Ecrire ou ré-écrire pour le web

Ecrire ou ré-écrire pour le web

A travers un exemple concret, voici à mon avis, la différence entre un vrai travail de rédaction, et de la production de copie au kilomètre.

Un bon rédacteur web se documente. Il recoupe sa doc au lieu de la copier servilement. Il a des sources « secrètes » qui lui permettent de trouver le petit détail différent, l’information non traduite dans sa langue…. bref, il a un prix qui dépasse text broker. 

Le cas pratique, un article sur Fabergé

Hier Google nous accueille avec un joli Doodle en l’honneur de Fabergé, parfait pour un article sur mon site de communiqués de presse bijoux. Un petit tour de doc sur Wikipedia, en premier, avec la version anglaise, toujours plus complète que la version française. Je suis les liens de Wikipedia, il y a aussi un article sur la « Maison Fabergé », par ailleurs la première page des résultats de Google mentionne Tatiana, Sarah et Théo Fabergé. Bref, en cinq recherches Google, en me cantonnant à la première page, j’ai une soixantaine de pages de documentation, et des idées pour au moins cinq à six articles.
Lire la suite

La correction du langage

La correction du langage

Ecrire pour le web, émettre une communication, c’est être demandeur. C’est donc à celui qui écrit de faciliter son message, en passant par une langue respectueuse de l’orthographe et de la grammaire, même si cela demande une certaine dose de psycho-rigidité.