De même que j'ai toujours parlé de 1&1 Allemagne, et pas de la filiale française, que je n'ai jamais pratiquée, une partie de ma satisfaction avec OVH provient de la qualité du support qui est fourni par OVH Maroc. En effet, si tout le traitement technique semble fait en France, il y a sur place à Casablanca une petite équipe, dont la disponibilité et la gentillesse sont très précieuses... et je ne suis pas sûre qu'on puisse avoir la même qualité de suivi et de support quand on est client d'OVH France. En effet Adnane m'a consacré énormément de temps, m'a conseillé pour le choix du pack qui me convenait le mieux, et quand j'ai commencé à faire mes transferts, m'a aidée à m'y retrouver dans l'interface d'OVH. On a dû déjà passer plusieurs heures ensemble, au téléphone ou en face à face, et c'est très précieux.

Cependant, tout ce qui concerne les aspects purement techniques s'applique autant à un compte français qu'à un compte marocain.

La gestion multi-​​domaine et multi-​​compte

Avantage OVH, surtout pour une agence comme moi qui gère les comptes de (nombreux) clients. Chez 1&1, un compte, un whois. Chez OVH, il est possible de séparer le compte "propriétaire du domaine", "contact technique", "contact facturation", même après avoir créé un compte. Je peux donc récupérer la gestion technique du compte d'un client, tout en lui laissant la propriété de son nom de domaine et la gestion commerciale. Pour moi, c'est une seule interface. Le transfert d'adresse se fait extrêmement rapidement, il suffit d'indiquer le nouvel identifiant OVH (nic-​​handle).

La mise en place d'un nouveau domaine, sur un compte existant (Multidomaine) est gratuite, que le domaine soit enregistré chez OVH ou en externe (chez 1&1 il faut payer pour la mise en place d'un domaine externe).

Il est possible de créer des dossiers en dehors du dossier www par défaut, et donc d'avoir un répertoire dédié à chaque nom de domaine (Chez 1&1 le ndd principal pointe obligatoirement sur la racine du site, et ses fichiers et répertoires sont dont mélangés aux répertoires des autres noms de domaines).

En revanche, sans doute contrepartie de la souplesse, il faut tout faire, et notamment créer les enregistrements DNS (ou multidomaines) pour le www et le nom de domaine sans www. puis gérer via .htaccess la redirection de l'un vers l'autre.

Par contre, la gestion de l'espace et de l'accès à celui-​​ci est différente : soit on met en place un multidomaine normal, auquel on accède par le compte principal, soit on créé un multidomaine indépendant, qui aura un user ftp spécifique, mais pour lequel un quota sera retiré de l'espace global.

Enfin, dernier point positif pour OVH, la possibilité de choisir, pour chaque domaine ou sous domaine, la géolocalisation de l'IP, fonctionnalité inexistante chez 1&1.

Les bases de données

Avantage OVH, toujours, d'abord pour la possibilité d'avoir des bases de grandes tailles, et surtout pour le SQL privé, qui permet de s'affranchir des limitations habituelles sur les mutualisés. Bien sûr cela a un coût, mais :

  1. dans le cadre du plan que j'ai pris, ce coût n'est pas prohibitif
  2. le simple fait de le proposer, comme une option en cas de besoin, est un gros plus par rapport à 1&1.

Chez 1&1 comme chez OVH, l'accès à la base de données est restreint, uniquement à partir du serveur sur lequel on est hébergé. Mais l'utilisation d'un tunnel permet de travailler avec des outils comme SQLYog.

Un point négatif, par contre, l'accès à phpmyadmin n'est pas "super direct". Chez 1&1, la liste des bases permet d'accéder directement à phpmyadmin, sans resaisie du mot de passe. Chez OVH, on arrive sur la fenêtre de connexion, il faut choisir le serveur (et la liste est .... longue). Complication inutile, étant donnée qu'on vient de la page du manager où la base est identifiée.

Pour les performances on verra sur la durée, pour l'instant c'est au rendez vous.

La gestion des mails

Avantage 1&1, et de loin

Vraie adresse mail vs. redirection

Même dans le cas d'un multidomaine, il n'est pas possible de créer des adresses mails sur d'autre domaine que le domaine principal, auquel correspond le contrat. Chez 1&1 le nombre d'adresse mail est global, chaque adresse peut être créée sur n'importe lequel des domaines, et surtout, on peut attribuer à chaque adresse plusieurs destinations (boite email traditionnelle, et /​ ou redirections).

Chez OVH, donc, les adresses sur d'autres domaines que le domaine principal (même les sous domaines), sont obligatoirement des redirections vers une adresse existante.

Autant dire que, lorsqu'on gère en multidomaine, des comptes client différents, on est un peu coincé.

Taille des boites mails

OVH propose deux solutions :

  1. Le MX plan, qu'on ne paye qu'une fois. Pour un coût d'installation compris entre 16 et 41 euros, on peut acheter la possibilité de créer 5, 10, 15, 25 ou 1000 d'adresses (mais sur un seul domaine), avec un millier d'alias et de redirections. Mais chaque adresse est limitée à 25 M. Quand on a des abrutis qui envoient des dossiers promotionnels de 18 Mo et deux fois, parce qu'ils ont oublié de dire un truc dans le texte (récemment vécu), la boite mail est bloquée.
  2. Le MX plan large permet de bénéficier de 2G par adresse pop, mais pour un coût annuel de 17 à 64 euros par plan (sachant, encore une fois, qu'un plan correspond à un nom de domaine).

De même, l'espace alloué pour les comptes mails du domaine principal est limité à 25 Mo par adresse.

Catch all

1&1 semble être un des rares hébergeurs à proposer des catchall sur ses hébergements mutualisés. C'est quoi, un catchall ? Une adresse mail "attrape tout", comme son nom l'indique, sur laquelle seront redirigés les mails correspondant à des adresses inexistantes, et notamment aux tests que font les spammeurs, mais aussi aux fautes de frappes, ou aux mails que vous pouvez créer "à la volée" (personnellement, quand je laisse une adresse mail quelque part, sur un annuaire, une boutique, etc... le nom de la boite aux lettres identifie le site. Et très curieusement, ces adresses ne sont pas spammées).

Bref, OVH, comme Gandi, a bloqué les adresses catchall.

Perso, ça ne me semble pas une bonne idée. J'utilise les miennes depuis un an chez 1&1, et elles n'étaient quasiment pas spammées, à l'inverse de mes adresses "officielles".

La solution : passer par Gandi pour gérer les mails.

Pour chaque domaine acheté par son intermédiaire, Gandi offre la possibilité d'utiliser des services spécifiques : un blog, mais surtout des adresses mails ! Cinq gratuites, avec une capacité globale de 1giga, ce qui est nettement moins contraignant que les limites par adresses des comptes pop chez OVH. (Plus 1.000 de redirections). Et si les 5 boites ne sont pas suffisantes, il est possible d'acheter un "pack mail", avec au maximum 1.000 adresses supplémentaires. La facturation se fait à l'espace utilisé (14,35 euros pour 1 Giga pour une année).

Il est très facile d'utiliser les DNS de Gandi mail pour un compte hébergé chez OVH, je vous ferai un petit tuto là dessus.

La différence sur le prix des noms de domaines est donc très largement compensée par ce "cadeau" sur les mails.

L'interface de gestion

Avantage 1&1, mais sans doute de peu.

C'est un peu délicat de comparer une interface que l'on connait par coeur, qu'on utilise depuis des années, avec une "nouvelle interface". (Mais pas si nouvelle que ça, j'avais déjà des clients sur OVH).

Globalement, je trouve quand même que le manager d'OVH est moins ergonomique. La page d'accueil chez 1&1 contient tout, sans espace perdu (OVH, vous savez, maintenant on a des grands écrans...), avec de nombreux accès directs. Je n'ai jamais eu besoin de cliquer plusieurs fois pour exécuter une action.

Chez OVH, c'est plus touffu, les messages d'erreurs ne sont pas clairs, on peut avoir un message d'erreur alors que l'opération est en cours, et surtout il n'y a pas de vision globale (tous les emails, tous les noms de domaines, etc). Le vocabulaire est un peu compliqué (je n'ai toujours pas compris ce qu"était la signification de base de nic-​​handle), l'aide en ligne n'est pas toujours simple à comprendre. Mais on peut aussi faire nettement plus de choses que chez 1&1, notamment tout ce qui est gestion fine des DNS.

On s'habitue, mais la prise en main n'est pas simple, et ça vaudrait le coup d'investir pour développer une meilleure interface. Surtout, je pense, pour la clientèle non technique, qui doit être perdue au début.

Les traitements

Avantage 1&1, ou OVH France ? Une grande partie de ma migration a été faite le 18 novembre, qui était un jour férié. Il semble — mais je n'ai pas discuté de cela avec OVH — que certains traitements soient lancés "semi manuellement", puisque pour une base de données dont la création avait été demandée (et faite) le 17/​11 à 22h, je n'ai reçu le mail de confirmation avec les codes d'accès que le 19 vers 13 heures.

De la même façon, pour une raison inconnue du dieu des informaticiens lui même, les DNS semblaient ne pas passer pour un seul domaine (celui là). Après avoir revérifié 40 fois la config, je suis allée me coucher, et le samedi matin, ça marchait tout seul...

Enfin, pour une création de sous-​​domaine, on m'a affiché un délai de 24 heures ! Et là, franchement, c'est beaucoup trop long (mais c'est un cas unique, pour les autres c'est allé très vite).

Si j'ai bien compris, les datacenter d'OVH Maroc sont en France, mais l'équipe technique marocaine a un vrai rôle, pas seulement de conseil ou de commercial. Dans ce cas, et si ça explique ces deux délais, ça serait bien de prévoir un backup pendant les jours fériés ^^

Globalement très satisfaite

C'est la conclusion. Ca marche, ça marche bien, et c'est économique. Pour le seul point faible, qui est le mail, j'ai une solution disponible, efficace, qui nécessite de mettre un peu les mains dans le cambouis, mais qui me permet d'économiser entre 200 et 300 euros par an.

Les transferts se sont faits sans douleur, j'ai plus de possibilités techniques, et surtout un contact avec une équipe de support disponible et compétente.

5 commentaires

  1. Je dirai que la disponibilité technique dont tu parles je retrouve la même en France. Je suis également très satisfait d'OVH.

    D'ailleurs pour info tout le monde me parle que de Gandi.
    Personnellement pour faire un transfert de nom de domaine avec changement de propriétaire j'ai mis 3 semaines et encore j'ai été obligé de devenir nerveux pour obtenir qqchose....

    Répondre à jérôme@blog marketing
  2. Pour Gandi, 95% de mes transferts se sont passés sans aucun problème. Pour les autres, il semble que la responsabilité en incombe au registrar d'origine.
    Mais c'est vrai que je n'ai pas fait de changement de propriétaire en même temps.

    Mais contente de savoir que la dispo est là aussi en France !

    Répondre à Marie-Aude
  3. C'est vraiment étrange Jérôme que tu ais eu du mal pour un transfert Gandi -> OVH. Je viens d'en effectuer un hier, ce matin tout était terminé et il n'y a eu aucun soucis technique..! Et je suis même persuadé que le schéma inverse n'aurait pas fonctionné aussi bien.

    Répondre à Julien@stand parapluie pliable
  4. Bonjour jerome,
    Un point important à noter c'est qu'OVH a plus l'esprit et la mentalité d'une start up qu'une entreprise, un peu à la free, grace a son dirigeant octave.
    Ca se voit surtout par les nouveaux services qu'ils offrent, le cloud, les VPS etc...en tout cas, moi mes clients je les diriges automatiquement vers OVH

    Répondre à Khaldoun@site web pas cher
  5. Merci pour tous ces retours d'expériences !
    Est ce que pour tes sites qui s'adressent aux marocains tu utilisent une adresse ip marocaine ? Si oui, quel hebergeur conseilles-​​tu ? car personnellement je n'en trouve pas.

    Et je sors un peu du sujet : mais as-​​tu fais des test entre un .ma et un .co.ma ?

    Merci beaucoup !

    Répondre à Rubicube@sport maroc

Commenter

*

*

*Informations requises Merci de donner les informations requises