Il n’y a pas que le SEO, Google, Bing et Yahoo dans la vie. Ici se trouvent des articles « inclassables », ce qui m’amuse ou m’énerve, ou des thèmes sur lesquels je travaille. 

La fin de trois ans d’amour …. et un bon coup de balai !

La fin de trois ans d’amour …. et un bon coup de balai !

Des petits changements dans le blog, à commencer par un nettoyage des commentaires, de nouvelles règles aussi.

Désactivation complète de Keyword Luv

Comme d’autres, j’ai fini par y passer… j’avais totalement désactivé Keyword Luv, mais les ancres optimisées trainaient encore dans les liens « répondre à ».

J’ai donc tout nettoyé dans la base de données . Pour ceux qui souhaitent faire la même chose, une simple requête SQL suffit :
Lire la suite

Toujours plus d’Europe ?

Toujours plus d’Europe ?

Je vous rassure, ce coup de gueule hors contexte par rapport à la thématique de ce blog restera exceptionnel. Mais j’en ai un peu assez de voir fleurir les incantations anti-européennes, qui mettent sur le dos de l’Europe tous les maux de la France, et qui se moquent de ceux qui disent qu’il en faudra « plus » pour remédier aux défauts présents.

La première question, quand quelqu’un vous dit qu’il faut moins d’Europe, c’est de lui demander son âge. Pour savoir si il a un point de comparaison pratique et réel avec la situation d’avant.
Lire la suite

le bon plan SEO du jour

« Bon plan » dans tous les sens du terme…

Hier, via @petaramesh , j’ai appris les problèmes de ChuckRoad, un développeur de Pligg (vous savez, le truc que tous les SEO utilisent pour faire des liens vite fait bien fait) est dans une merde noire, complètement fauché à cause du coût de soins médicaux (vous savez, sécu, états-unis, trop de taxes, ça sert à quoi…)

Bref, ce mec qui consacre son temps au logiciel libre, qui a aidé des milliers de gens sur les forums, est tellement dans la merde qu’il est obligé d’aller dans un centre d’hébergement, il n’arrive pas à payer son électricité, c’est l’hiver donc ça caille, et en plus ses canalisations ont sauté.

Si vous lisez l’anglais, allez vous plonger dans son blog (l’url est dans ce tweet) …

Bon, bref, j’ai participé. Et je vous conseille fortement d’en faire autant ?

Pourquoi ?

Eh bien voilà « le bon plan SEO »… Pligg.com c’est PR6, pligg.com/blog/ c’est PR5 et les articles de pligg.com/chuckroast sont repris en sidebar de pligg.com/blog/
Lire la suite

Je hais Google

… pas le moteur de recherche, mais le reste, (presque) tout le reste. Et surtout, je hais le Google qui essaye de me forcer la main, et de m’obliger à l’utiliser, quand je n’en ai pas envie.

Acte I : le partage de documents avec application

Parce que je suis une référenceuse paranoïaque, j’utilise très peu Google en dehors du moteur de recherche et des « outils webmaster » au sens large (Analytics, Adwords, Adsense, Webmaster tools). J’aime bien Google Maps et Google Earth quand ceux ci ne sont pas censurés au Maroc… et c’est tout !
Lire la suite

Culture de geek

On parle beaucoup de « blog de geeks ».

C’est quoi, un geek ?

J’ai enfin trouvé une définition qui me convient. C’est quelqu’un qui explose de rire en lisant ça, ce soir :

RT @MohammedMerah : Elle arrive quand l’ispice di counnace ? (Via @Anti_Nanti)

Ce n’est pas tellement « technique » en soi, mais bon, pour expliquer, il faut y passer des heures… ce qui gâche tout bien sûr.

Et puis comme ça, je peux me dire que je suis une geek ^^

Bonne année 2012 !

Bonne année 2012 !

Pour bien commencer ma nouvelle année, et tenir une de mes bonnes résolutions, contribuer activement à diminuer le spam, … pas d’emails de voeux :)

(Eh oui, j’avoue que le nombre de tapis de sol, stand d’information, casinos à Bangkok et autres parfaits inconnus qui ont absolument tenu à me souhaiter la bonne année, parfois en de multiples exemplaires, parfois avec des pièces jointes de volume supérieur à quelques buches de séquoia de Noël m’ont mise presque grognon ces derniers jours. )

Ça ne m’empêche pas de vous souhaiter une excellente année 2012.

Qu’elle soit sur le plan du business, moins morose que sa défunte petite soeur (et que pour ceux qui n’ont pas senti la crise, ça continue comme ça…).

Que pour ceux d’entre vous qui travaillent au Maroc, la connexion internet soit stable et rapide (je remercie infiniment Monsieur Ouzizi, de Marc Télécom, dont la disponibilité pallie aux hoquets de la ligne, ainsi que ses collègues, qui n’ont pas hésité, un soir, à abandonner leur tajine et à faire des heures sups pour régler un problème de connexion récalcitrant). Que les progrès qu’on constate dans le domaine de l’e-commerce continuent, pour nous permettre de développer une activité réellement professionnelle.

Que nos pires clients se fassent rares.

Qu’au Maroc et ailleurs, les soubresauts politiques se passent dans le calme et la discussion démocratique, que la violence recule (ne rêvons pas qu’elle disparaisse…), et tout particulièrement celle faite aux femmes dans quelques pays martyrisés par des guerres de longue haleine. Que nos politiques s’occupent certes de leur réélection, mais qu’ils gardent le temps de trouver de bonnes idées, et qu’ils aient un discours moins démagogique.

Et que, au milieu de cette situation générale morose, chacun puisse néanmoins cultiver son petit pré carré de bonheur et d’amour, qui nous permet de passer à travers « le pire » tout en vivant de très bons moments.

Bref, soyions heureux malgré tout dans une année qui s’annonce difficile !

Maroc Télécom prend des vacances

Maroc Télécom prend des vacances

En voulant regarder la date de mes précédents articles sur les fails de Maroc Télécom, je me suis aperçue qu’ils dataient pile poil d’un an ! Août 2010 – août 2011, on prend les mêmes et on recommence. De là à conclure que Maroc Télécom prend ses clients pour des vaches à lait et ne daigne pas mettre durant les vacances les personnels de remplacement nécessaires pour que cela tourne bien, il n’y a qu’un pas à franchir, ce que je fais allègrement.

Cette année, c’est différent, same player shoot again but different angle. L’année dernière c’était la bande passante qui n’était pas au rendez-vous. Cette année c’est tout simplement la ligne ! Et ce qui rend les choses encore plus exaspérantes, c’est la stupidité des conversations qu’on peut avoir avec la hotline soi disant dédiée entreprises (je plains les clients privés, si « ça » c’est un service privilégié).

Il y a 15 jours, pas d’internet du week-end

Le samedi 24 juillet, après mon petit déjeuner, je me prépare à faire une grosse journée de travail, avec 90% de ce travail nécessitant une connexion internet (télécharger des mises à jour de sites, faire un
audit de positionnement…) et là, merveilleuse surprise… le voyant de connexion internet de mon modem au rouge. Lire la suite

Mes premières fois sur le web, moi aussi !

J’ai trouvé cet article très sympa chez Mademoiselle Geekette (qui l’a trouvé chez quelqu’un qui etc… je vous laisse faire la chaîne, l’original est chez Mange ta Main) et ça m’a donné envie de me geeker à nu aussi

1/ Ta première requête Google, tu t’en rappelles ? (ou n’importe quel autre moteur)

Aucune idée. Je sais seulement que c’était sans doute sur Gopher qui était un moteur de recherche avec une super mascotte.

2/ Ta première adresse e-mail, honteuse ?

Non, plutôt classe même, c’est celle qu’on m’a donnée sur AppleLink quand je bossais chez Apple en … ahem… y’a longtemps. Ensuite une adresse hotmail, avec mon nom, que je n’utilise plus que pour mon WindowsID, puis … plein d’adresses !

3/ Ton premier blog/site web : avec quoi tu l’as fait, de quoi il parlait ?

Pour être honnête « je » ne l’ai pas fait, « je » étais incapable à l’époque de faire une ligne de code. Donc deux copains m’ont fait un site sur Frontpage, qui parlait de moi, ma vie, mes chats, tout ça tout ça…

4/ La première communauté que tu as fréquenté…. ?

fr.rec.photo J’y passe encore de temps en temps. Dans la foulée, un site trouvé sur fr.rec.photo qui a malheureusement disparu, sanspretention.com.


Lire la suite

Ne soyons pas mesquin !

C’est ce que j’ai envie de dire à la personne qui est arrivée sur mon site en provenance de Google avec cette requête :

pourrir la réputation de quelqu’un pour 5 euros

Alors cher Monsieur, ou chère Madame, pourrir la réputation de quelqu’un en termes juridiques, cela s’appelle diffamer, dénigrer, injurier, et cela peut vous causer des problèmes qui vous donneront encore plus envie de pourrir la vie de cette personne.

Mais en fait, pour 5 euros, je doute que vous ayiez quoi que ce soit !

Si vous chercher encore cela, je ne vous expliquerai pas « comment », mais le « combien », si quelqu’un accepte de vous le faire, tournera sans doute à mille fois plus, au minimum.

A ce prix là, autant faire un grand voyage et oublier le fâcheux, non ?

La correction du langage

La correction du langage

Ecrire pour le web, émettre une communication, c’est être demandeur. C’est donc à celui qui écrit de faciliter son message, en passant par une langue respectueuse de l’orthographe et de la grammaire, même si cela demande une certaine dose de psycho-rigidité.


KWMFR insiste pour me référencer sur le moteur de recherche Facebook

Là ça a duré nettement moins longtemps, parce que je suis malade, grognon, et que j’ai plein de choses à faire, mais je viens de recevoir un nouvel appel de Keyworldmedia pour me référencer sur le moteur de recherche Facebook, en m’offrant 200.000 impressions, et me « positionner devant tous mes concurrents ». 

Il doit y avoir un problème dans leur formation de télé-opérateurs, car la voix féminine d’aujourd’hui avait exactement la même façon de ponctuer mes réponses d’un « parfaaaaaaaaait » trop appuyé. Formaliser l’accord avant de passer au point suivant c’est bien, me donner l’impression qu’on me prend pour une débile… nettement moins. 

Je leur ai demandé si ils faisaient de la veille sur internet, « de la veiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiilllllllllllllllllllllllllle ? Mais oui bien sûr, c’est parfaaaaaaaaaaaait, car cela permet de voir vos positions sur Facebook ». 

Pour être honnête, ce qui m’a vraiment gonflée, c’est qu’ils m’ont appelée, cette fois, pour un de mes petits sous-domaines, et que j’imagine bien qu’ils vont maintenant me téléphoner pour chacun de mes sites web. Alors je leur ai gentiment demandé de me retirer de leur liste de prospects, et j’ai eu droit à cette perle « mais ce n’est pas de la prospection, madaaame ». 

Si vous voulez savoir pourquoi keyworldmedia sont de mauvais référenceurs, c’est ici. 

PS : en termes de veille internet, j’attends toujours qu’ils arrivent sur mon blog… ça les incitera peut-être à ne plus m’appeler.

Le bonheur

Aujourd’hui, une chose extraordinaire s’est produite… 

après près de 15 jours de réclamation incessantes (le call center me connait personnellement, c’est dire) dont vous avez un bout de saga sur Lumière de Lune, donc après 15 jours à presser le cumin, comme on dit ici, et à pousser Maroc Télécom dans le coin, avec la même vigueur que lorsque j’étais chef de projet et que je coinçais le fournisseur, 

après une journée entière où les techniciens de Maroc Télécom ont changé le cable menant à chez moi, soit deux kilomètres et demi depuis le central, morceau par morceau, 

après une journée entière où après chaque morceau de câble changé, ils venaient retester chez moi la vitesse adsl, et constataient que si la vitesse affichée sur le modem augmentait peu à peu, le test de vitesse en ligne restait désespérément en dessous des 500 kbps, pour un débit facturé de 4 mégas, 

après m’avoir dit qu’il faudrait redescendre mon contrat à 2 megas pour espérer en avoir 1 en bande passante, 

après avoir subi mon silence à la fois furieux et désespéré…. 

…. deux heures après, le technicien m’a appelée sur mon portable, pour m’annoncer qu’il avait vérifié dans le central, et qu’il y avait un truc qui bloquait et que je devais vérifier, mais j’avais 4 méga…. 

…. j’ai fini la séance de prise de photo chez le client, je suis rentrée chez moi, et oh merveille des merveilles, j’avais les 4 mega, enfin ! 

(Pour ceux qui connaissent bien le Maroc, ça veut dire qu’un autre abonné de Maroc Télécom a « vu » sa bande passante chuter drastiquement, mais simplement, il faut espérer qu’il sera moins pénible que moi).

Is my Blog Carbon Neutral ?

Replanter des arbres pour lutter contre le carbone : et pourquoi pas acheter un arbre chez Bionoor, www.bionoor.com qui mène des actions dans des régions en désertification ? Planter des arbres a d’autres effets bénéfiques que la compensation carbone. 


12