Et c’est une bonne nouvelle …

Voici la mésaventure qui est arrivée à un SEO ( discussion sur webmasterworld via WebRankinfo )

Suite à une demande de ré-examen, il s’est vu répondre que son site serait ré-inclus si il supprimait les liens artificiels ; or dans ces liens, des crédits en footer de thèmes WordPress, largement diffusés.

But the second one puts me squarely in hot water, I don’t know if I can possibly do anything about it : Some 2+ years ago in throws of questionable wisdom I sponsored about 5 or 6 WordPress themes where the « Designed by » link in the footer gets replaced by a link to your site. They were nice looking and « relevant » themes, at least as far as the name and pictures used in design suggest. They were not used much initially and I did not think much of them until these « unnatural links » notices started flying a month ago.

Clairement, on est dans un cas de vente de lien. Ce n’est pas le concepteur du thème, mais quelqu’un qui paye pour avoir des liens footers dans des themes gratuits. Et là, Google se fâche.

Il est clair que les liens footer des vrais concepteurs de thèmes ne sont pas menacés. Mais on va peut être avoir un peu moins de footer codés en eval64 qui vous envoient des liens hostings, quand ce n’est pas du p0rn. Et vous savez quoi ? Je trouve que c’est une très bonne nouvelle !

(PS et je croise les doigts, car dans mon domaine de prédilection, quelques gros voyagistes ont fait du sponsoring de thème de la sorte… rêvons un peu !)

9 commentaires

  1. A la lecture de l’article, j’ai cru qu’il s’agissait des liens des concepteurs de thèmes. Un vecteur pas mal utilisé par les agence web ou freelance ! Mais remplacer le backlink par le lien d’un acheteur, là c’est assez vicieux comme processus !

    Répondre à Maxime
  2. Le plus cocasse est que c’est google avec son algorithme basé sur le backlink, qui à permis à de telle marché de voir le jour.

    Répondre à Edwin
  3. Ouistity Auteur avril 28, 2012 (6:10 )

    Mon premier thème WP (gratuit) à l’essai, trois liens pour le viagra, un lien pour la vente de voiture, un lien WP et un lien pour l’auteur. Tout ce beau monde cohabitait dans le footer.

    Répondre à Ouistity
  4. Les référenceurs compétents vont être de plus en plus privilégiés, fini le bourrinage.

    Répondre à Kezako
  5. Concernant l’évitement de la profusion de liens de type spam, ou en tout cas très peu pertinent, je « plussoie », car on est déjà bien trop abreuvé d’une pléthore de liens inutiles.

    Par contre concernant le fait que ces liens soient payants, ce serait toucher au sacro-saint modèle économique de Google, lequel n’est pas prêt à laisser la moindre miette de revenus à qui que ce soit. Et pour cette raison à elle seule, je trouve très bien que d’autres modèles économiques puissent émerger à côté du trop puissant Google.

    Répondre à Jean
  6. « …Il est clair que les liens footer des vrais concepteurs de thèmes ne sont pas menacés. Mais on va peut être avoir un peu moins de footer codés en eval64 qui vous envoient des liens hostings, quand ce n’est pas du p0rn… »
    J’avoue humblement que je déchiffre mieux le Latin ou le Japonais :)
    Je n’ai strictement rien compris, si ce n’est qu’il ya des problèmes avec les liens.
    Me trompé-je ?

    Répondre à blh
  7. Disons que vu de Sirius c’est ça… 

    Désolée d’être un peu technique. Les liens en « eval64 » soit des morceaux de codes dissimulés, ce qui empêche de les enlever du thème. C’est une astuce utilisée par de nombreux éditeurs de thèmes pour forcer la main à garder leur crédit. Malheureusement, comme on ne voit pas le contenu, on ne peut absolument pas savoir de quoi il s’agit. Et cela peut même être un include, qui appelle un fichier chez l’éditeur qui permet de changer les liens au bout d’un certain temps

    Répondre à Marie-Aude
  8. Merci d’avoir répondu.
    Pour éviter cette relance de termes techniques, existe-t-il un dico ou une revue où l’on pourrait décortiquer tout çà à loisir, au lieu d’embêter le monde comme je le fais ?

    Répondre à blh

Commenter

*Informations requises Merci de donner les informations requises

  • Pas de liens raccourcis
  • L'auteur doit s'identifier avec son pseudo, son nom, son prénom ou s'il le veut le nom de son entreprise ou de son site, sauf si celui-ci correspond à des mots clés. Toutes les combinaisons sont permises dans ce cadre.
  • L'url peut être celle d'un site ou profil de réseau social, uniquement la page d'accueil
  • Pas d'adresse email jetable

*

*