Aurélien Amacker en flagrant délit d'omission

(Nb : pour des raisons évidentes, la plupart des liens de cet article ne sont pas actifs. Pour ceux qui utilisent Chrome ou Firefox, il suffit de sélectionner l'url et de faire un clic droit "ouvrir ce lien dans une nouvelle fenêtre)

Si on croit le crédo d'Aurélien Amacker, il suffit de publier un article régulièrement sur son blog, en optimisant le titre et la meta description ... je vous conseille de regarder cette merveilleuse démonstration de son savoir faire en termes d'accompagnement et de support.

Image de prévisualisation YouTube

Hier Aurélien Amacker est enfin sorti du bois, pour expliquer sur un blog qu'il ne vend pas de la merde du rêve, mais que les informations qu'il donne en formation sont bonnes, puisqu'il arrive à faire des blogs qui ont plus de 1.000 visites par jour.

Et il m'a demandé "comment j'expliquais ça".

Il ne faut pas pousser ma curiosité... j'ai sorti mon petit analyseur de liens préféré (ahrefs), et j'ai trouvé (entre autres) ça :

Edit 11h30 : Bon pas de bol .... le réseau est utilisé par un copain... qui vient de me corrompre à coup de millions d'euros pour que je supprime les liens ! (Ce qui confirme qu'il s'agit bien d'une prestation de black hat commandée ^^)

On s'est mis d'accord pour que, à la place, je publie une copie d'écran d'un des articles concernés :

Aurélien Amacker et Olivier Roland font du black hat

ça c'est un "splog" , du pur black hat

Ceux qui connaissent sont déjà sous la table tellement ils rigolent.

Pour ceux qui ne connaissent pas, c'est ce qu'on appelle du Black Hat. Du vrai pur et dur... Du référencement automatisé, totalement contraire aux guidelines de Google, et demandant des connaissances techniques certaines.

ça marche comment ?

On prend un texte, quelconque, et on le passe dans une moulinette à faire du spin automatique : on remplace des mots par d'autres, on colle des paragraphes.

Là, ce n'est pas du spin "de qualité" destiné aux inscriptions sur les annuaires, et autres, pas un spin qui prend du temps à faire pour pouvoir être lu par des humains.

Non, une simple soupe, illisible et spammy, dans laquelle on injecte des mots (dans ces assortiments de mots, on parle beaucoup d'Olivier Roland), et des liens....

On fait ça sur des blogs gratuits, provisoires, histoire de ne pas gâcher de vrais noms de domaines, car ce genre de production se fait généralement repérer assez vite, et totalement pénaliser par Google. C'est du lien "sale" comme on dit, mais du lien utile quand c'est bien fait.

Là, c'est mal fait

Le pire de tout, c'est que dans leurs essais de référencement BH, Aurélien Amacker et Olivier Roland gèrent très mal.

La règle de base : on ne met jamais de liens vers le money site dans ce genre de choses, c'est le meilleur moyen de se faire flinguer.... la preuve, un petit coup de ahrefs et ça se voit très vite.

Néanmoins, l'importance du link building n'est PAS expliquée dans la formation d'Aurélien Amacker, qui prétend avec innocence qu'il suffit d'écrire des articles pour se positionner...

Et du spamco ("spam de commentaire") aussi ?

On pourrait se dire que cette campagne relativement récente est du negative SEO après tout (mais non... j'en ai trouvé d'autres, antérieurs, avec des ancres différentes).

Et surtout on voit assez facilement que, depuis des années, Aurélien Amacker pratique avec ingénuité le spam co, comme dans cet article de blog chez Martin, où il arrive deux ans après, frais comme une rose

Le spam de commentaire par Aurélien Amacker

Le spam de commentaire par Aurélien Amacker

Le spam de commentaire se caractérise par du déterrage de vieux sujet (ici deux ans après le dernier commentaire, faut oser...), le cirage de chaussures pour que le blogger accepte de laisser passer (ça a marché, mais Martin est sympa... ou alors c'est parce que son blog est en nofollow, bref)

Il est d'ailleurs pratiqué de la même façon par un certain Solal qui anime le blog apprendre l'anglais en 5 minutes : cf. argotamericain.blogspot.com/2010/08/hole-in-wall.html ou ici : primalalpha.com/le-petit-jeuner/ (admirez l'adaptation du commentaire au blog... du très beau spamco)

Edit du 4÷2÷2013 : pour préciser, j'appelle (abusivement ?) "spamco" toute action visant à améliorer la visibilité de son blog via les commentaires. Il y a du "bon spamco de qualité" (c'est le cas ici) et du "spamco de goret" (Bonjour merci super article). Quand on passe sur un blog une fois, deux fois, et que la majorité des commentaires faits sur la plupart des blogs sont de ce type (commentaire unique, notamment), pour moi ça entre dans une stratégie de visibilité, que je résume en "spamco".

Du référencement pour tous ses sites ?

Aurélien a construit une sorte de planète, avec une intelligence et une stratégie de référenceur qui, malgré quelques bévues comme les liens sales en direct vers son site, est tout à fait correcte.

Son vaisseau amiral, www.webentrepreneurdebutant.fr, comprend un forum, avec un contenu généré par les utilisateurs et de très nombreuses pages. Il l'utilise donc, ainsi que ses autres sites, pour booster les petits nouveaux, comme le fameux "apprendre l'anglais en  minutes"

Il complète les liens par des inscriptions dans les annuaires, comme celle-​​ci : annuaire.indexweb.info/174889/anglais5minutes.html qui date de fin août 2012.

Il utilise aussi des annuaires de moins bonne qualité comme www.nova-2000.fr/anglais-minutes-apprendre-langlais-facilement-seulement-minutes-par-jour-s-13947.html ou www.choixdunet.fr/cours-anglais-ligne-1788_2_56.html

... descriptions dupliquées, sur un réseau d'annuaires, là encore c'est du "boulot de référenceur".  Il a pas mal d'annuaires dans ses liens (rédaction de description à base de spin corrigés à la main, je dirais).

On trouve aussi des "communiqués de presse" classiques, comme

  • www.vivremoinscher.com/ameliorer-vos-conversations-en-anglais-sans-rien-depenser/ (un blog qui ne compte que douze articles)
  • travaillezmieuxpourvivreplus.com/methode-apprendre-langlais-7-etapes-section-1/

Ce dernier blog est très intéressant...

Il est écrit par un certain André Amsing, canadien anglophone d'origine hollandaise, vivant en France.

La structure des articles est curieuse :

  • 10 articles, seulement, publiés par paquets (2 le 22 décembre, 1 le 7 janvier, 4 le 12 janvier et 3 le 28 janvier) : ou bien André Amsing est un peu idiot (et le profil professionnel qu'on trouve sur le web ne permet pas de le croire) et il n'a rien compris, ou alors il se moque totalement d'appliquer un des principes de la formation d'Olivier Roland1 "publier régulièrement"
  • sur la totalité de ses articles, seul le dernier a un lien en page d'accueil : c'est un lien vers "apprendre l'anglais en 5 minutes"... diable, aurait on fait croire aux élèves que faire un lien vers un site d'A.A. augmentait leur visibilité ? Quand même quel hasard qu'il soit sur la home, lui et lui seul
  • sur la totalité des articles, encore, un seul autre lien pointe vers un site qui ne soit pas ce qu'on appelle "un site d'autorité", et c'est vers une cabane à sucre au Canada, qui vient là comme un cheveu sur la soupe (il y a deux autres liens, mais avec des typos qui les rendent inopérants)
  • et d'ailleurs cet article me surprend : son auteur "découvre totalement le Québec", ce qui, pour un Canadien est surprenant... ou alors il aurait glissé un mot sur la différence entre les deux Canadas, non ?

Bref, vrai blog de quelqu'un qui n'a rien compris, faux blog ? Je n'en sais rien.... mais je vois le "beau lien"

Et les noms de domaines d'Aurélien Amacker ?

Une fois que ma curiosité est titillée, je fais vraiment le tour ... et une simple requête me permet une liste assez complète des noms de domaines possédés par 2A Editions, la société d'Aurélien Amacker.  (Il m'en manque a priori 5)

Du très connu comme :

  1. anglais5minutes.fr
  2. bloguer-gagner.com
  3. bloguer.tv
  4. readmeimfamous.com
  5. webentrepreneurdebutant.fr
  6. creez-vendez.com (je trouve ça assez chien, 497 € le séminaire, mais le repas de midi n'est pas inclus...)

Du moins connu comme

  1. tousavoir.com
  2. blog-qui-rapporte.com
  3. 2aeditions.fr (je vous recommande www.2aeditions.fr/lecteur, page brouillon publiée avec les "notes de ce qu'il faut faire)
  4. 2aedtions.com
  5. jeveuxbloguergagner.com
  6. blogueurvip.com
  7. appttila.com (très drôle aussi, le logo en anglais, le texte en français, "since 2012")
  8. blog-academy.com
  9. christinebienetre.com
  10. http://aurelien-amacker.fr/

Et du très surprenant pour quelqu'un qui n'aime pas le référencement : seoturks.fr 

Un "turk" ça fait référence aux turks d'Amazon, des personnes qui travaillent à domicile et réalisent des tâches répétitives pour des sommes dérisoires.

Donc Aurélien Amacker, qui ne croit pas au SEO, investit dans un nom de domaine qui parle de SEO et de tâches répétitives (le genre de choses dont on a besoin quand on fait du black hat).

En conclusion ?

Aurélien Amacker ( et Olivier Roland ) sont des menteurs par omission.

Ils évitent soigneusement de dire que leur trafic est basé non pas sur de la publication régulière d'article, genre tout le monde peut le faire, mais sur :

  • l'exploitation de listes de mailing prééxistantes, qui ont un coût réel
  • l'utilisation, comme tout le monde, de techniques de référencement, y compris du Black Hat pur et dur. ça aussi ça a un coût...
  • l'exploitation de la naïveté de leurs élèves, qui se précipitent pour leur faire des liens dès qu'ils lancent une opération : en fait ces mecs sont des génies, ils ont trouvé comment se faire payer pour créer leur propre farmlink !

ce qui leur permet de faire croire que "monsieur tout le monde peut y arriver".

Je n'ai rien contre leurs méthodes de référencement. Le black hat, le white hat, tout ça n'a aucune importance (la seule question réelle : est-​​ce qu'une méthode de référencement est trop risquée ou pas ?)

Mais ils accusent les référenceurs d'être des escrocs et de ne servir à rien, alors qu'ils utilisent leurs méthodes.

Leur réussite financière est basée sur tout autre chose que ce qu'ils enseignent dans leurs formations.

Droit de réponse d'Aurélien Amacker (1° juin 2014)

Aurélien m'a contactée et m'a demandé d'insérer ce texte :

Effectivement j'ai fait des campagnes de linking de type "black hat" pendant une courte période (de juin à septembre 2011) et j'ai arrêté rapidement car je n'étais pas convaincu par cette méthode.

(ça marche pour certains mais je trouve que c'est une vision court terme du business qui ne colle pas du tout avec la mienne)

L'impact sur le trafic de mes blogs a été négligeable voire nul, donc la conclusion "Aurélien Amacker a réussi avec des techniques black hat" est parfaitement erronée.

Dans mes formations je donne les stratégies qui m'ont permis d'avoir des résultats et je n'ai aucune raison de cacher telle ou telle information, au contraire plus mes clients ont de succès et plus ils sont sont susceptibles de continuer à acheter mes produits et services.

Mon seul commentaire : je n'ai jamais dit "Aurélien Amacker a réussi avec des techniques black hat". C'est marqué juste au dessus, Aurélien (et Olivier) ont réussi grâce à un ensemble de techniques, qui incluent le référencement et dans ce référencement, du BH. Le BH ce n'est pas "que" des textes spinnés, ce sont aussi des farmlinks, comme celle que j'ai décrite. Néanmoins, la question n'est pas de savoir si telle ou telle technique précise de BH a été utilisée ou pas, la question essentielle était de savoir si on peut atteindre un gros trafic "simplement avec du contenu et des commentaires sur les autres blogs", et la réponse est toujours non.

1 Car c'est un des élèves d'Olivier Roland : www.habitudes-zen.fr/2013/3-habitudes-zen-indispensables-de-169-blogueurs/ , vous apprécierez au passage la méthode pour se faire du contenu gratos  pour un PDF...  et surtout pour se faire des liens, puisque les règles de l'événement d'Olivier Roland est de "faire un lien vers lui". (Paragraphe 8 de www.habitudes-zen.fr/2012/3-habitudes-indispensables-pour-etre-zen-au-quotidien/)

... et c'est le même type de concours qu'organise Aurélien Amacker : www.webentrepreneurdebutant.fr/concours-2000-web-entrepreneurs-debutants/

 

81 commentaires

  1. Je crois qu'il va falloir que je relise cet article avec une deuxième fenêtre ouverte à côté afin de rechercher la définition de tous les mots et expressions techniques que je ne connais pas encore (du genre splog) :D En tout cas, cela prouve que je suis loin du compte en matière de référencement. Bravo pour l'article, il m'a tenu en haleine jusqu'au bout ;)

    Répondre à Keryan@produse cosmetice
  2. Eric Belet@aurelien amacker Auteur mars 1, 2013 (12:50 )

    Rudy le privilégié. . Direct en White list je suis jaloux

    Répondre à Eric Belet@aurelien amacker
  3. En fait, tout est dans la conclusion de ton article. Accuser des gens d'être des escrocs ou des parasites pour ensuite se servir des mêmes méthodes, c'est vieux comme le Monde. C'est d'ailleurs la même chose en politique. C'est la raison pour laquelle d'ailleurs je me méfie toujours des donneurs de leçons qui sont constamment énervés, agressifs, en colère (ou révoltés et indigné, pour utiliser des mots plus "actuels"). Parce que bien souvent ce sont les premiers à faire un coup tordu et quand ils s'y mettent c'est généralement du lourd !

    Comme je le dis souvent, ce sont les actes qui comptent, pas les paroles.

    PS : appttila.com n'existe plus, je suis très déçu ;-)

    Répondre à Laurent@audit site internet
  4. Un vrai travail approfondi Marie-​​Aude, mais au final pas de surprises. Aurelien vend du rêve et bien crédule sont ceux qui croient en ces techniques. Faites ce que je dis pas ce que je fais car ce que je fais est l'inverse de ce que je dis... il pourrait être un politicien ou un responsable de grand groupe, son discour dans le fond est le même : vendre du rêve. Par contre révéler son activité est trés utile pour ceux qui vont se renseigner sur son activité. Well done

    Répondre à Floriana@Tchatche
  5. ATTENTION ! Super Aurélien revient encore plus fort !
    Avec lui, et toujours en 31 jours, on va TOUS doubler notre trafic :

    –http://tousavoir.com/formation/dvt-plc-1

    SCOOP : Il faut automatiser les réseaux sociaux pour les faire bosser pour nous... Avec ça, on est pas sortis.

    Quelqu'un pour lui expliquer que social c'est pas "robot" ????? Un courageux dans la salle ? ((:

    Répondre à Stéphane
  6. Ha comment j'adore lire des articles sur les techniques Black Hat ^^ ça me fait rire les SEO qui utilisent ces spins de sous-​​qualité pour référencer leurs sites, comme dit dans l'article une "soupe" ^^
    Mais ce qui m'impressionne, c'est qu'avec leur technique bidon, ils réussissent à capter des clients lol
    Sinon moi je dis la prochaine étape Pengouin, c'est le spam co?
    Qu'en pensez-​​vous?

    Répondre à Lisa@Les Clés du Midi
  7. Oui je sais Marie Aude tu n'aimes pas mon annuaire... J' aurai aimé que l'on parte sur d'autres rapports je suis connu pour avoir mauvais caratère.(çà c'est pour le HS plutôt perso)
    Ce que je trouve bizarre pour le précédent commentaire "les clés du midi" c'est que que le site a 5 millions de liens répartis sur 5000 sites (Majestic Seo) alors OK tu peux dénigrer le Black Hat mais tu n'es pas franchement White non plus.

    Répondre à Eric Belet@Annuaire
  8. Bonsoir Eric, non seulement c'est un HS perso, mais en plus je ne le comprend pas.
    Donc comme je suis quelqu'un qui a aussi un mauvais caractère, ça serait mieux de continuer en privé, il y a un formulaire de contact.

    Quant au commentaire qui s'adresse manifestement à Lisa, c'est le genre de prise à partie que je n'apprécie pas trop.

    Répondre à Marie-Aude
  9. Super intéressant, je comprend pourquoi ça m'aidais pas beaucoup de lire ce genre de bouquins écrits par les gourous du référencement, mais bon d'un côté j'aurais pu m'en douter ils ont aucun intérêt à dire la vérité!
    Et d'ailleurs je confirme, écrire pour écrire ça ne sert strictement à rien, j'ai eu un blog comme ça sur lequel je publiais de longs textes bien écrits tous les deux jours, et ce pendant plusieurs mois et je n'ai jamais été mieux placé grâce à ça!

    Répondre à Nicolas@annuaire web
  10. Bonjour,

    Je suis assez surpris de découvrir cette guerre de la blogosphère française.
    Etant plutôt équilibré dans mes critiques, je ne penche d'aucuns côtés.

    Il est facile de taper sur les gens et de rentrer dans des controverses pour se faire du trafic. Est-​​ce un trafic de bonne qualité?(D'ailleurs je suis surpris de voir des "abatteurs" de vendeurs de rêves qui eux mêmes vendent du rêve)

    Je suis sidérer de voir ces combines de référencement. Je crois que cela n'est que du pataugeage dans la technique qui peut vite tourner à l'obsession.

    Bref, je suis heureux d'écrire mes articles par pur passion, mais bien triste de voir l'état des blogs français...

    Sinon pour rajouter quelque chose de plus intéressant que mon ressenti. Je pense que cette bombe qui explose soudain à la "bande de copains" "vendeurs de rêve" selon les termes qu'on leur donne, vient d'une asymétrie culturelle entre les français et les anglo-​​saxons.

    S'accaparer des techniques américaines en les important telles quelles en France, ne fonctionne tout simplement pas. En France on aime pas cet esprit "corporate" américain. Je suis sur que vous l'avez senti dès les premiers vidéos de cette "bande de copains".

    En France on préfère les artistes aux businessmans, les poètes aux marketeurs, ceux qui se vantent de leur populisme plutôt que de leurs richesses.

    Bref, je pense juste qu'ils ont fait une erreur de marketing, c'est pourquoi je ne leur jette pas la pierre.

    Bon Weekend

    Répondre à Nicolas@Développement Produit

Commenter

*

*

*Informations requises Merci de donner les informations requises