La presse française entre Charybde et Scylla

Il est extrêmement important de bien choisir ses ennemis (plus encore, peut être que ses amis), et malheureusement, de ce point de vue, la presse française semble avoir tiré à la courte paille et choisi le pire. Retour sur une tragédie grecque (à cause de Charybde et Scylla) en trois actes.

Acte I : la presse papier se meurt

Il y a bien des raisons qui peuvent l’expliquer, mais en gros, pour résumer, la presse, et particulièrement la presse française, n’a pas su négocier l’arrivée du numérique. Contenus non adaptés, retard à la création de vrais portails adaptés au média, et vision très « papier » de la version online, stratégie de prix ne prenant pas en compte les différents médias…. plein de raisons expliquent la lente descente aux enfers de la presse papier, dans le monde entier et particulièrement en France.

Si les magazines arrivent encore à tirer leur épingle du jeu, avec des contenus « de fonds » finalement peu adaptés au Web, si des quotidiens prestigieux, comme Le Monde (aussi assez peu adapté au Web, il faut être honnête) survivent, partout, les tirages sont en baisse, les formats rétrécissent, et les articles se raccourcissent peu à peu, pour s’adapter à un lectorat de plus en plus zappant.
Lire la suite

KWMFR insiste pour me référencer sur le moteur de recherche Facebook

Là ça a duré nettement moins longtemps, parce que je suis malade, grognon, et que j’ai plein de choses à faire, mais je viens de recevoir un nouvel appel de Keyworldmedia pour me référencer sur le moteur de recherche Facebook, en m’offrant 200.000 impressions, et me « positionner devant tous mes concurrents ». 

Il doit y avoir un problème dans leur formation de télé-opérateurs, car la voix féminine d’aujourd’hui avait exactement la même façon de ponctuer mes réponses d’un « parfaaaaaaaaait » trop appuyé. Formaliser l’accord avant de passer au point suivant c’est bien, me donner l’impression qu’on me prend pour une débile… nettement moins. 

Je leur ai demandé si ils faisaient de la veille sur internet, « de la veiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiilllllllllllllllllllllllllle ? Mais oui bien sûr, c’est parfaaaaaaaaaaaait, car cela permet de voir vos positions sur Facebook ». 

Pour être honnête, ce qui m’a vraiment gonflée, c’est qu’ils m’ont appelée, cette fois, pour un de mes petits sous-domaines, et que j’imagine bien qu’ils vont maintenant me téléphoner pour chacun de mes sites web. Alors je leur ai gentiment demandé de me retirer de leur liste de prospects, et j’ai eu droit à cette perle « mais ce n’est pas de la prospection, madaaame ». 

Si vous voulez savoir pourquoi keyworldmedia sont de mauvais référenceurs, c’est ici. 

PS : en termes de veille internet, j’attends toujours qu’ils arrivent sur mon blog… ça les incitera peut-être à ne plus m’appeler.

Facebook en Allemagne, et en allemand

Facebook en Allemagne, et en allemand

Facebook vit des temps difficiles dans une Allemagne surprotectrice de la vie privée. Une demande du ministre de la consommation, et un appel au boycott pourraient-ils sonner le glas de Facebook en Allemagne ? Non, car malgré tout l’outil reste très utile pour toucher une part non négligeable de la population (8%).

Chasse au spam : Signal Spam

Pour signaler les spams et pourriels dont on est inondé, et contribuer à leur disparition, signal spam propose une solution simple, une extension pour votre logiciel de messagerie, et un suivi des signalements

Campagne d’email et savoir-vivre

Bombarder les boites mails avec des courriers publicitaires non sollicités est inefficace, et au pire peut suffisamment énerver le destinataire pour vous faire passer en spam. Quelques règles simples d’un savoir vivre minimum.

La publicité sur les portails marocains, arnaque ou pas ?

C’est la question que me posait quelqu’un récemment, et comme c’est loin d’être la première fois, je vais y répondre ici.

Une arnaque, c’est le fait de ne pas donner le service ou le produit pour lequel on a été payé. C’est le vendeur qui est responsable. Une mauvaise affaire, c’est de payer trop cher quelque chose. C’est l’acheteur qui est responsable..

Ce que vous devez décider avant d’acheter une publicité en ligne

Quels sont vos objectifs ?

Est-ce que cette publicité doit vous apporter des clients simplement à travers le trafic du site ? On parle alors de génération de trafic, et c’est un mécanisme en ligne totalement similaire à celui de la presse traditionnelle.

Lire la suite