Avertissement de Widget obsolète avec la 4.3, que faire ?

Comme prévu, dès ce matin, avec la mise à jour de WordPress vers la 4.3, des avertissements sont apparus sur certains sites, avec un avertissement affiché :

Notice : La méthode constructor appelée pour WP_Widget est obsolète depuis la version 4.3.0 ! Veuillez utiliser __construct() à la place. in …

Ce n’est pas de votre faute

C’était une des nouveautés annoncées de la 4.3 , c’est le concepteur de votre thème ou d’un de vos plugins qui n’a pas fait son boulot correctement. (Car WordPress a annoncé la modification largement à l’avance).

A court terme, il n’y a rien à faire, cela n’empêche pas votre site de fonctionner.

Ce qui est de votre faute ? Voir ce message !

Ce message est ce qu’on appelle un « warning » en php. Il ne doit normalement pas apparaître sur des sites en production, car il donne des infos « sensibles » (comme la structure réelle de vos dossiers sur le serveur).

WordPress le cache par défaut ; si vous avez dans le wp-config.php define (‘WP_DEBUG’, true ) il faut changer pour passer à false. (Ou supprimer la ligne).

Sinon, c’est une option de php.

Modifier le php.ini

Si vous êtes sur un mutualisé, cela se règle via un petit fichier texte, appelé php.ini

Ce fichier stocke toute la configuration de php. Vous n’avez pas accès, en mutualisé, au fichier « de base » qui est géré par votre hébergeur. Mais vous pouvez rajouter dans un dossier votre propre fichier php.ini, qui modifiera la configuration standard (dans la mesure où l’hébergeur l’accepte).

Le plus simple est d’utiliser un éditeur de texte comme Notepad++, plus complet que l’éditeur de Windows (et qui permet d’enregistrer directement des extensions que Windows ne reconnaît pas, comme .ini justement).

Vous créez un fichier donc, et dans ce fichier, une ligne :

error_reporting = Off

C’est tout. Rien avant (pas de ligne blanche, pas de retour chariot), rien après. Vous la téléchargez sur votre serveur, à la racine de votre site web. Et les erreurs ont disparu !

Le cas particulier d’OVH : .ovhconfig

OVH a décidé de faire passer la configuration php via un fichier particulier, .ovhconfig

Il faut d’abord le trouver, il est normalement positionné à la racine de votre hébergement, c’est-à-dire au-dessus du dossier « www ».

La structure de votre répertoire FTP sur ovh est home/votreidentifiant/www

Par défaut, ovh.config est dans le répertoire « votre identifiant »

Téléchargez-le sur votre PC, ouvrez-le avec Notepad++ et regardez, il doit contenir les lignes suivantes :

app.engine=php
app.engine.version=5.5
http.firewall=none
environment=production

Source : tuto OVH

Si vous avez environment=development, changez la ligne et recharger le fichier, les avertissements auront disparu !

8 commentaires

  1. Merci pour cet éclairage sur lequel je viens de tomber, après avoir perdu un temps considérable…
    Etant chez OVH qui plus est, je suis sauvée !

    Répondre à Danielle
  2. Bonjour,
    Je réagis par rapport à ce tuto. J’ai bien effectué le changement en « false’, les messages d’erreurs ne s’affichent plus (ce qui est bien ) mais mon problème c’est que pour le coup, cela laisse un grand espacement en haut de mon menu. Avez-vous déjà rencontré ce genre de problème ?

    Merci d’avance pour votre réponse

    Répondre à nante
  3. Bonjour Lumièredelune,

    J’ai déposé une question sur le support wordpress (lebmarie) parce que j’ai passé mon wp en local (wamp) sur ovh et aujourd’hui, toutes les données ne passent pas. Ainsi, lorsque je vais sur mon site web, je peux voir l’erreur en gros , celle-là même dont tu parles dans ton article :
    La méthode constructor appelée pour WP_​Widget est obsolète depuis la version 4.3.0 ! Veuillez utiliser _​_​construct() à la place. in ligne 3457
    ainsi que le texte de mes articles disposé de façon anarchique. Rien d’autre que du texte. Pas de photo, pas de boutons sociaux,.
    Sur mon admin wp : mes photos sont grisées, je n’ai plus les extensions.

    J’ai bien sûr suivi tes démarches mais rien y fait. Première chose surprenante, le « false » y était déjà et pourtant mes infos sont accessibles à tous,
    pour le ovhconfig, j’ai changé de 5.4 à 5.5 , et les conseillers ovh me disent que ça ne pose pas de problème à ce niveau.

    D’après eux, l’erreur viendrait du code dans le dossier functions.php (wpincludes)

    Qu’en penses-tu ?

    D’avance, merci pour ta réponse

    Répondre à Marie
    • Bonjour

      en allant sur ton site, je ne vois pas d’erreur. Par ailleurs, le reste des problèmes que tu décris n’a rien à voir. Il se peut, effectivement, que des fichiers soient mal passés lors du transfert et qu’il manque quelque chose. Retélécharge ton site manuellement.

      Répondre à Marie-Aude
  4. Bonjour Marie-Aude,
    Je débarque par un grand hasard ( tape-moi) sur ton blog/site que je trouve particulièrement pointu et amusant quand tu critiques les uns les autres sur leurs incompétences Dans les autres articles)
    Je viens d’acheter la formation d’Olivier Roland que je trouve bonne pour les débutants ( et même archi-débutants) et après la lecture de certains de tes articles je ne suis plus certaine de rien…
    Pourtant j’étais pleinement satisfaite avant et j’y croyais vraiment, mais tu as en quelque sorte fait tomber mon rêve et cet article où les widgets sont obsolètes alors que je me bagarre avec cette technique entre plugins, widget etc.

    Tout ça pour dire que parfois il y a d´autres choses que la « technique « et les » outils » que je crois profondément qu’en rêvant ( comme moi) on peut atteindre son « rêve ».
    Tu dois avoir des journées remplies et tu n’auras certainement pas le temps de répondre à ce commentaire qui n’apporte pas beaucoup d’éléments intéressant à ton sujet et je comprends mais c’est je voulais savoir si tu avais des lectures comme : Eckhart Tollé, Dr Wayne W. Dyer, etc. tu as compris sur la force invisible et le pouvoir de la pensée.

    J’aime beaucoup ce que je fais et je veux SINCEREMENT aider le plus de monde possible ( via mon blog et formations) quand je vois les aberrations sur le net dans un sujet comme le mien. Et pourquoi ne pas gagner ma vie avec mon blog ? Et vendre des formations puisque je suis compétente.
    Ces blogueurs qui vendent des formations ( Olivier R et les autres) nous permettent de rêver et parfois d’y arriver . Tu as dû rencontrer certainement depuis 2007 des blogueurs qui arrivent à gagner leur vie grâce à ces formations ?Bref pour certains ça marche et pour d´autres non.

    J’aurais aimé que tu fasses plutôt une liste des blogueurs à ne surtout pas suivre car il y en a certainement beaucoup et les pires ne sont pas ceux que tu cites je crois, mais je n’y connais rien alors je me fis à ce que tu dis car tu as l’air experte…
    Une nouvelle blogueuse minceur parmi des milliers mais qui adore ce qu’elle fait et possède toutes les compétences pour le faire :)
    Excellente journée a toi :)

    Ps : Vue que je n´écris pas souvent en français j´implore ton indulgence à l´orthographe de ce commentaire ( terrifiée de ta critique et ton oeuil si aiguisé…. )

    Répondre à sonia Laroussi
    • Bonjour Sonia,

      je te remercie d’abord de ton passage ici et de ton long commentaire. Ça va me permettre de préciser certaines choses. 

      Je crois – j’espère – que je ne critique que les professionnels, en particuliers ceux qui se font passer pour des experts. En fait, ces quelques articles ont beaucoup cartonné, mais sur le volume total du blog, ils représentent peu de choses. 

      Bien sûr, je crois à la force de ses propres rêves, de la volonté de les réussir et de les mettre en pratique. Mais on ne peut y arriver qu’à force d’efforts et avec de la technique. Et – surtout au début, ils ont évolué dans leur communication – le message était « on peut gagner plein d’argent en bossant quelques heures par semaine ». Cela n’a jamais été vrai – et eux-mêmes bossent beaucoup plus que cela ! Et maintenant, c’est encore moins vrai, car l’internet évolue, se professionnalise, on a de moins en moins de temps pour corriger ses erreurs, il est de plus en plus difficile de faire la promotion d’un site. 

      Est-ce que j’ai rencontré (ou plutôt « vu ») des blogueurs qui arrivent à gagner leur vie grâce à ces formations ? Honnêtement très peu, et ceux qui l’ont fait ont beaucoup bossé et ont attendu longtemps avant que cela arrive. IL y a eu une époque où je m’amusais à suivre les chaines Youtube avec les témoignages de clients satisfaits, et j’allais voir leur site six à douze mois après. Le taux d’échec (site abandonné, pas mis à jour ou carrément disparu) était de plus de 75%. 

      Il y a une grosse différence entre « vendre du rêve » et « utiliser le rêve pour vendre ». Le second, c’est ce que tout le monde fait. Tu achètes une formation parce que tu rêves de devenir pro ou excellent amateur dans un domaine, parce que tu rêves de changer ta vie grâce à ça, tu achètes des vacances parce que tu rêves d’un moment merveilleux, tu achètes un vêtement parce que tu rêves d’être belle avec ça. Tout le marketing, la pub, est fondé sur l’utilisation de nos rêves pour nous pousser à acheter.
      Mais « vendre du rêve », c’est vendre (et cher) un produit qui ne peut pas permettre de réaliser son rêve. Dans le cas des formations blogueur, que j’ai lues, il n’y a rien d’original, on est largement en-dessous de ce qui peut être appris par soi-même sur les forums de support. Et d’ailleurs je voyais beaucoup de gens sur le forum de support de wordpress, avec les mêmes questions, le même thème mystique, etc… 

      Oui, ça marche pour certains et pour la plupart non. Deux questions à se poser : pourquoi cela marche pour si peu de gens ? Et quelles sont les caractéristiques de ceux pour qui ça marche ? 

      Je te souhaite une excellente journée et la pleine réalisation de tes rêves !

      Répondre à Marie-Aude
      • Il y a là une réflexion intéressante et mature sur la place du rêve dans les relations entre les humains puisque le commerce est en fait une composante de ces relations.

        Merci.

        Répondre à dubser

Commenter

*Informations requises Merci de donner les informations requises

  • Pas de liens raccourcis
  • L'auteur doit s'identifier avec son pseudo, son nom, son prénom ou s'il le veut le nom de son entreprise ou de son site, sauf si celui-ci correspond à des mots clés. Toutes les combinaisons sont permises dans ce cadre.
  • L'url peut être celle d'un site ou profil de réseau social, uniquement la page d'accueil
  • Pas d'adresse email jetable

*

*