L’avenir de TinyMce dans WordPress

D’un côté, l’annonce de l’intégration de la nouvelle version de TinyMce dans WordPress n’a pas toujours été bien comprise. Dans un commentaire, quelqu’un a cru que TinyMce était « sorti » de WordPress, et qu’il fallait se préparer à abandonner les plugins basés sur cet éditeur.

D’un autre côté, l’intégration grandissante de Markdown dans WordPress conduit certains à parler de la « mort » de TinyMce… ce qui me semble très très largement exagéré. Les deux outils répondent à des besoins extrêmement différents, et devraient coexister.

Tout utilisateur de WordPress connaissant TinyMce, on va commencer par Markdown

Markdown est un langage de « marquage » du texte pour produire du html

Gné ?

L’intro de l’article de Grégoire Noyelle résume parfaitement :

Markdown est un langage inventé par John Gruber en 2004. C’est un type de syntaxe wiki pour écrire de manière simplifiée du HTML. Son utilisation explosa depuis l’arrivée des smarphones, sous l’influence de quelques nerd, comme Merlin Mann par exemple.

Pour qui n’est ni geek ni nerd, ou pour qui a commencer à s’arracher les cheveux sur une page wiki, ça fait peur.

En gros, Markdown permet d’utiliser des caractères « normaux » pour générer du HTML, ce qui est pratique quand on n’est pas dans des conditions « normales » (souris, trackpad, facilité à sélectionner), et donc, notamment, quant on prépare son article sur un smartphone ou une tablette.

La plupart des marquages courants sont faciles à faire :

Un exemple simple de syntaxe markdown

Si on n’a pas la « visualisation » immédiate, ce n’est pas très gênant.

En revanche, les marquages html plus complexes, comme l’insertion d’un lien, sont en réalité quasiment aussi compliqués que le html d’origine.

Un lien en Markdwon

Surtout, le Markdown ne permet pas de produire des marquages HTML complexes, comme des micros formats, et c’est encore une autre syntaxe à apprendre.

Ses avantages restent donc limités à certains types d’utilisations, et à une catégorie de personnes capables d’apprendre une syntaxe informatique, ce qui n’est pas le cas de beaucoup d’utilisateurs de WordPress.

TinyMce c’est beaucoup plus qu’un éditeur wisywig

Il est relativement facile de créer des boutons supplémentaires pour TinyMce. Au delà du bête bouton de base qui va encadrer un texte avec un code html, on peut en réalité créer des formulaires de saisie assez complexes, insérer des valeurs à partir de listes déroulantes reprenant des valeurs en base de données, et bien entendu, faire des tests, des contrôles de saisie, et appliquer une logique complexe pour générer les éléments qui vont être envoyés à l’éditeur de texte.

Voici par exemple la copie d’écran d’un plugin que je suis en train de faire pour insérer dans le corps d’un article des liens affiliés Amazon :

Screen shot d'un plugin TinyMce

Insertion complexe grâce à TinyMcE

Les éléments dans les listes déroulantes sont des contenus WordPress, des templates existant dans divers répertoires ou des choix prédéfinis, soit en dur, soit selon des options.

On a aussi la possibilité d’utiliser TinyMce pour insérer des données avec un balisage sémantique, des snippets de code, etc…

TinyMce remplit donc une autre fonctionnalité que MarkDown, et l’un n’est pas remplaçable par l’autre. (En revanche, utiliser un écran comme celui que je vous ai montré sur un smartphone, c’est … dur !)

La nouvelle version de TinyMce

La version 4.0 de TinyMce est disponible depuis novembre 2013.

Ce qui change ? Une nouvelle apparence de base, plus « responsive », une évolution dans les « boutons » (qu’on appelle les « plugins » … de TinyMce, à ne pas confondre avec les plugins WordPress), par exemple le bouton « advanced HR » est remplacé par le bouton « HR » qui fait, grosso modo, la même chose.

Des modifications ont été faites à l’API. En particulier, les fenêtres TinyMce (comme celles que je vous ai mises en copie d’écran) peuvent maintenant être définies dans le .js même du plugin. Elles peuvent aussi être toujours des fichiers séparés appelés par le plugin, comme avec la version 3.

Les icônes des boutons sont remplacées par des Webfonts. Si vous tenez toujours à vos jolies icones, il est recommandé d’utiliser des fichiers svg, plus faciles à utiliser de façon responsive.

Vous pouvez trouver ici le guide de migration d’une version à l’autre ainsi qu’une présentation (en anglais aussi) avec quelques exemples d’écrans améliorés.

Qu’est ce qui va se passer avec la nouvelle version de TinyMce ?

A priori, peu de plugins devraient ne plus fonctionner. Il est possible que les icones ne s’affichent pas, laissant un espace disponible sur lequel on pourra toujours cliquer.

Les plugins complexes (je pense aussi au bouton de WooCommerce) doivent bien sûr être mis à jour. Si vous en utilisez un, prenez contact avec son développeur, éventuellement, pour vérifier qu’il prend bien en compte les modifications. Par exemple, la liste de boutons disponibles dans des plugins comme TinyMce Advanced ou Ultimate TinyMce devrait évoluer.

Pourquoi faire disparaître TinyMce ?

TinyMce est largement utilisé, par de très nombreux plugins. Soit ceux ci sont dédiés à TinyMce, soit ils l’utilisent (Viper Video Quicktag affiche des boutons d’insertion des vidéos).

WordPress dispose maintenant de quatre éditeurs :

  • TinyMce, wysiwyg
  • l’éditeur Full Screen, »distraction free », aussi wysiwyg
  • Markdown, sur les portables
  • l’éditeur « texte »

Pour changer de TinyMce vers un autre éditeur, il faut que les avantages soient réellement indiscutables. CKEditor, le concurrent de TinyMce est moins largement utilisé. Il n’est globalement, ni meilleur, ni pire, et ne justifie pas de changement important.

L’arrivée de MarkDown est une possibilité supplémentaire, très intéressante. Mais elle ne signifie certainement pas la disparition de TinyMce « qui n’est pas bien mais y’a pas mieux ».

18 commentaires

  1. cristophe from blog non influent Auteur février 18, 2014 (3:31 )

    Markdown avec son codage pour mettre en gras, en italique… me rappelle une machine à traitement de texte qu’utilisait ma maman, qui a existé entre les machines à écrire et l’utilisation d’un logiciel WYSIWYG sur PC, il y a trèèèès longtemps.

    Répondre à cristophe@blog non influent
  2. Marie-Aude Auteur février 18, 2014 (4:31 )

    Oui :) ou alors WordPerfect au temps des disquettes souples :)

    Répondre à Marie-Aude
  3. Grégoire Noyelle Auteur février 18, 2014 (6:07 )

    Merci pour les liens Marie-Aude.

    Je suis vraiment pour que les deux systèmes cohabitent.

    Dans mon cas, Markdown, c’est vraiment la pérénnité dans l’édition, hors de tout format propriétaire et sur tout support. Enfin, comme tous mes cours sont dans WordPress. Dans beaucoup d’entre eux, j’affiche du code et pour ça, markdown est aussi idéal.
    Voici un article de Chris Coyier qui décrit le processus.

    Et franchement, en 15 minutes, on sait écrire en Markdown. Par besoin d’être un nerd :-)

    Répondre à Grégoire Noyelle
    • Marie-Aude Auteur février 18, 2014 (6:31 )

      :) You’re welcome
      D’ailleurs je ne sais pas si c’est chez toi où j’avais vu un article sur un éditeur Markdown qui permettait la prévisualisation ? Je comprends tout à fait l’intérêt d’un code cross-platform / non propriétaire, particulièrement pour des supports destinés à voyager comme des cours.
      Je me laisserai peut-être tenter un jour. J’ai déjà mis quatre ans à ne pas oublier la syntaxe d’un lien en BBCode :D Il faut vraiment que j’ai un besoin
      (D’ailleurs un des articles dit que ce sont les devs qui sont le plus réfractaires au Markdown, ça me parait assez juste)

      Répondre à Marie-Aude
  4. Philippe Auteur février 18, 2014 (7:10 )

    Merci d’avoir éclairé ma lanterne qui souffrait d’un léger court-circuit.

    Donc si j’ai bien compris, TinyMCE Advanced n’est pas TinyMCE, mais un simple complément d’icelui. La dernière version des boutons de base me semble en tout cas beaucoup moins pratique, les couleurs ayant pris un sérieux coup de gris.

    Certaines options de TinyMCE Advanced (par exemple le graphisme des boutons aux fonctions identiques à celles de TinyMCE, ou encore la préservation du code HTML dans la zone source) ne fonctionnent pas ou plus chez moi. Peut-être à cause de mon thème (Suffusion) qui lui-même n’est plus mis à jour au même rythme soutenu que naguère.

    J’espère néanmoins que WordPress se donnera le temps de la réflexion avant de pondre des changements peu ergonomiques. Les deux dernières versions, sorties en rafale, ont multiplié les désagréments. :(

    Répondre à Philippe
    • Marie-Aude Auteur février 18, 2014 (7:30 )

      Les problèmes que tu as en ce moment avec TinyMce ne sont pas liés à ce changement, puisqu’il est prévu pour la prochaine version. Donc c’est plus un conflit de plugin.
      Je n’aime pas non plus les nouvelles couleurs, je suppose qu’on s’y habituera…

      Répondre à Marie-Aude
  5. Grégoire Noyelle Auteur février 18, 2014 (7:36 )

    Pour la prévisualisation, ce sont des applications mobiles qui le permettent facilement. J’avais écrit cet article sur Markdown en 2011. C’est peut être celui auquel tu pensais.

    Pourtant les devs, et notamment Github, ont largement adoptés le Markdown comme un standard.

    Répondre à Grégoire Noyelle
  6. Magicyoyo Auteur février 19, 2014 (5:54 )

    Je déteste Markdown. Bon, je comprends que sur mobile, c’est nécessaire. Mais c’est impossible à apprendre si on s’en sert 2x dans l’année.

    Répondre à Magicyoyo
  7. Li-An Auteur février 20, 2014 (7:30 )

    Je dois être une espèce de surdoué puisque je fais tous mes billets en Markdown Extra. Évidemment, je ne fais pas des choses complexes avec mais quel plaisir à le relire quand il faut faire une modif.

    J’ai fait aussi un billet dessus avec un éditeur/prévisualisation pour Windows http://www.echodesplugins.li-an.fr/plugins/markdown-et-wordpress/

    Répondre à Li-An
    • Marie-Aude Auteur février 21, 2014 (12:49 )

      Merci pour le complément. Ce sont des bonnes alternatives à JetPack (que je n’aime pas non plus)

      Répondre à Marie-Aude
  8. Li-An Auteur février 21, 2014 (9:14 )

    Ça me fait penser qu’il faut que je corrige mon article avec ce nouveau Markdown in Jetpack.

    Répondre à Li-An
  9. SunnaComparateurPrix from Jilbab deux pièces Auteur mars 7, 2014 (8:08 )

    Perso TinyMCE me simplifie bien la vie et m’évite d’aller éditer le code à chaque fois. En même temps, c’est un peu l’objectif d’un CMS à la base non ?

    Pourquoi vous n’aimez pas Jetpack ?

    Répondre à SunnaComparateurPrix@Jilbab deux pièces
  10. Li-An Auteur mars 7, 2014 (9:02 )

    Parce qu’il alourdit WP de manière non négligeable.

    Répondre à Li-An
  11. SunnaComparateurPrix from Jilbab deux pièces Auteur mars 18, 2014 (11:13 )

    Et qu’est-ce que vous conseillez comme plugin de substitution qui alourdirait moins nos sites ? Je dis plugin mais il y a peut-être une meilleure solution ..

    Répondre à SunnaComparateurPrix@Jilbab deux pièces
  12. nicolas pivaut Auteur mars 27, 2014 (5:10 )

    Bonjour, TinyMce va disparaitre de wordpress ?

    Répondre à nicolas pivaut
  13. nicolas pivaut Auteur mars 27, 2014 (7:25 )

    ok lol je vais prendre le temp de le lire, j’ai été fainéant sur ce coup ^^

    Répondre à nicolas pivaut

Commenter

*

*

*Informations requises Merci de donner les informations requises

VotreNom@VotreMotClé, à utiliser avec tact et modération ! ( De toute façon, les spammeurs sont blacklistés )