… pas le moteur de recherche, mais le reste, (presque) tout le reste. Et surtout, je hais le Google qui essaye de me forcer la main, et de m’obliger à l’utiliser, quand je n’en ai pas envie.

Acte I : le partage de documents avec application

Parce que je suis une référenceuse paranoïaque, j’utilise très peu Google en dehors du moteur de recherche et des « outils webmaster » au sens large (Analytics, Adwords, Adsense, Webmaster tools). J’aime bien Google Maps et Google Earth quand ceux ci ne sont pas censurés au Maroc… et c’est tout !

Si Google Docs est intéressant, en pratique j’en ai peu eu l’usage, mais ce serait bien la seule fonctionnalité que j’utiliserais volontiers. En faisant de façon paranoïaque des sauvegardes régulières de tous les documents, pour éviter un quelconque problème lié au Cloud.

Mon Gmail ne me sert que pour les accès à mes comptes « de webmaster ». Je trouve que les comptes Yahoo, en mail externes de base, sont plus agréables à utiliser, plus fonctionnels… et on parle nettement moins de piratage de comptes mails Yahoo que Google.

Je n’ai pas accroché à Google+, étant déjà active ailleurs, je n’ai jamais perçu de véritable valeur ajoutée.

J’essaye d’être le moins connectée possible à mon compte Google, et me suis réservée un navigateur (Chrome) pour « les autres », les comptes Google qui sont liés à certains sites spécifiques, sur lequel je ne me connecte JAMAIS avec mon compte principal, celui qui est vraiment lié à mon activité de webmaster. Pas envie de mélanger certains cookies, tout simplement.

Sauf que… une des agences qui ont répondu à l’appel d’offres m’a envoyé un lien vers un document Gantter. Que pour ouvrir ce document, je dois bien sûr être connectée avec mon compte Google, mais en plus je dois installer l’application, et que pour cela Google me force à utiliser Chrome, au lieu de Firefox.

Grrrr…

Comme je tiens à ma parano, je suis passée par une virtualbox, mais la moralité de l’histoire, c’est dix minutes de perdues pour préserver ma notion de ma vie privée vis à vis de Google.

Acte II : téléphone sous Androïd

Dans le même état d’esprit, « préservons notre indépendance », et avec le retard d’un dinosaure qui considère qu’un téléphone est fait pour passer des appels… j’ai enfin récupéré un smartphone sous Androïd, un des Samsung Galaxy de Maroc Télécom (ce qui fut d’ailleurs – comme d’habitude avec Maroc Télécom – une longue histoire).

J’ai donc du résister à la tentation de connecter mon compte Google au démarrage, rechercher l’icône « mail » bien cachée pour paramétrer mes comptes et faire le ménage sur l’&cran d’accueil, en enlevant toutes les icônes des services Google.

Certes, c’est de « bonne guerre », mais cela rappelle furieusement les pratiques de Microsoft avec Internet Explorer.

Bref, mon cher ennemi, tu fais un très bon moteur de recherche, malgré les protestations de tous ceux qui se font déclasser, mais par pitié, arrête d’essayer de me forcer la main pour le reste.

Billet 8 /10 de la série #back2blog

17 commentaires

  1. J’adore en voir d’autres que moi partager ma parano.
    A titre d’exemple, je déteste échanger par mail avec d’autres SEO lorsqu’ils ont une adresse gmail.
    Pour ma part, mon adresse gmail ne me sert qu’à faire des tests.

    Répondre à Sylvain
  2. Salut Marie-Aude et Sylvain, 

    Personnellement je ne fais même plus attention, avant j’étais comme vous, mais ça c’était avant ^^. 

    Par contre tel sous android franchement j’ai oublié car je les trouve sans aucun intérêt.

    Répondre à Fred
  3. Ah enfin je ne suis pas seul à penser que Google en fait trop.
    Moi je ne l’utilise que pour le SEO et les tests, Bing comme moteur de recherche est pas mal du tout.

    ils forcent la main, comme par exemple avec Google + qui est très discret sur la page d’accueil Google +, comme ça on oublie que l’on est connecté

    Répondre à Eric
  4. Je suis tout à fait d’accord avec toi que Google essaye de se mettre de partout et ça craint.

    Pour la VM, tu n’es pas obligée. Il te suffit juste d’utiliser la « navigation privée » du navigateur, ils ont tous cette fonction.

    Pour Google Docs, vu comme il bugue chez moi (il perd très régulièrement la connexion au serveur Google), j’évite au maximum, c’est inutilisable. Un bon vieux Word ou Excel est parfait :-D

    Par contre, pour ton téléphone Androïd, je trouve normal que Google fournisse un navigateur. Comme à l’époque où tout le monde critiquait Microsoft de fournir IE avec son Windows, je n’ai jamais compris pourquoi les gens leur reprochait ça ? Ils fournissent aussi paint, une calculette,… Même chose avec Apple qui fournit Safari sur OSX ou iOS, on ne va pas leur empêcher ça quand même…
    Bon, moi perso, j’ai pas de téléphone portable, donc pas de soucis d’être tracé partout où je vais :-D

    Répondre à Olivier
  5. Bienvenue au club, personnellement je deteste qu’une société puisse avoir accès a mes données en permanence, un jour ou l’autre quelqu’un de mal intentionné va s’en servir… ce n’est qu’une question de temps…

    Je suis plutôt du coté hyppie de l’informatique si cela existe encore, j’essaye de faire travailler des petites structures, et j’évite au maximum les géants qui ne font aucune pitié pour les petits comme moi.

    Répondre à Patrice
  6. Je comprends tes réticences à une utilisation trop intense de Google.
    Effectivement, avoir plusieurs comptes et être en déconnecté peut être utile.

    En revanche, j’ai adopté Google+.

    Et pourtant, au départ, c’est vraiment nu mais le système des cercles est hyper pratique, par rapport à Facebook. Le top dans G+, c’est le hangout. C’est simple et puissant et pour un travail collaboratif on entre dans une nouvelle ère. Le partage de documents sur le drive et le travail simultané par plusieurs utilisateurs est vraiment génial.

    Pour android, je n’utilise rien.

    bye

    Répondre à Christian
  7. Sur le fond, bien d’accord avec toi. Mais quand même, et c’est la ou Google est très fort, il y a quand même de superbe outils à disposition et pour quelqu’un qui n’est pas à l’affut ds solutions alternatives, ce qui est mon cas, ben j’utilise avec une espèce de résignation quant au respect de ma vie privée.

    Répondre à Littlebuzz
  8. De toute façon, je n’ai pas trop le choix pour un smartphone, c’est Google ou Apple. 

    Là ça y est, j’ai dû me résigner à mettre mon compte Google, puisque l’appli Skype n’est pas disponible sur le « Samsung Store » mais sur le « Google Android Store ». 

    Pour le respect de ma vie privée, ma parano vient sans doute de mon passé de « Marketeuse Directe » , quand je vois ce qu’on arrivais à faire comme targeting avec des données statistiques et hypothétiques du genre « si elle s’appelle Simone et qu’elle habite à tel endroit, alors elle est dans telle tranche d’âge telle CSP », la vision que Google et autres peuvent avoir de moi me fait un peu froid dans le dos…

    Répondre à Marie-Aude
  9. Pour ma part qu’on me cible ou non, cela ne change rien à ma vie.
    On nous cible pourquoi ? Afficher de la pub qui correspond à nos habitudes de surf, de nombreuses fois je suis tomber sur des sites sur lesquels je ne me serais jamais retrouver si google ne m’y avait pas invité. 

    J’ai même commander sur de tout petit sites, qui ne m’auraient jamais atteint autrement qu’avec Adsense. 

    Franchement il faut arrêter avec le : « Je n’ai plus de vie privé sur internet, on nous track etc… »
    95% des utilisateurs d’internet laissent des traces non désirées sur le net… Professionnels ou non, paranos ou non. 

    En naviguant sur internet, nous acceptons ( certes sans qu’on nous en laisse réellement le choix ) d’y perdre un peu de notre anonymat et de notre vie privé, sinon il ne reste qu’une solution, ce couper du monde, et ne plus utiliser internet. Et encore le choix nous l’avons, celui de ne pas utiliser cet outil. 

    Qu’on sache que je m’appelle Fred, que j’ai tel ou tel âge, que j’habite à tel ou tel endroit, que j’ai fais par le passé tel ou tel chose, que j’ai dis tel ou tel chose, ou est le problème si en retour on me propose des produits ou sites qui correspondent à mon profil …

    Il y a les pour, les contre et ceux qui s’en foutent, c’est un débat sans fin selon moi.

    Répondre à Fred
  10. Bonjour Fred, on ne vous cible pas « que » pour afficher de la pub.
    Avez vous conscience des nombreuses fois où les fichiers d’adresses email qualifiées, de numéros de téléphones qualifiés, quittent le monde de la pub internet pour arriver dans les centres informatiques des banques, des mutuelles, et permettent d’affiner un « calcul de risque », vont conduire, ou pas à accorder un prêt, augmenter le prix d’une assurance ou la refuser ? 

    Avez vous remarqué que sur certains sites commerciaux, si vous videz soigneusement vos cookies et tout votre historique, voir si vous vous connectez carrément à travers un proxy, vous pouvez avoir une offre de prix nettement plus intéressante qui si vous vous connectez avec votre historique, parce que vous serez alors considéré comme un « prospect à acquérir à n’importe quel prix » ? 

    Il est vrai que nous avons le choix d’utiliser ou pas cet outil… et dans l’utilisation de cet outil, d’en utiliser d’autres ou pas, et de décider nous mêmes si nous ouvrons tout grand les portes ou pas. 

    Le deuxième aspect, qui n’est pas à négliger non plus, et qui rejoins la première problématique, des outils que nous utilisons ou pas, est la sécurité. L’expérience de plusieurs personnes a prouver que les comptes Google n’étaient pas si sécurisé que cela. 

    Personnellement, je préfère ne pas utiliser de « clé » Google pour l’essentiel de ma vie online.

    Répondre à Marie-Aude
  11. Bonjour Marie-Aude,

    Je conçois que par moment des abus puissent vous donner raison, mais cela reste anecdotiques. Concernant les banques, les assurances et autres organismes qui exploiteraient ce genre de fichiers ( je n’en doute aucunement d’ailleurs ), je doute que cela soit du faits de grosses sociétés tel que GG ou FB.

    Quand à la sécurité, aucun site quel qu’il soit n’est sûr à 100%, j’aurais quand même tendance à donner plus de crédit à Google qu’a mes propres serveurs que j’administre moi même. 

    Par contre sachez que je ne dis pas que vous avez tord, je dis plutôt qu’il n’est pas nécessaire non plus d’être dans l’extrême et refuser d’utiliser certains outils par « peur ». ( Je devrais prendre des actions google tiens ^^ )

    Oui il y a des abus, non vous n’avez pas tords, mais personnellement je ne partirais pas dans la paranoïa au point de ne plus/pas utiliser certains fournisseurs de services.

    Répondre à Fred
  12. Il est vrai que Google nous force un peu la main mais certaines applications telle que GoogleDoc, GoogleAnalytics sont pour moi indispensable.
    Je ne dirai pas que je suis pour Google mais je ne suis pas contre non plus.

    Répondre à Claude
  13. Merci pour ces petits rappels, surtout dans les commentaires, en ce qui concerne la manipulation des données personnelles sur le web à des fins commerciales. Je n’ose imaginer ce qu’on en ferait à des fins politiques… Déjà que Google, en renvoyant une bonne partie de ces bénéficient dans les paradis fiscaux, participe à la dégradation des états et des services publiques au bénéfice d’une poignée d’individus (et qui sans doute réinjecte une partie dans la finance internationale, genre Goldman Sachs, laquelle nous met un peu plus la tête sous l’eau)…
    Pour moi aussi, un téléphone ne sert qu’à communiquer (je dois même être le recordman dans le monde du SEO, puisque je n’ai qu’un téléphone portable tout simple que depuis cet été), et j’évite gmail, mais difficile de se passer du reste (Drive par exemple) à condition de faire attention à ce que l’on met dedans.
    A l’intention de Fred de Pénultimax : l’impact de ces publicités sur mesure n’est pas anodin, car c’est aussi une manière de perpétuer au plus près de l’individu un système de pensée basé sur le consumérisme et tout ce qui avec, notamment nous faire croire que c’est en consommant que l’on est heureux au dépend de toute autres considérations (philosophiques, économiques, enironnementales…) et dont les effets se font sérieusement ressentir sur toute la planète.

    Répondre à fred
  14. c’est sur que depuis les nouvelles règle de confidentialité il vaut mieux se montrer prudent. Google est devenu tellement hégémonique qu’on peut difficilement faire sans. Ce qui est le plus effrayant c’est qu’ils arrivent même à faire pression sur le gouvernement comme ça a été le cas récemment…

    Répondre à crème
  15. Bonjour, c’est vrai que Google est partout mais pourquoi être « parano », de toute façon maintenant il n’y aura plus le choix, ou alors ça sera se tirer une balle dans le pied.

    Répondre à Isabelle
  16. Bonjour,

    Professionnellement, les services receuillis par Google sont très intéréssant. Cependant, c’est vrai que Google possède de plus en plus d’informations sur tout le monde, en même temps c’est leur business et leurs outils que nous utilisons.

    Deux choix :

    1. Utilisez Google et leur laisser l’accès à nos infos
    2. Se diriger vers des alternatives sans communiqués nos infos à Google mais peut-être à quelqu’un d’autre ?

    Répondre à Kamal
  17. Bonjour,

    Je suis comprend ce que tu veux dire mais il ne faut pas trop tomber dans la parano, vu le nombre de sites web je ne pense pas que google ira chercher quoi que ce soit dans votre boite Gmail.

    En revanche l’utilisation des outils pour webmaster ne me rassure pas, en effet, chez google analytics j’ai deux sites inscrits, il y a un peu plus de trois mois j’ai fait un lien depuis celui qui est PR4, vers l’autre qui était PR1 (je parle de Pagerank à titre indicatif seulement).
    Or après la mise à jour du Pagerank google (mi novembre) toutes les pages internes de mon site PR4 sont passée PR3 ou 4 et le site qui était PR1 l’est resté ! Ce n’est absolument pas normal, le pagerank se transmet normalement équitablement vers chaque lien. Or vous admettrez qu’un site PR1 qui subit un référencement + un lien d’un PR4 devrait au grand minimum passer PR2…
    C’est pourquoi je vous déconseille d’inscrire tous vos sites sur le même compte analytics. Enfin après il vous faudra avoir aussi deux comptes Gmail différents avec deux Ip différentes si vous voulez jouer la paranoïa à fond ^^

    Répondre à nicolas

Commenter

*Informations requises Merci de donner les informations requises

  • Pas de liens raccourcis
  • L'auteur doit s'identifier avec son pseudo, son nom, son prénom ou s'il le veut le nom de son entreprise ou de son site, sauf si celui-ci correspond à des mots clés. Toutes les combinaisons sont permises dans ce cadre.
  • L'url peut être celle d'un site ou profil de réseau social, uniquement la page d'accueil
  • Pas d'adresse email jetable

*

*