Cette règle est particulièrement vraie pour les sites francophones, pour lesquels Google truste plus de 90% des recherches. 

Les règles « anciennes » fonctionnent encore dans les autres moteurs (Yahoo, Voila, MSN…) qui utilisent encore les balises keywords, description, et la force brutale du nombre de liens, symbolisé par le Page Rank de Google. 

Mais voilà… Google a beaucoup raffiné son algorithme. Le Pagerank n’est qu’un indicatif parmi d’autres, de moins en moins déterminant. On peut très bien avoir un faible PR et être très bien classé sur une requête très concurrentielle, si son site est particulièrement pertinent sur celle-ci. 

Optimiser son site pour Google c’est optimiser le contenu

  • Soigner la pertinence des textes, des titres et des différentes balises descriptives par rapport au sujet et aux mots-clés
  • Disséminer les variantes des mots clés, éventuellement avec quelques fautes d’orthographe, pour ceux dont l’écriture ne suit pas toujours les règles du Bescherelle
  • Faire un sujet par page, et s’y tenir
  • Utiliser la structure des liens internes pour faire des ancres significatives et variées
  • Structurer sémantiquement sa page, et utiliser les titres et les balises strong pour souligner les mots-clés
  • Ne pas négliger les balises keywords : si Google ne les utilise pas, il peut quand même vous pénaliser en cas de sur-optimisation

Aujourd’hui, la seule technique propre de référencement dans Google, à part les liens de qualité, c’est de produire un contenu de qualité, souvent mis à jour. 

Optimiser le référencement de son site pour Google, c’est soigner la qualité des liens

Le nombre des liens est un facteur parmi d’autres, nettement moins important que leur qualité. S’il n’y avait que Google, on pourrait dire adieu aux longues heures de référencement dans des annuaires. Mais voilà… il y a aussi les autres, et puis pour un site débutant, cela reste la meilleure façon d’obtenir des liens. 

Mais pour qu’une ancre (les mots de votre lien) soit utile pour Google il faut qu’elle soit : 

  • variée, évitez d’inscrire systématiquement votre site sous le même nom
  • avec vos mots clés, n’inscrivez pas trop souvent votre site sous son nom de domaine ou sa marque
  • naturelle, c’est à dire qu’elle soit liée à une expression qui pourrait être tapée dans une phrase
  • et si possible, en profondeur : pas seulement sur la page d’accueil, il est important aussi de faire monter un certain nombre de pages de votre site, ce qui est en fait le plus difficile, et viendra seulement avec le temps.
Parcourir la sériePrécédent articleProchain article

1 commentaire

  1. Bonjour Marie Aude
    Je ne suis pas venue depuis quelque temps mais j’aime me « ressourcer » sur ce blog et essayer de suivre vos conseils . Mais je me rends compte que j’ai encore d’énormes lacunes ! Je suis en train de me former aux arcanes du SEO et j’ai l’impression de repasser le bac ! Je vais consacrer plusieurs semaine à me pencher sur toutes vos recommandations pour améliorer mon référencement ! A bientôt.

    Répondre à corinne

Commenter

*Informations requises Merci de donner les informations requises

  • Pas de liens raccourcis
  • L'auteur doit s'identifier avec son pseudo, son nom, son prénom ou s'il le veut le nom de son entreprise ou de son site, sauf si celui-ci correspond à des mots clés. Toutes les combinaisons sont permises dans ce cadre.
  • L'url peut être celle d'un site ou profil de réseau social, uniquement la page d'accueil
  • Pas d'adresse email jetable

*

*