec des solutions, simples ou plus complexes, selon qu’on est simple blogueur ou développeur. 

Un site multilingue, ça se pense dès le départ

Un site multilingue doit être prévu dès le départ, sinon la tâche pour le transformer devient rapidement insurmontable. La gestion des langues doit être prévue à tous les niveaux, contenus, qualification du contenu, interface, scripts, et a des impacts a la fois sur la structure de la base de données et sur l’écriture des templates et des scripts. 


Quel CMS pour un site multilingue ?

Les points importants pour choisir un CMS multilingue : la facilité de gestion des traductions, la possibilité de tout traduire dans différentes langues, de désynchroniser le contenu d’une langue à l’autre. Un système doit se tester dans sa configuration complète, pour éviter les mauvaises surprises. 


Joomla et Joom!fish

Joomfish est la solution pour faire des sites multilingues avec Joomla. Une extension payante permet de faciliter certaines tâches. Cependant, comme Joomla, Joomfish est assez rigide sur l’organisation du contenu. 


My hotel speaks italiano

Après les avoir initialement faits sur mon « propre framework », j’ai passé peu à peu tous mes sites d’hôtels sous WordPress. Je suis une grande fan de ce CMS qui permet de faire des sites de grande qualité, pour un coût assez réduit. Il existe de nombreux thèmes dédiés aux hôtels, on peut aussi utiliser un thème normal, en fonction de ses besoins. Je pense aussi qu’un site d’hôtel doit au minimum être en anglais, et donc (sauf si l’établissement se trouve dans un pays anglophone) multilingue.
Lire la suite