La question se pose quand on a envie d’écrire sur des sujets totalement différents : sa vie privée et son chat, par exemple, et d’un autre côté le référencement, et d’un troisième les voyages au Maroc, et peut être même encore les problématiques particulières liées à la communication et à la présence sur le web des hôtels.

(Il n’y a pas de lien vers mon blog perso car c’est justement la scission entre la sphère privée et professionnelle qui a commencé à me pousser à séparer mes écritures en plusieurs endroits).

Quand j’ai décidé de recevoir le gentil coup de pied au cul donné par Stéphanie dans Back to Blogging, je me suis posée la question « oui mais z’où ? » J’ai plein de choses à dire, si je ne les écris pas toujours, et chacun de ces blogs auraient pu héberger mes dix billets quotidiens. (L’idée de participer avec deux blogs m’a effleurée, mais bon, en ce moment même un billet par jour va être difficile).

Un blog de « vrai gens », c’est un blog qui parle de tout. Comme celui de Stéphanie, dont la « ligne éditoriale » semble simplement être de parler, non pas de ce qui lui passe par la tête, mais de ce qui est dans sa tête, que ce soit les problèmes d’une free-lance, la transformation d’une palette en jardinière, ou l’utilisation du web.

Et rares sont les blogs de « vrais gens » dans le monde professionnel.

C’est un peu normal… j’ai le plaisir d’avoir des lecteurs sur mon blog perso et ici (coucou Cristophe), mais rares sont ceux qui s’intéressent vraiment aux deux facettes de mon activité en lisant mon blog sur le Maroc.

Les blogs thématiques sont l’avenir, et même le présent, je partage cette opinion de Sylvain (qui connait bien « mes » blogs thématiques), mais en même temps, on risque de s’y appauvrir. Le blog, c’est avant tout une voix, d’une personne. Pas des textes validés par trois échelons de la hiérarchie d’une grosse boite. Quand Marc Jaquith, qui est un des core développeurs de WordPress, parle de ses opinions sur l’athéisme, il perd peut-être des clients potentiels, mais il en gagne peut-être d’autres, pour qui cette communauté d’idées à fait pencher la balance, et surtout, il m’intéresse, il devient un personne, et pas seulement un manuel technique.

Quand Tristan Nitot parle de photo, de moto, ça va avec le reste, c’est finalement intéressant de voir comment « le libre » influe aussi d’autres secteurs de la vie, et ça m’intéresse tout simplement.

10-hotels.com était au tout début une idée de site qui allait parler d’hôtels… un cp thématique tout simplement. Et puis j’ai commencé à rédiger quelques articles de fonds. Les tous premiers parlaient uniquement de référencement de site d’hôtels, et auraient très bien pu se trouver ici.

J’avais d’ailleurs une petite larme en envoyant ce « bon contenu » ailleurs.

Les suivants ont pris une tournure moins « référencement », et se sont plus orientés vers la stratégie de communication, les outils à utiliser, les avantages et les inconvénients des centrales de réservation (qui sont à l’hôtelier ce que Google est au référenceur), les stratégies alternatives d’acquisition de clients.

Bref, je mélangeais ce que j’avais appris dans notre activité touristique, et ma vision biaisée de référenceur, qui ne peut quasiment pas visiter un site sans faire ctrl+u

Je ne sais toujours pas si j’ai eu raison de séparer ce contenu sur un blog différent. Les articles sur le référencement seraient parfaitement à leur place ici, mais seriez vous intéressé par une analyse sur la stratégie de prix des hôtels grecs dans la crise économique ?

(et c’est mon article 2/10 de #backtoblog

12 commentaires

  1. Littlebuzz Auteur novembre 2, 2012 (12:42 )

    Pour répondre à ta question, tout dépend si je suis le blogueur ou la thématique traitée. Si c’est le blogueur, j’aime bien le mélange des genres, essayer de suivre tout ce qui passe par la tête de celui-ci, bref, c’est ça personnalité et ses idées qui m’intéressent, même et surtout si ça passe du coq à l’âne.

    En revanche, si je suis un blog comme Axe-net par exemple, pour le coup, c’est la thématique SEO que j’attends à trouver sur ce blog, pas franchement les passions / digressions de Sylvain, certainement par ce que j’ai connu ce blog d’un point de vue pro, et que je sais qu’il appartient à une société. 

    Bref, je ne sais pas si je suis très clair :-)))

    Répondre à Littlebuzz
  2. Si tu es clair… et aussi « indécis » que moi pour certaines choses …

    Répondre à Marie-Aude
  3. Rodrigue Auteur novembre 2, 2012 (2:24 )

    Pour ma part quand je décide de m’inscrire à un blog, ce n’est pas parce qu’un article m’a plus, mais plutôt l’ensemble, la thématique. 

    Je ne resterai pas sur un blog qui parle de comment transformer une palette en jardinière, même si un de ces articles parle de seo…

    Je me suis déjà posé la question, dois-je parler des thèmes wordpress sur le blog de mon agence web ? en faite je ne crois pas car le lectorat risque de ne pas être intéressé, ne connaissant pas encore wordpress…

    Répondre à Rodrigue
  4. En 2007 ou 8 je sais plus j’ai commencé par un blog plutôt littéraire. Je dis plutôt sans forfanterie juste pour décrire le fait que c’était une sorte de prolongement de mon habitude d’écrire sur le papier mes pensées, mes petites peines…
    Ce qui change avec le net dans l’usage du blog, c’est la « révélation » du lectorat et de sa réaction. Déjà à l’époque le fait qu’il puisse y avoir des commentaires oriente le choix des articles et forcément que les plus intimistes se raréfient car sont souvent peu porteurs.
    Ce qui n’empêche pas qu’il existe par exemple de très beaux et riches blogs où les textes sont des poèmes avec autour une vraie communauté qui apprécie cette écriture.
    Ensuite avec le temps et les impératifs du métier, je me suis aussi orienté des vers des blogs plus utilitaires autour des métiers de la santé et précisément de la chirurgie autour desquels je gravite.
    Du coup, je me vois mal maintenant retourner à une écriture spontanée et neutre alors même curieusement que le métier l’exige de plus en plus car après tout ce sont des gens qui nous lisent.
    Au passage, pourrais-tu donner quelques exemples de blogs thématiques que tu gères.
    A bientôt

    Répondre à Renzin
  5. Renzin, certains des blogs sont dans la sidebar. Je crois d’ailleurs que votre agence de référencement en a trouvé un :) Je vous contacte par mail pour plus de détails !

    Répondre à Marie-Aude
  6. Avec plaisir Marie-Aude

    Répondre à Renzin
  7. Il est clair que beaucoup de blogs thématiques on le vent en poupe, c’est une véritable mine d’or pour les moteurs de recherche. De plus, il est assez naturel d’obtenir des backlinks sur un blog, plus que sur une boutique par exemple.
    On voit également apparaître de plus en plus de billets sponsorisés preuve que les blogs ont un intérêt également pour les annonceurs.
    Tout le monde s’y retrouve !

    Répondre à Loic
  8. RefOnWeb Auteur novembre 5, 2012 (8:08 )

    Perso, j’ai pris le parti de créer deux blogs totalement différents avec deux pseudos différents.
    Je suis convaincu qu’ils concernent deux publics totalement différents
    et c’est sans doute mieux pour le référencement.
    Etant donné le prix de l’hébergement d’un blog de nos jours et la facilité de mise à jour, je ne pense pas que ça vaille la peine d’hésiter longtemps.

    Répondre à RefOnWeb
  9. En tout cas, je pense seulement que si l’on veuille qu’un blog attire du traffic, il faut bien choisir quel thème abordé !

    Répondre à rédaction web
  10. Et pourquoi pas se poser une autre question, pour qui écrit-on et quelle est la cible du blog créé.

    En effet, je me pose fréquemment la question depuis quelque temps, je suis passionné par plusieurs thèmes aussi différents que ceux que vous exposez dans cet article.

    Si je réfléchis avec une approche plutôt professionnelle et donc purement référencement (vive le grand maître, nous sommes tous déformés), je me dis qu’il serait judicieux d’en rédiger plusieurs. Mais lorsque je pense à l’intérêt du lecteur pourquoi cloisonner. Nos coups de cœur se doivent-ils d’être séparés, sommes nous tous obligés de séparer nos écrits professionnels de nos écrits privés. Pourquoi un lecteur aimant que l’on lui explique comment réaliser un montage audiovisuel avec un outil sous linux n’apprécierait-il pas qu’on lui explique la rénovation d’une malle de voyage ou comment se passer des centrales de réservations dans le domaine du e-tourisme. Ce raisonnement n’est-il pas induit par la course effrénée au positionnement. Enfin, la multitude des blogs thématiques dans certains domaines induit forcément un appauvrissement sur les sujets où l’on finit par retrouver une nième présentation du dernier filtre du grand maître. ;-) 

    Même si je n’ai toujours pas arrêté mon choix, je m’oriente vers l’intérêt du lecteur, qui pourrait très bien apprécier un blog multi-thèmes, ainsi si les sujets sont intéressants, il devrait y avoir un peu de retour.

    Répondre à didier
  11. Dans ce cas ce qu’il faut c’est avoir, à l’instar d’une boutique en ligne, plusieurs catégories, et aussi des flux différents pour chacune d’entres elles, et j’ai mis la main sur une extension wordpress permettant aussi de gérer ses listes d’inscrits, Wysija (que je communique car j’imagine que les 3/4 ici sont sous WordPress).

    Répondre à Rodrigue
  12. Un blog par thématique ça veut dire une meilleur pertinence des résultats pour Google.

    Un blog pour toute les thématiques, ça veut dire plus de page donc plus facile de le référencer.

    Cependant les blogs thématique sur le long terme sont plus intéréssant je pense.

    Répondre à Claude

Commenter

*Informations requises Merci de donner les informations requises

  • Pas de liens raccourcis
  • L'auteur doit s'identifier avec son pseudo, son nom, son prénom ou s'il le veut le nom de son entreprise ou de son site, sauf si celui-ci correspond à des mots clés. Toutes les combinaisons sont permises dans ce cadre.
  • L'url peut être celle d'un site ou profil de réseau social, uniquement la page d'accueil
  • Pas d'adresse email jetable

*

*